AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations de Kim Stanley Robinson (343)


La parole divine tombe sur l'homme comme la pluie sur la terre, et donne de la boue, pas de l'eau pure.
Commenter  J’apprécie          380
C'était là que résidait le principal attrait de l'islam : l'inégalité pouvait être abolie; on pouvait s'en affranchir dans le plus important des royaumes, le royaume éternel de l'esprit.
Commenter  J’apprécie          362
L’espace interstellaire n’est pas vide. Il est presque vide, donc il ne l’est pas.
Commenter  J’apprécie          350
Les gens font les lois, et parfois, ils les changent. Ou les ignorent. Et s'ils ont des épées, c'est réglé.
Commenter  J’apprécie          350
Nous sommes pareils à nos pensées. Tels nous pensons, tels nous sommes.
Commenter  J’apprécie          330
Il faut des machines et des microbes. Des machines pour brûler les choses, et des microbes pour manger les cendres.
Commenter  J’apprécie          314
La surface gelée du lac brillait comme un œil noir sous leurs pieds.
Commenter  J’apprécie          290
Ils se rendirent dans la pièce où passait le conduit défectueux. Aram appliqua alors la « solution des ingénieurs », comme on la surnommait : il se mit à tapoter avec une clé la section incurvée qui contenait le thermostat et le régulateur de valve, qui semblait tous deux être à l’origine du problème. Puis il frappa le joint proprement dit avec une force considérable.
Commenter  J’apprécie          291
Aucune civilisation ne peut durer sans les maisons que les femmes bâtissent en elle.
Commenter  J’apprécie          290
Je ne vois aucun peuple sur Terre qui vive de bons sentiments. C'est d'ailleurs ce que devait voir Mahomet quand il regardait autour de lui : de la sauvagerie, partout, des hommes comme des bêtes. C'est pourquoi chaque sourate commence par un appel à la compassion.
Commenter  J’apprécie          290
Kim Stanley Robinson
L'argent donne le pouvoir, le pouvoir donne la loi, et c'est la loi qui fait les gouvernements.
Commenter  J’apprécie          283
Nous sommes la seule conscience que mars ait jamais possédé.
Commenter  J’apprécie          270
(...) Ceux qu'Hasan appelait les "on aurait gagné s'il n'y avait pas eu ces Arméniens, ces Sikhs, ces Juifs, ces Zott, bref toute cette racaille que nous vomissons!", en fait la foule des "on aurait gagné si le reste du monde ne nous avait pas flanqué la pâtée".
Commenter  J’apprécie          270
Un jour, elle rentra à la maison en racontant l’histoire de nombreuses personnes qui étaient revenues à la vie peu après leur mort, parce que au ciel des scribes peu scrupuleux avaient mal écrit leur nom. Bold sourit. les chinois imaginaient qu'un ciel régnait une bureaucratie tout aussi compliquée et incompétente que la leur.
Commenter  J’apprécie          270
La où il y a des factions, il y a du conflit ; là où il y a du conflit il y a de la colère. Et la colère fausse la capacité de jugement.
Commenter  J’apprécie          251
Est-ce qu’il y avait d’autre richesse que la liberté de faire ce que l’on voulait ? Dès qu’on avait cette liberté, tout nouvel acquis de pouvoir ou de richesse commençait à réduire vos options, et par là même votre liberté. On se retrouvait au service de ses richesses, forcé de consacrer tout son temps à les protéger. (Pocket, p.311)
Commenter  J’apprécie          250
Ce sont les musulmans qui font que l'islam est bon.
Commenter  J’apprécie          240
Machiavel l'avait dit :"Défendez toujours le nouvel ami faible afin d'affaiblir les anciens amis forts. "
Commenter  J’apprécie          230
Le rythme était de cent battements à la minute, calcula Sax, un timing physiologiquement parfait pour la stimulation cardiaque. Et sans doute la clé du succès de toutes les formes de dance music, se dit-il. (Pocket, p.228)
Commenter  J’apprécie          230
Ce que je trouve intéressant, dans toutes ces religions des temps anciens, c'est que seul le Bouddha ne s'est pas proclamé Dieu. Les autres ont tous prétendu être Dieu ou le fils de Dieu, ou parler au nom de Dieu. Alors que le Bouddha s'est contenté de dire : il n'y a pas de Dieu. L'univers lui-même est sacré, les êtres humains sont sacrés, tous les êtres conscients sont sacrés et peuvent tendre vers l'illumination. Tout ce qu'il faut, c'est faire un peu plus attention au quotidien, aux petits riens de la vie, remercier et rendre grâce à chaque chose qu'on fait dans la journée. C'est la moins contraignante des religions. Ce n'est même pas une religion en fait, plutôt un mode de vie.
Commenter  J’apprécie          222



Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Kim Stanley Robinson Voir plus


{* *}