AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.27 /5 (sur 50 notes)

Nationalité : Corée du Sud
Né(e) à : Séoul , le 01/01/1972
Biographie :

Park Kun-woong est diplômé des Beaux-Arts en arts plastiques.

Grand espoir de la jeune génération d'auteurs de bande dessinée coréens, son œuvre s'intéresse de près à l'histoire récente de la Corée, et aux cicatrices qui ont pu marquer son pays.

En France, il a publié en 2006 la série Fleur, aux éditions Casterman.



Source : bd.casterman.com
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Mimeko   01 mai 2018
Mémoires d'un frêne de Kun-woong Park
La chair et les os des exécutés étaient retournés à la nature. Une fois décomposés...ils allaient me nourrir aussi.
Commenter  J’apprécie          130
Mimeko   01 mai 2018
Mémoires d'un frêne de Kun-woong Park
Mon nom ne vous dira sans doute rien, mais j'ai pour mission d'assurer l'ordre et la sécurité dans le département de Changju...Enfin bref...On a reçu l'ordre de vous exécuter aujourd'hui. La faute en incombe aux traitres du nord. Ils sont responsables de vos malheurs.
Commenter  J’apprécie          70
Mimeko   01 mai 2018
Mémoires d'un frêne de Kun-woong Park
Mes feuilles étaient gorgées d'eau de mousson, ce qui les rendait vulnérables à la chaleur. Je devais faire profil bas, en recroquevillant au maximum mon feuillage.
Commenter  J’apprécie          70
alouett   01 juillet 2011
Massacre au pont de No Gun Ri de Kun-woong Park
Jusqu’à présent, notre village avait été préservé des malheurs de la guerre… Maintenant, il nous fallait fuir, nous possédions juste de l’orge, de quoi tenir une semaine, tout au plus. C’était là toute notre richesse. Nous pensions que si nous quittions le village, c’était la mort qui nous attendait. Personne ne savait combien la guerre serait affreuse, on l’ignorait… Personne n’était capable de nous guider ni de nous indiquer un endroit où se réfugier. Personne n’avait la moindre idée de ce qu’était le communisme. Ce n’est qu’après la libération qu’on a sans cesse entendu dire que sous un régime communiste l’égalité était un concept réel. Pas de riche, pas de pauvre. Comme les Nord-coréens étaient en train de gagner la guerre, de plus en plus de gens pensaient que finalement ce ne serait peut-être pas si terrible de vivre sous un régime communiste
Commenter  J’apprécie          40
bluelynxs   29 avril 2018
Mémoires d'un frêne de Kun-woong Park
Les humains prétendent que la curiosité est un vilain défaut.

On voit bien qu'ils n'ont jamais été un arbre.

La vision du monde est très étriquée lorsqu'on ne grandit que de quelques centimètres par an.

Les créatures dotées de pattent ignorent à quel points l'état statique peut s'avérer usant.

Or tout être vivant se doit de découvrir le vaste monde.
Commenter  J’apprécie          40
alouett   01 juillet 2011
Massacre au pont de No Gun Ri de Kun-woong Park
En perdant cette bataille, l’Armée américaine perdit la confiance que le peuple sud-coréen avait placée en elle. Le doute s’installa dans les esprits, cette armée supposée invincible avait essuyé une si cinglante et rapide défaite. Ces soldats américains trop vite élevés au rang de quasi-divinités avaient rapidement retrouvé leur statut d’hommes
Commenter  J’apprécie          40
alouett   01 juillet 2011
Massacre au pont de No Gun Ri de Kun-woong Park
Soudain, sur la route de Kyung-Bu, j’aperçus une immense marée humaine se déplaçant. C’était un flot ininterrompu d’hommes, de femmes et d’enfants. On eût dit un fleuve de couleur blanche
Commenter  J’apprécie          30
alouett   01 juillet 2011
Massacre au pont de No Gun Ri de Kun-woong Park
Mes chers enfants qui étaient si doux, chaleureux, gentils et pleins de vie. L’odeur du lait maternel émanant de leur petite bouche, leur rire et leurs petits corps si doux… combien de fois ai-je pu frotter mon nez contre leur joue… Ils n’étaient plus là, à nos côtés, nous laissant, ironie du sort, orphelins
Commenter  J’apprécie          20
loup0   29 juin 2019
Le livre de Jessie de Kun-woong Park
"Tu veux y jeter un œil ? " C'est avec ces mots que ma grand-mère m'a tendu pour la première fois le cahier qu'elle gardait précieusement au fond d'un tiroir. Il s'intitulait "journal de Jessie", comme le prénom de ma mère. Commencé à la naissance de celle-ci, le manuscrit racontait au jour le jour la vie de la petite famille.
Commenter  J’apprécie          10
loup0   29 juin 2019
Le livre de Jessie de Kun-woong Park
Des voix se sont élevées, entonnant une chanson de chez nous.

Certains songeaient au chemin parcouru.

D'autres se désolaient de la précarité de leur sort.

Chacun avait ses propres préoccupations.

Mais une même espérance faisait vibrer les voix à l'unisson.

Tendues vers un seul but...

La libération.

Redevenir maîtres chez nous en repoussant l'envahisseur japonais.

Bien que légitime notre combat n'avait rien d'évident.

Nous endurions la douleur du déracinement dans le but de sauver notre nation.

Cette conviction nous aidait à garder la tête haute en terre étrangère.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Kun-woong Park (50)Voir plus


Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..