AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 96 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

L. Marie Adeline est le pseudonyme de Lisa Gabriele, journaliste et romancière.

Diplômée en journalisme de l'Université Ryerson en 1992, elle est également productrice de télévision.

Premier volet d'une série de romans érotiques, S.E.C.R.E.T. est en cours de publication dans une trentaine de pays.

Elle vit à Toronto, Ontario.

site:
http://www.lisagabriele.com/

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
lagier   11 janvier 2021
S.e.c.r.e.t. de L. Marie Adeline
J’écrivis dans mon journal que l’ensemble de l’expérience était supérieur à la somme de ses instants. Quelque chose que Matilda m’avait dit me revint alors à l’esprit : « la peur ne peut partir si nous ne la lâchons pas, c’est nous qui la créons et c’est à nous de la faire disparaître. »
Commenter  J’apprécie          00
lagier   10 janvier 2021
S.e.c.r.e.t. de L. Marie Adeline
- Cassie, il y a une raison pour laquelle ces fantasmes ne se sont pas achevés sur un rapport sexuel complet. Pour certaines femmes, les rapports sexuels se transforment systématiquement en sentiment amoureux. Elles confondent sensations et émotions, et oublient que le plaisir physique et l'amour peuvent être deux choses distinctes.
Commenter  J’apprécie          00
Cielvariable   08 juin 2014
S.e.c.r.e.t. de L. Marie Adeline
En dévidant le fil de mon histoire à Matilda, je me suis rendue compte à quel point mon isolement avait été profond et combien j'avais besoin de parler à une femme.

Puis je lâchai le morceau. À vrai,ça m'a pas pratiquement échappé: j'ai avoué à Matilda ne pas avoir eu de relations sexuellles depuis des années.

-Combien?

-Cinq ans.Presque six, je crois.

-Ce n'ai pas si inhabituel que ça.La douleur,la colère, la rancœur jouent des drôles de tours au corps.

-Comment le savez-vous? Vous êtes sexologue?

-Quelque chose comme ça. Cassie, notre but ici c'est d'aider les femmes à reprendre contact avec leur sexualité.Et ainsi, de retrouver la partie la plus centrale de leur être. Un pas, une étape, à la fois.

Est-ce que cela vous intéresse?

- J'imagine. Bien sûr.
Commenter  J’apprécie          30
Croquignolle   24 juillet 2015
S.e.c.r.e.t. de L. Marie Adeline
Mais, Cassie, laisse-moi insister sur un point : il s'agit d'un fantasme, et les hommes qui y jouent un rôle ne feraient pas forcément de bons compagnons dans la vie de tous les jours. Profite de l'instant, savoure-le et ensuite... laisse-le partir.
Commenter  J’apprécie          40
Croquignolle   21 juin 2017
S.E.C.R.E.T. 2 de L. Marie Adeline
La semaine précédente, j'avais demandé à Claire comment elle pouvait être végétarienne et fumer.

"Pour la même raison que tu peux être curieuse et sympa", avait-elle plaisanté.
Commenter  J’apprécie          40
Croquignolle   07 juillet 2015
S.e.c.r.e.t. de L. Marie Adeline
Six années s'étaient écoulées depuis que Scott et moi avions quitté Detroit pour repartir de zéro. Il venait de perdre le dernier poste qu'il avait obtenu dans l'industrie automobile et les loyers étaient beaucoup moins chers à la Nouvelle-Orléans. Nous pensions tous les deux qu'une ville qui tentait de se reconstruire après le passage d'un ouragan était la meilleure toile de fond possible pour un couple à peu près dans le même état.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable   08 juin 2014
S.e.c.r.e.t. de L. Marie Adeline
Première étape: Abandon

Deuxième étape: Courage

Troisième étape: Confiance

Quatrième étape: Générosité

Cinquième étape: Audace

Sixième étape: Assurance

Septième étape: Curiosité

Huitième étape: Bravoure

Neuvième étape: Exubérance

Dixième étape: Le choix



Il y a cependant six critères, chacun symbolisés par une lettre de l’acronyme S.E.C.R.E.T. Ainsi, chaque fantasme était une promesse de:

Séduction: puisqu’il s’agissait de mettre au jour le charme indubitable de la participante.

Érotisme: car le fantasme était voué à se concrétisé sexuellement.

Confiance: jamais la participante ne se sentirait en danger.

Romantisme: la participante se sentira désirée et désirable.

Extase: nous étions dans une quête de plaisir.

Transformation: l’expérience changera à jamais la participante.
Commenter  J’apprécie          20
Sonielle   24 février 2016
S.E.C.R.E.T. 2 de L. Marie Adeline
C'est alors que je la sentis. Ca commença sous mon nombril et remonta en moi jusqu'à mon cœur: Défi. Cette sensation qui m'aidait à repousser le jugement que j'avais découvert dans le regard de Will; un regard qui me donnait l'horrible impression de ne pas être désirée, de ne pas mériter d'amour. Ça ne venait pas de lui; ce sentiment était déjà en moi, et il était temps que je me débarrasse de toutes mes entraves: plus de jugement, plus de limites, plus de honte, Cassie.

Commenter  J’apprécie          20
Croquignolle   24 juillet 2015
S.e.c.r.e.t. de L. Marie Adeline
À certains égards, un moment de bonheur ne veut rien dire. Mais lorsqu'on apprend à accepter qu'il arrive puis qu'il finisse, il peut alors se charger de sens.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable   22 avril 2018
S.e.c.r.e.t. de L. Marie Adeline
Devenir serveuse ne faisait pas partie de mes plans, mais bon, je pense que je ne suis pas la seule… J’ai trouvé ce job au Café Rose juste après la mort de mon mari, et au cours des quatre années suivantes, alors que le deuil se muait en colère qui à son tour se transformait en un état d’engourdissement permanent, je travaillais et… j’attendais. J’attendais que les clients arrivent et finissent leur assiette, j’attendais que ma journée se termine, j’attendais que ma vie recommence. Et pourtant, je ne mens pas lorsque je dis que j’aimais mon travail. Etre serveuse dans un lieu comme le Café Rose, dans une ville telle que La Nouvelle-Orléans, implique d’avoir ses habitués, ses chouchous, et de se coltiner quelques lourdauds qu’on n’arrive pas à refiler aux collègues. Dell ne supportait pas les excentriques du coin à cause de leur pingrerie en matière de pourboires, alors que j’adorais laisser traîner mes oreilles lorsqu’ils racontaient des anecdotes croustillantes. Du coup, nous avions passé un accord. Je prenais les hurluberlus et les musiciens, en échange de quoi elle s’occupait des étudiants et des tables avec bébés et poussettes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-32791: littérature - romans libertins et leurs auteurs

Le roman 'Le sopha, conte moral' (Claude P. de Crébillon, 1737) est une série de rencontres amoureuses narrées par un certain Amanzéï. Comment ce narrateur a-t-il appris toutes les histoires qu'il raconte au sultan Schah-Baham?

Il les a simplement vécues lui-même avec 7 femmes, en 7 ans.
Transformé en divan, il a participé en tant que meuble à ces histoires.
C'est son grand-père, grand amateur de femmes, qui les lui a racontées.

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman léger , libertins , érotismeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..