AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.76 /5 (sur 90 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Bruxelles , le 15/03/1967
Biographie :

Kevin Wignall est un écrivain britannique.

Fils de militaire, il a passé de nombreuses années dans différents pays d’Europe, avant d’étudier la politique et les relations internationales à l’Université de Lancaster.

Il devient écrivain à plein temps après la publication de son premier roman, "People Die" (2001).

Parmi ses autres romans, on citera "Among the Dead" (2002), "Who is Conrad Hirst ?" (2007), sélectionné pour le Edgar Award et le Barry Award, ou encore "Dark Flag" (2010).

En 2016, il publie, "L'Homme sans passé" (A Death in Sweden).

"The Hunter’s Prayer" (2004) a été porté à l’écran par Jonathan Mostow, avec Sam Worthington et Odeya Rush, en 2017.

son site : http://www.kevinwignall.com/

Ajouter des informations
Bibliographie de Kevin Wignall   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Si vous êtes aviophobe, fuyez devant le livre que nous allons vous présenter. Nous, car aujourd'hui je ne suis pas seule pour cette nouvelle vidéo. Suite à une première lecture commune qui a vu naître une vidéo collaborative enthousiaste Gaëlle et moi, toutes deux membres du Gang des Lectrices, sommes heureuses de réitérer l'expérience. Pour ce second rendez-vous toujours un roman jeunesse, mais dans un style bien différent. Sous son titre anglophone, When we were lost n'est pas sans rappeler les éléments qui composent un roman culte : "Sa majesté des mouches". Mais il semble que Gaëlle ait d'autres références... Pour tout savoir, y'a plus qu'à regarder ! Lien blog : http://bookncook.over-blog.com/2021/01/booktube-mercredi-jeunesse-when-we-were-lost-kevin-wignall.html

+ Lire la suite

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
lucie_bibliotheque   27 novembre 2021
When we were lost de Kevin Wignall
George observait la scène, cloué sur place.

-Tu crois que c'est pour cette raison que tu es comme ça ?

-Tu veux dire pas sympa, asocial et un peu perché ?

George lâcha un rire, entre surprise et embarras, comme s'il n'en revenait pas d'avoir posé cette question.
Commenter  J’apprécie          10
lucie_bibliotheque   27 novembre 2021
When we were lost de Kevin Wignall
Et lui, il voulait vivre. C'était peut-être la première fois qu'il en prenait aussi nettement conscience.
Commenter  J’apprécie          00
Eve-Yeshe   13 juin 2019
Dette de sang de Kevin Wignall
Elle n’avait nulle part où aller, rien vers quoi revenir, une vérité qui aurait pu susciter chez elle un nouveau bouleversement intérieur, mais la douleur éprouvée était comme émoussée maintenant, amenuisée par l’épuisement émotionnel qui l’avait gagnée à travers chaque terminaison nerveuse de son corps…
Commenter  J’apprécie          50
DeusSum   23 décembre 2020
When we were lost de Kevin Wignall
C'est ce qui nous distingue de tous les animaux de cette jungle: envisager l'avenir. On a des projets, des rêves. Tu vois, tous ces mèmes à la con qui te disent de vivre chaque jour comme si c'était le dernier. Eh bien, on n'est pas obligés. C'est un des luxes de l'être humain.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   18 avril 2017
L'homme sans passé de Kevin Wignall
Malgré toutes ces années passées à vivre sur le fil du rasoir, entre imprudence et insouciance le plus souvent, et contre tout faux-semblant, Dan avait toujours su qu’il y avait ce côté-là chez Charlie, l’envie de vivre une vie de famille toute simple. C’était probablement vrai pour chacun d’eux au fond, mais Charlie, lui, était pétri de ce désir-là ; il était fait pour s’asseoir à cette table, entouré d’une grande et bruyante famille. Peut-être qu’il serait cet homme-là un jour, mais ça n’était pas pour tout de suite, non, loin s’en fallait.
Commenter  J’apprécie          30
Aubazaardeslivr   18 juillet 2017
L'homme sans passé de Kevin Wignall
Ça l’a tué en vingt-quatre heures. Quand je suis parti, il était plein de vie, vous comprenez, dix-huit mois, solide, en parfaite santé. Il commençait tout juste à m’appeler « papa », et à mon retour il n’était plus là, comme s’il n’avait jamais existé. Je dis toujours qu’on ne peut pas disparaître complètement, mais c’est faux : Luca l’a fait. Il s’est volatilisé, comme s’il n’avait jamais été là.
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille   19 octobre 2020
When we were lost de Kevin Wignall
Tom s'attarda quelques minutes. Des voix lui parvenaient encore par vagues, puis il n'y eut plus que le silence rempli des bruissement de la jungle. Il se retrouva seul. Non, c'était plus que ça. Il avait passé la moitié de sa vie en solitaire, avait toujours fui la compagnie de ses camarades de classe. Mais là, c'était différent. Pour la première fois de sa vie, il se sentir abandonné.
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszs   16 mai 2019
Dette de sang de Kevin Wignall
- Je suis désolé pour le coup de fil.



- C'est ma faute ; je n'ai pas été assez clair. Ce travail, ce n'est pas ce que je fais habituellement.



- Je ne comprends pas. Qu'est-ce que vous faites en temps normal ?



- Je tue des gens.



Chris le fixa pour s'assurer qu'il ne plaisantait pas ; puis il sortit. Lucas ferma la porte à clé derrière lui avant d'aller s'asseoir dans le fauteuil. Il y a une chose qu'il savait maintenant ; tuer des gens était plus facile que de les protéger, de s'occuper d'eux, de créer un lien avec eux.
Commenter  J’apprécie          10
BlackKat   13 avril 2017
L'homme sans passé de Kevin Wignall
Son instinct lui commandait pourtant de se battre, quel que soit l'adversaire, et il avait certains atouts: la plupart des autres gars s'étaient installés dans une espèce de routine domestique qui avait facilité le boulot de leurs exécuteurs. Dan savait qu'il serait plus difficile de remonter jusqu'à lui (...) L'avantage qu'il avait sur les autres était qu'il n'avait presque rien à perdre (...)
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   18 avril 2017
L'homme sans passé de Kevin Wignall
Il eut envie de l’embrasser, mais il se ravisa, craignant qu’elle ne trouve cela malvenu en la circonstance. Peut-être était-ce mieux ainsi d’ailleurs. Elle venait de tuer un homme, et lui voulait l’embrasser ; ces deux faits résumaient à eux seuls, ironiquement, la différence qu’il y aurait probablement toujours entre eux
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Deux acteurs, un réalisateur, trouvez le romancier

Danielle Darrieux, Gérard Philipe, Claude Autant-Lara

Gustave Flaubert
Stendhal
Victor Hugo
Honoré de Balzac

20 questions
50 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur