AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.46 /5 (sur 92 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Guernesey
Biographie :

Lara Dearman a grandi à Guernesey avant de s'installer au Royaume-Uni pour étudier les relations internationales et le français à l'Université du Sussex.

Après une brève carrière dans la finance et trois ans passés à Singapour, elle se consacre à l'écriture.

Elle a étudié l'écriture créative au Richmond Adult Community College et a obtenu un MA à St Mary's University à Londres en 2016.

Son premier roman, "La Griffe du diable" (The Devil’s Claw, 2017), combine son amour pour Guernesey, et ses nombreux mythes, et sa passion pour le polar et les serial killers.

Mère de trois enfants, elle vit dans le comté de Westchester, New York.

son site : https://www.laradearman.com/
Twitter : https://twitter.com/laradearman
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
BlackKat   17 décembre 2017
La griffe du diable de Lara Dearman
À un certain âge, on a l'impression de ne plus avoir grand chose à découvrir chez les autres. Ou du moins, rien qu'on ait envie de savoir.
Commenter  J’apprécie          70
BlackKat   14 décembre 2017
La griffe du diable de Lara Dearman
Jenny adorait l'odeur du papier journal fraîchement imprimé. L'odeur métallique, propre, de l'encre sur le papier doux, odeur qui s'estompait, comme les nouvelles, au fur et à mesure que la journée avançait.
Commenter  J’apprécie          60
belette2911   12 janvier 2020
La griffe du diable de Lara Dearman
— L’Église m’a sauvé de bien des choses. Mais on ne peut apprécier la foi que si on connaît le doute, Jennifer. De temps en temps, je doute. Et quand je doute, je bois.
Commenter  J’apprécie          40
belette2911   12 janvier 2020
La griffe du diable de Lara Dearman
Se répandaient en remerciements. À l’égard d’un homme décédé et de feu son gouvernement qui, vingt-neuf ans plus tôt, avait décidé de libérer les îles qu’il avait laissées se faire occuper par je-m’en-foutisme.



Personne ne semblait se rappeler ce détail. Du fait que Churchill les avait d’abord abandonnés, sans défense. Qu’il n’avait pas estimé utile de se battre pour eux. Qu’il était resté les bras croisés, à siroter son whisky et fumer ses cigares, laissant les Allemands s’emparer de ces "chères îles anglo-normandes".



Si chères qu’elles avaient été les seules terres britanniques à supporter, pendant des années, le bruit des bottes, les seules à voir leurs terres pillées, leurs femmes profanées. L’occupation n’était pas la faute des nazis.



La Grande-Bretagne méritait bien de perdre ses îles. Ces joyaux de la Couronne britannique n’attendaient que d’être volés.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   02 février 2020
La griffe du diable de Lara Dearman
Les cicatrices courent du pli de son coude jusqu'à son poignet. Elle en suit une du bout du doigt. Elle est d'un rose très pâle, maintenant. Presque argentée. Et très, très fine. Parce qu'elle ne s'entaille jamais profondément. Juste souvent.

Elle a les cheveux longs, bouclés, et elle aurait bien besoin d'un shampoing, alors elle se donne un bon coup de brosse et se fait une tresse qui descend sur son épaule. C'est mignon. Une coiffure de petite fille. Les garçons aiment bien ce genre de chose. Elle a lu ça dans un magazine. Il faut être assez jeune pour se le permettre. Jeune. Mince. Et jolie. Elle a la chance d'être les trois.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   02 février 2020
La griffe du diable de Lara Dearman
— Fais gaffe, dit-il. Brian est sur le sentier de la guerre.

— De quoi se plaint-il, cette fois ?

— Pas assez de bonnes histoires. Je te jure, Mark a quitté la réunion les larmes aux yeux.

Ça, ce n'était pas nouveau. Personne ne comprenait comment Mark, l'affable Mark, avait réussi à se faire nommer rédacteur en chef ; on en était réduit à supposer que c'était parce qu'il était particulièrement manipulable, ce qui laissait à Brian les coudées franches pour diriger le journal à sa guise.

— Il veut te voir.

— Hein ?

— Brian. Il veut te voir. Je t'ai laissé un mot. Dès ton arrivée, il a dit.

Il s'en alla sur un clin d'œil.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   02 février 2020
La griffe du diable de Lara Dearman
Un courant d'air glacé la ranime. Elle voit trouble. Une douleur sourde lui martèle le crâne. Elle est dans la voiture, mais la voiture ne roule pas. Elle cligne des yeux dans l'espoir de s'éclaircir la vue. La mémoire lui revient. Il avait un pistolet. Il avait un pistolet, et il lui a donné un coup de crosse. Il l'a cognée si fort qu'elle s'est évanouie, et maintenant elle a du sang dans les yeux et dans la bouche. Elle essaie de crier, mais n'y arrive pas. Sa mâchoire est bloquée, et avant qu'elle ait compris comment la débloquer, il est là.



Il ouvre la portière.
Commenter  J’apprécie          00
paleoliticgirl   31 octobre 2019
L'île au ciel noir de Lara Dearman
Il se demandait quel genre d’histoires ils se racontaient entre eux, quel genre de croquemitaine il était à leurs yeux. Il sourit. rien n’avait changé. Chaque génération avait ses monstres.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   02 février 2020
La griffe du diable de Lara Dearman
Il se fait tard. Maman propose de l'emmener en voiture, mais elle refuse. C'est juste un prétexte pour la surveiller. Elle répond qu'elle préfère y aller à pied, seulement, quand elle se retrouve dehors, elle réalise qu'il fait plus froid qu'elle ne croyait. Après avoir marché cinq minutes, elle décide de faire demi-tour. Elle va mettre un pull et dire à maman qu'elle a changé d'avis. Et puis la voiture s'arrête juste à sa hauteur. La vitre descend. Elle n'aura pas besoin de sa maman, finalement.
Commenter  J’apprécie          00
paleoliticgirl   31 octobre 2019
L'île au ciel noir de Lara Dearman
Les gens du coin ont bonne mémoire. Surtout les morts. Ils ne laissent rien en paix. Croyez-moi, il faudra beaucoup de temps pour que tout cela disparaisse dans l’oubli.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Acrostiche de Sphinx (13).... 💂 📂

"Death on the Nile" :

Le train bleu
Mort sur le nil

8 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : acrostiches , pseudo , littérature anglaise , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..