AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.51 /5 (sur 344 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Aberdeen , 1980
Biographie :

Kerry Hudson est née à Aberdeen. Avoir grandi dans une succession de HLM, bed and breakfasts et campings à l’année lui a fourni la matière de son premier roman Tony Hogan m'a payé un ice-cream avant de me piquer maman en 2014. Ce premier roman a été lauréat du premier Prix du livre écossais.
En 2015, elle est couronnée du Prix Femina du roman étranger pour La Couleur de l'eau.
En marge de son activité d'écriture, Kerry Hudson est à l'origine de la création de The WoMentoring Project, qui offre l'opportunité à des femmes de devenir écrivain tout en en bénéficiant du soutien gracieux de professionnelles de la littérature.



Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Au programme de cet épisode, deux livres, écrits par des femmes (oui, oui, il y en a plus que vous ne le pensez) et qui traitent de la figure maternelle dans leur vie. A travers le deuil avec "Les falaises" de Virginie Dechamplain (éditions La Peuplade) et à travers une enfance mouvementée et chaotique avec "Basse naissance" de Kerry Hudson (éditions Philippe Rey) Générique et sound design : Gampopa

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
Bazart   06 août 2015
La couleur de l'eau de Kerry Hudson
« Je fais des excuses. S’il vous plaît. Je dis je suis désolée. Je fais erreur. Je suis nouvelle et c’est facile d’être confuse. Cette ville elle est grande et les gens aiment pas qu’on leur parle comme des amis et c’est tellement cher, même toilettes. Trente pence à Victoria ! Je vous demande de comprendre. Pensez juste… erreur bête. Chaussures sont là et rien n’est perdu. Je vous demande. S’il vous plaît. »
Commenter  J’apprécie          230
fanfanouche24   27 janvier 2020
Basse naissance de Kerry Hudson
Quand on vous a dit tous les jours de votre vie que vous n'avez rien à offrir, que vous ne valez rien pour la société, pouvez-vous échapper au sentiment d'être de basse naissance quel que soit le chemin parcouru ? (p. 15)
Commenter  J’apprécie          110
fanfanouche24   28 janvier 2020
Basse naissance de Kerry Hudson
Torry était un pays en soi. Je me demande ce qui serait arrivé si un peu de l'argent du pétrole avait été réinvesti à Torry au fil des ans. Si les habitants avaient hérité d'une parcelle de ce lustre et de sentiment de prospérité. Quelle différence cela aurait-il fait de grandir dans ces conditions ? Quels auraient été les résultats pour les enfants qui auraient su que leur ville les trouvait dignes d'un environnement convenable comme tout le monde ? (p. 92)
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24   31 janvier 2020
Basse naissance de Kerry Hudson
J'avais onze ans, bientôt douze et pas le bon accent (...)Pas non plus les bons vêtements. Pas d'amis, pas de liens familiaux. Encore plus grave, j'étais clairement, visiblement, pauvre-il n'y a rien de pire. Il était inévitable que je me fasse massacrer au collège. (p. 190)
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24   29 janvier 2020
Basse naissance de Kerry Hudson
Malgré mon trac, j'entrai dans l'école. La curiosité et l'attachement sont chez moi des moteurs puissants. Plus puissants peut-être que mon angoisse sociale ou ma peur d'être jugée. (p. 167)
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24   31 janvier 2020
Basse naissance de Kerry Hudson
Je faisais encore confiance à tout ce que ma mère me disait.Je portais des vêtements d'occasion bizarres qu'elle me donnait et,si elle réclamait ma présence, je restais à la maison.Notre relation était extrêmement intense,simplement parce qu'elle était isolée et que je me trouvais en porte-à -faux avec le monde qui m'entourait. Je n'étais pas seulement sa fille,j'étais l'unique personne au monde en qui elle avait confiance. (p 196 )
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24   02 février 2020
Basse naissance de Kerry Hudson
Liverpool 2018



Cette année m'a permis de répondre à de nombreuses questions que je me posais et d'enterrer des mensonges sur la pauvreté qui m'ont fréquemment amenée à me sentir différente ou inférieure. Je comprends maintenant que beaucoup de monde a intérêt à ce que les pauvres restent pauvres, à faire croire aux gens du milieu d'où je viens qu'ils ne méritent pas mieux (...) (p.275)
Commenter  J’apprécie          80
JIEMDE   05 août 2015
Tony Hogan m'a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman de Kerry Hudson
Nous étions une famille en verre, elle était une maman en verre et il fallait que je nous enveloppe, que je la traite avec douceur.
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24   27 janvier 2020
Basse naissance de Kerry Hudson
Elle [mère de l'auteure ] était fière de notre rude héritage de poissonnières et elle était féministe avant même de connaître le mot. (...)

Elle avait certaines valeurs morales absolument inflexibles : les femmes valent pas moins que les hommes, on ne doit jamais être raciste ni frapper quelqu'un à terre. (p. 18)
Commenter  J’apprécie          80
Stelphique   02 janvier 2020
Basse naissance de Kerry Hudson
"Tu sais ton problème? Tu es trop sensible. Il faut t'endurcir."
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur