AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.88 /5 (sur 243 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Limoges , le 05/07/1980
Biographie :

Laetitia Milot est une actrice française surtout connue pour son rôle de Mélanie Rinato dans le feuilleton télévisé "Plus belle la vie". Mais elle a aussi fait du théâtre, posé pour des photos, tourné des pubs, créé sa ligne de vêtements et animé des émissions télévisées.

Depuis peu, elle s'est mise à l'écriture avec la parution d'une biographie en 2010 ( "Je voulais te dire...") et d'un polar en 2013 ("On se retrouvera").


Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Laëtitia Milot   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La comédienne Laetitia Milot nous raconte son combat contre l'endométriose.


Citations et extraits (89) Voir plus Ajouter une citation
Analire   21 mai 2013
On se retrouvera de Laëtitia Milot
Verbaliser sa souffrance ne la ferait pas disparaître, au contraire : ça ne la rendrait que plus palpable, et donc plus encombrante.
Commenter  J’apprécie          150
gruz   14 juin 2013
On se retrouvera de Laëtitia Milot
Elle se sentait dévorée de l'intérieur, comme si le désespoir et le vide avaient copulé puis abandonné leur rejeton dans son cœur.
Commenter  J’apprécie          100
ama74   04 octobre 2014
On se retrouvera de Laëtitia Milot
On ne peut comprendre la vie qu'en regardant en arrière , on ne peut la vivre qu'en regardant en avant
Commenter  J’apprécie          101
Analire   23 mai 2013
On se retrouvera de Laëtitia Milot
Elle ne voulait pas penser au futur. C'était préférable. Le sien était aussi trouble que l'eau vaseuse d'un étang : elle ne savait pas où elle mettait les pieds.
Commenter  J’apprécie          60
lulu8723   29 mars 2022
Je voulais te dire ... de Laëtitia Milot
Les parents doivent accepter que leurs enfants suivent leurs propres envies et qu'ils mènent leur propre vie. Si les enfants prennent le mauvais chemin et se trompent, ce n'est pas forcément une mauvaise chose, car c'est en se trompant qu'on apprend et qu'on avance. Mais je ne pense pas qu'il faille interdire à ses enfants de faire quoi que ce soit, et surtout pas à cause de principes religieux.

page 175.
Commenter  J’apprécie          30
BRAEM   26 septembre 2018
Liés pour la vie de Laëtitia Milot
C'est vrai, ce qui compte dans la vie c'est ce qu'on peut faire, pas ce qui nous arrête.
Commenter  J’apprécie          40
BRAEM   26 septembre 2018
Liés pour la vie de Laëtitia Milot
Eh bien, si le but, ce n'est pas la seule performance mais plutôt un accomplissement personnel ? Je m'explique ... Si à la place de viser uniquement le résultat, tu pensais au chemin parcouru tu verrais que c'est ce chemin qui apporte le bonheur. Ce chemin qui mène à l'accomplissement et non plus à la réussite. Dans ce cas, tu n'es plus dans l'obsession de la perfection, qui est une projection oppressante, mais dans l'instant présent. en étant consciente de ce que tu accomplis à cet instant-là, en étant profondément reliée au présent, à "l'ici-maintenant".
Commenter  J’apprécie          20
Lucile_l3fleurs   08 novembre 2013
On se retrouvera de Laëtitia Milot
Ta mère vis en toi, ma chérie. A travers ce qu'elle t'a appris, ce qu'elle t'a transmis. Crois-moi, l'amour d'une mère est inscrit dans la chair de ses enfants.
Commenter  J’apprécie          30
BRAEM   28 novembre 2020
Ma clé du bonheur de Laëtitia Milot
Quand je parle de générosité, il ne s'agit pas de faire un don à une association. Bien sûr, ce geste ne peut pas nuire, si on a les moyens de la faire ! Mais signer un chèque ne rend pas généreux. Car la véritable générosité est celle du cœur. Etre généreux humainement, savoir regarder ce qui nous entoure, écouter les autres, donner de son temps, cela n'a pas de prix.
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar   25 janvier 2020
On se retrouvera de Laëtitia Milot
L’homme relâche brutalement son emprise, mon front cogne contre le sol. Une douleur infernale me transperce le crâne. Mes oreilles bourdonnent et les bruits alentours deviennent sourds, comme chargés d’un écho. Je sens qu’il me retourne, mais mon corps ne répond plus, je ne suis qu’une poupée entre ses mains. Une grappe de tâches noires apparaît devant mes yeux. Je n’y vois plus rien, que le buste d’un homme marbré de noir. Ma tête se met à voler, un coup à droite, un coup à gauche. Je cligne des yeux et l’image devient plus claire. Il me gifle, assis à califourchon sur moi, éclairé par deux grosses lampes torches posées de part et d’autre de mon corps, à un mètre environ. Je découvre un visage gras et couperosé, couvert de sueur. Des lèvres fines. Des cheveux mi-longs, châtains, séparés par une raie au milieu, ramassés derrière les oreilles. Un ventre qui déborde d’un T-shirt bleu délavé. Je fixe chaque courbe, chaque pli, chaque détail. Je ne veux rien oublier de l’homme qui va me prendre une partie de moi-même. J’essaye de lui donner des coups de genoux dans le dos, mais impossible de bouger les jambes. Alors je ferme les poings et je me mets à frapper de toutes mes forces contre son torse. Il ne bouge pas. J’ai l’impression de m’attaquer à un mur. Mes doigts me font atrocement souffrir, mais je continue à boxer, en criant comme un animal enragé. Il penche la tête de côté et esquisse un sourire. Puis, d’une main, il m’attrape les bras et les replie contre ma poitrine, comme en signe de prière. De l’autre, il arrache ma culotte, la frotte contre son nez et la fourre dans sa poche. Je me tords dans tous les sens pour le faire basculer, mais il semble avoir pris racine dans le sol. Je n’ai pas le temps d’esquiver le poing qui percute ma pommette gauche et mon nez. Le sang dévale sur mes lèvres ; le goût de fer me force à cracher plusieurs fois. Il plaque ses paumes sur mes épaules, me colle au sol, prend son élan, et me pénètre d’un coup sec. Il commence lentement, puis de plus en plus vite. De plus en plus fort. Mon sexe, mes fesses, tout me brûle. J’ai l’impression qu’une bête aux mâchoires carnassières dévore mon ventre de l’intérieur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

QCM Un secret (le livre)

Qu'est-ce que le narrateur découvre un jour dans une malle ?

Un ours en peluche
Une étoile jaune
Un chien en peluche

10 questions
85 lecteurs ont répondu
Thème : Un secret de Philippe GrimbertCréer un quiz sur cet auteur