AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.25/5 (sur 108 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Depuis qu'il s'est échappé de l'université avec une paire de diplômes en physique théorique, Kevin Sands a travaillé en tant que chercheur, consultant et enseignant. Il vit à Toronto au Canada. Le mystère de Blackthorn est son premier roman.  

Ajouter des informations
Bibliographie de Kevin Sands   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Les marches étaient si usées qu'elles gémissaient comme un âne apeuré dès qu'on posait le pied dessus.

p. 58
Commenter  J’apprécie          170
- Si on fabriquait un canon ? lancai-je.
[...]
J'attendais tranquillement. Il fallait de la patience, parfois, avec Tom. Son cerveau travaillait quand bon lui semblait.
- Qui vous a permis de voler mes mouton, monsieur l'Ours ? s'écria-t-il. Je vous préviens, je ne ferai pas de quartier !
Mon ami s'interrompt et abaissa son rouleau de pâtisserie pour un peu j'aurais entendu grincer les rouages qui s'actionnaient sous son crâne.
- Attends, lâcha-t-il en se tournant face à moi, la mine perplexe. Tu veux bien répéter ?
Commenter  J’apprécie          120
ATTENTION !
Les potions, médications et autres préparations décrites dans ce livre sont d'authentiques recettes d'apothicaire. Si on ne les utilise plus de nos jours, c'est pour une bonne raison : certaines sont risquées, d'autres dangereuses, voire mortelles. Alors n'essaie pas de les tester chez toi. Ou tu le regretteras.
Commenter  J’apprécie          70
Conformément au contrat d'apprentissage, maître Benedict n'avait pas le droit de me faire travailler les jours fériés. Mais conformément au même contrat, je n'avais pas le droit de voler des ingrédients afin de fabriquer de la poudre à canon ou de tirer sur des ours empaillés. Ni sur aucun ours, d'ailleurs.
Commenter  J’apprécie          60
- Ces ingrédients sont des dons de Dieu, Christopher. Ce sont les outils de notre métier. Tu ne dois jamais oublier cela : ce sont des outils, rien de plus. Ils peuvent guérir ou tuer, mais ce ne sont pas eux qui décident. C'est la main - et le coeur - de celui qui les utilise. De toutes les choses que je t'enseignerai, c'est la plus importante. Est-ce bien compris ?
Commenter  J’apprécie          50
- Christopher, viens voir.
Tom se tenait face à la troisième salle. Après l'avoir rejoint, je compris ce qui l'intriguait. Devant l'entrée, il y avait de longues traînées brunes sur le sol et, juste à côté, un seau plein de chiffons tachés de la même couleur.
Du sang. Du sang séché. En grande quantité.
Commenter  J’apprécie          30
Cela n'avait toujours aucun sens pour moi. Une fois à l'étage, je me mis à fouiller parmi les monceaux de livres dans l'espoir qu'un indice me sauterait aux yeux. Au lieu de ça, ce fut une énorme araignée qui me passa sous le nez!
Après un bref accès de panique, je pris mon courage à deux mains et capturai la vilaine bestiole à l'aide d'un verre que j'abattis sur la couverture du livre sur lequel elle se promenait. Je détestais les araignées, mais leur salive, leurs pattes et leurs poils étaient de précieux ingrédients.
Commenter  J’apprécie          20
Un secret qui en cache un autre. Un code derrière un autre code.
Commenter  J’apprécie          40
Tom et moi, on se précipita dans le magasin. Le spectacle qui nous y attendait me procura des sentiments mitigés. Le côté positif, c'était que mon invention avait fonctionné. Grâce à ma Fumigation-maison, la pièce s'était remplie d'une brume agréablement odorante. L’inconvénient, c'était la grande trace de brûlure qui s'étalait sue le mur, entre la porte d'entrée et la fenêtre. Et, toujours du côté négatif, Harry, le hérisson empaillé, qui était en feu.
Commenter  J’apprécie          20
-Comment avez vous deviné que Lord Ashcombe vous attendait ici ? Lui demandais je d'une voix tremblante.
-Oh, rien de plus simple : un de ses gardes me fournit des renseignements depuis plusieurs mois. Ceux qui portent les couleurs du rois ne lui sont pas tous fidèles, tu sais. Certains individus défendent un idéal plus élevé. Et ne sont pas insensible au charme d'une bourse pleine d'or, je dois l'admettre.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Kevin Sands (114)Voir plus

Quiz Voir plus

Arthur Rimbaud, le voleur de feu

Comment est Mme Rimbaud, la mère d'Arthur ?

Bavarde et insouciante
Attentionnée et généreuse
Autoritaire et pieuse
Délicate et discrète

9 questions
225 lecteurs ont répondu
Thème : Arthur Rimbaud : Le voleur de feu de Sarah Cohen-ScaliCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}