AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.25 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : Pologne
Né(e) à : Cracovie , le 11/08/1943
Biographie :

Compositeur de musique classique polonais.

Dans les années 1966-1968, Meyer collabore en tant que pianiste avec l'ensemble de musique d'avant-garde MW2, en donnant des concerts en Pologne et dans la plupart des pays européens.

Après avoir terminé ses études, il a commence son activité pédagogique. Il enseigne à l'Académie de musique de Cracovie de 1966 à 1987, en exerçant en même temps la fonction du vice-recteur de l'académie (1972-1975), et de directeur de la Chaire de la Théorie de musique (1975-1987). Depuis 1987 il est professeur de composition à la Hochschule für Musik à Cologne. Il donne également des cours sur la musique contemporaine dans de nombreux pays (l'Autriche, le Brésil, la France, l'Allemagne, la Suisse, le Venezuela, l'Union Soviétique). Krzysztof Meyer, en dehors du jeu du piano et de la pédagogie, a écrit également des ouvrages sur la musique.

Il est auteur du premier livre polonais sur la vie et l'œuvre de Dmitri Chostakovitch et Witold Lutosławski ainsi que de quelques dizaines d'articles, consacrés surtout à la musique contemporaine, publiés en Pologne et à l'étranger.

Dans les années 1971-1989, il est membre de la Direction de l'Union générale des compositeurs polonais, dont il devient le président entre 1985-1989. De plus entre 1974 et 1988, il prend part aux travaux du comité du programme du Festival international de la musique contemporaine « Warszawska Jesien » (Automne de Varsovie).

1983 "Dmitri Schostakowitch"
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Krzystof Meyer Piano Sonata n°1 op.5


Citations et extraits (3) Ajouter une citation
steka   24 février 2019
Dimitri Chostakovitch de Krzysztof Meyer
On n'en finissait plus de rappeler le compositeur. Les applaudissements durèrent plus d'une demi-heure. Le public resta dans la salle, exprimant ainsi sa solidarité avec l'artiste que la presse continuait de traîner dans la boue et qui n'avait pas encore été officiellement réhabilité, depuis l'attaque en règle de la Pravda. Mais cet enthousiasme dissimulait autre chose encore : pour les Russes, dont la perception musicale est très liée à l'idée de programme et qui ont tendance à chercher dans toute œuvre son contenu extramusical, la force dramatique de la Cinquième Symphonie incarnait en quelque sorte leur propre histoire - l'histoire de leur vie et de la tragédie des dernières années.
Commenter  J’apprécie          30
steka   24 février 2019
Dimitri Chostakovitch de Krzysztof Meyer
A la charnière des années vingt et trente, la vie musicale fut soumise à des tensions accrues. Tandis que la RAPP, l'Association des écrivains prolétariens, répandait la crainte et la terreur parmi les auteurs soviétiques, l'agressive RAPM devint ouvertement l'instrument de la politique culturelle du Parti. Cette association, qui comptait dans ses rangs de parfaits dilettantes, exerça une influence décisive sur l'ensemble de la vie musicale. Elle faisait preuve d'un tel excès de zèle dans ses attaques contre les novateurs qu'elle dépassait largement les limites de la propagande officielle. On risquait d'en arriver à une situation où la seule musique autorisée serait des chants de louanges politico-propagandistes. En compagnie de quelques autres musiciens, Chostakovitch chercha à réagir contre cette invasion du kitsch et de l'amateurisme issus de la RAPM.
Commenter  J’apprécie          10
steka   24 février 2019
Dimitri Chostakovitch de Krzysztof Meyer
Je me rappelle que ce soir là (21 novembre 1937), Mravinski monta au pupitre d'un pas rapide et sûr, le visage impénétrable. Son attitude calme, mais impérieuse, ne pouvait qu'inspirer confiance aux musiciens et au public face à cette nouvelle œuvre. Dès les premières mesures, on sut que les espoirs ne seraient pas déçus. L'atmosphère changea du tout au tout : on cessa d'être à l'affut du sensationnel, car tout le monde comprit qu'on était en train d'assister à la naissance d'une grande œuvre philosophique, d'une œuvre profonde, empreinte d'une grande souffrance et d'une force immense. (Création de la cinquième symphonie à Leningrad)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Krzysztof Meyer(1)Voir plus


Quiz Voir plus

Vrai ou faux ? (trop facile)

Le coeur d'une crevette est logé dans sa tête.

Vrai
Faux

11 questions
597 lecteurs ont répondu
Thèmes : Devinettes et énigmes , humour belge , méduse , mésolithiqueCréer un quiz sur cet auteur