AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.99 /5 (sur 182 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) le : 01/02/1994
Biographie :

Laia López est une illustratrice qui vit à Barcelone.

Diplômée en Beaux-Arts à l'Université de Barcelone, elle a développé en autodidacte son style artistique propre. Très présente sur les réseaux sociaux, elle est suivie par plus d’1 million d’abonnés.

Elle est notamment l’illustratrice des séries "La Team des Championnes" ("Sara y las goleadoras"), écrite par Laura Gallego et "Houla et Hop" ("Ula y Hop"), écrite par Eric Lilliput.

Avec "Strawberry Moon. La fille de la lune" ("Strawberry Moon. La hija de la luna", 2019), elle se lance pour la première fois dans l’écriture en plus de l’illustration.

Twitter : https://twitter.com/itslopezz?lang=fr
Instagram : https://www.instagram.com/itslopez/?hl=fr
chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCw_DRjrE5tXPtKbJhofnkxw
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Laia López   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Laia López vit à Barcelone. Illustratrice diplômée en Beaux-Arts, elle a développé en autodidacte son propre style artistique. Avec "Strawberry Moon" et "Blue Moon" (Hachette Romans), elle se lance pour la première fois dans l'écriture en plus de l'illustration. De passage en France, elle a répondu à nos questions en dessins. L'occasion d'en savoir un peu plus le prochain tome de "Royalty Witches"...

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation

Il examina l'eau à nouveau. Pas de bulles. Pas le moindre mouvement. Trop de temps s'était déjà écoulé. Alors, sans hésiter, il se jeta à l'eau.

La scène que ses yeux saisirent sous la surface défiait tout système de pensée et toute logique humaine.

Commenter  J’apprécie          90

Désormais nous sommes unis par le destin. Nous sommes une famille. Et en famille, on n'est jamais seul.

Commenter  J’apprécie          90

- Moi, la première semaine, je me suis baigné trois fois par jour dans la lagune, confia Mako. Je passais plus de temps dans l'eau qu'en dehors !

Cet aveu fit rire Edlyn et Diana.

- C'est vrai que nager me manque, reconnut Diana, mais en vérité je n'ai jamais été aussi heureuse qu'aujourd'hui. Vous savez... dans la lagune, je n'avais pas d'amis. En fait, je ne voyais personne, confia-t-elle. Je suis une sirène Aysun.

Edlyn eut un sursaut de surprise.

- Tu es une fille de la Lune ? demanda-t-elle avec un mélange d'admiration et de méfiance dans la voix.

- Qu'est-ce que c'est ? s'étonna Mako.

- On ne t'a rien appris, ou quoi ? s'impatienta Edlyn, exaspérée par le peu de culture aquatique de son ami. Une fille de la Lune, c'est une sirène qui naît un soir de lune bleue. Toutes les sirènes Aysun sont des filles de la Lune. Elles naissent avec un don, des pouvoirs particuliers qui les rendent plus fortes que nous... Elles ne se mélangent pas aux autres sirènes, elles sont élevées en solitaire.

Commenter  J’apprécie          60

À vrai dire, une partie de moi a toujours voulu croire à la magie des contes de fées, mais en grandissant, je me suis forcée à devenir plus rationnelle. Mon père a toujours cru aux sirènes, vous savez ? Il nous parlait d'elles, à Eiden et à moi, mais je pensais que c'était juste les délires d'un ivrogne... Et maintenant je découvre qu'il avait raison ! Je crois que moi-même, au final, je n'ai jamais vraiment cessé de croire en elles... Je veux dire, de croire en vous, en votre existence.

Commenter  J’apprécie          60

Il y avait des actes courageux et des mauvaises décisions. Certaines règles injustes étaient faites pour être brisées, d'autres avaient été édictées pour ne jamais être touchées.

Ce qui était certain, c'est qu'il y avait toujours, toujours des conséquences à assumer.

Commenter  J’apprécie          40

Ce qu'il devait faire, c'était entamer une conversation à la fois amusante et naturelle. Paradoxalement, il n'y avait évidemment rien de moins naturel que de réfléchir aux sujets de conversation qui paraîtraient les plus naturels.

Commenter  J’apprécie          40

Mais le danger n'est pas dans l'inconnu, les filles. Le danger, c'est de croire qu'on connaît déjà tout.

Commenter  J’apprécie          40

Mais l'espoir est la seule chose qui nous reste quand on a tout perdu, tu ne crois pas ?

Commenter  J’apprécie          40

Certaines règles injustes étaient faites pour être brisées, d'autres avaient été dictées pour ne jamais ētre touchées. Ce qui était certain, c'est qu'il y avait toujours, toujours des conséquences à assumer.

Commenter  J’apprécie          30

C'était sans doute une règle non écrite : les choses ne se terminaient pas toujours comme prévu. Il y avait des actes courageux et des mauvaises décisions. Certaines règles injustes étaient faites pour être brisées, d'autres avaient été édictées pour ne jamais être touchées.

Ce qui était certain, c'est qu'il y avait toujours, toujours des conséquences à assumer.

Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4276 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur cet auteur