AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.28 /5 (sur 264 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Atlanta, Georgie , le 31/01/1959
Biographie :

Laura Lippman fut longtemps journaliste au Baltimore Sun et situe tous ses romans à Baltimore.

Célèbre auteur de la série des Tess Monaghan, elle a reçu les plus grands prix du roman policier américain. À lui seul, Ce que savent les morts (What the Dead Know, 2007) a été couronné par les Anthony, Barry et Macavity Awards.

Elle enseigne au Collège Goucher à Towson, Maryland.

Elle est mariée avec l'auteur et journaliste David Simon (1960).

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Laura Lippman   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Peter James | Laura Lippman | Authors Studio - Meet The Masters


Citations et extraits (111) Voir plus Ajouter une citation
nameless   08 juin 2019
Mauvaise compagnie / Leakin Park de Laura Lippman
Elle était furieuse, de cette colère spécifique aux clients qui ne paient pas d'honoraires. Sharon l'avait appris durant ces dix années, ceux qui ne peuvent s'offrir les services d'un avocat de leur choix estiment que les avocats commis d'office sont incompétents. Pour eux, dans ce domaine, les bonnes âmes sont simplement des ratés déguisés.

p. 61
Commenter  J’apprécie          270
nameless   10 juin 2019
Mauvaise compagnie / Leakin Park de Laura Lippman
Comme toujours, l'habitude des baby-boomers de faire référence à des choses marquantes de leur jeunesse l'emplissait du plus profond ennui. (...) À son avis, toute personne se souvenant encore de la télévision en noir et blanc aurait dû avoir assez de jugeote pour lire quelques magazines et s'informer des émissions et séries à la mode.

p. 242
Commenter  J’apprécie          220
nameless   23 novembre 2019
Corps coupable de Laura Lippman
Elle sait que ces femmes sont fatiguées, probablement beaucoup plus qu'elle. Elles n'ont pas assez de temps pour elles. Non, pour être exacte, elles n'ont pas du tout de temps à se consacrer. Si elles travaillent, elles se sentent coupables. Si elles ne travaillent pas, elles se sentent coupables. Si elles travaillent à mi-temps, elles sont persuadées qu'elles sont mauvaises sur les deux plans, à la fois pour s'occuper des enfants et pour s'épanouir dans leur carrière.
Commenter  J’apprécie          202
nameless   22 octobre 2019
Corps inflammables de Laura Lippman
C'est le genre de type capable de s'en tirer avec ce seul mot. Salut. Il est séduisant dans le style fade, et il pense sans doute que c'est suffisant. Parce que c'est sans doute le cas avec la plupart des femmes. Elle agite les doigts dans un salut approximatif, sans lever la main, sous-entendu tu mérites pas que je plie un coude.
Commenter  J’apprécie          170
nameless   23 octobre 2019
Corps inflammables de Laura Lippman
Elle attrape du lait, un carton d'oeufs et, en jetant un coup d'oeil furtif par-dessus son épaule, un sachet d'une sous-marque de chips, avant de payer avec une carte. Probablement une carte de l'aide sociale, chargée par ses bons alimentaires. Elle pense que quelqu'un va l'engueuler parce qu'elle a acheté des chips. C'est autorisé, c'est légal, mais les contribuables sont toujours convaincus qu'ils ont le droit de contrôler un bénéficiaire de l'aide sociale, et de dicter ses choix.
Commenter  J’apprécie          150
nameless   20 novembre 2019
Corps coupable de Laura Lippman
Quand Héloïse s'était mise à chercher une maison à Turner's Grove, elle s'était amusée de la pièce dénommée "bureau réservé à la mère de famille" qu'elle avait retrouvée dans toutes les maisons. Il s'agissait d'un petit bureau intégré, généralement aménagé dans le couloir qui séparait la cuisine du cellier, où une femme pouvait installer un ordinateur portable et ranger les papiers dans un tiroir dont la taille était déjà adaptée aux formats des documents légaux (les agents immobiliers présentaient toujours cet espace avec une note de triomphe dans la voix, comme si c'était une invention absolument révolutionnaire).
Commenter  J’apprécie          130
nameless   21 novembre 2019
Corps coupable de Laura Lippman
Heureusement, le bibliothécaire était un homme. [...]

- ... En quoi puis-je vous aider ?

- Je voudrais lire de la grande littérature.

- "Grande" selon qui ?
Commenter  J’apprécie          140
SMadJ   25 avril 2014
Ce que savent les morts de Laura Lippman
Si cet individu avait effectivement élevé les sœurs Bethany, c'était un monstre. Mais même les monstres vieillissent et deviennent fragiles. Même les monstres finissent par mourir.
Commenter  J’apprécie          130
nameless   09 juin 2019
Mauvaise compagnie / Leakin Park de Laura Lippman
Prenez les impôts. Le public était si facile à rouler... Les impôts sur les biens et les salaires représentaient les vaches sacrées du gouvernement du Maryland. Dans les mauvaises périodes, les hommes politiques n'y touchaient pas, et ils prétendaient les abaisser quand tout allait mieux, alors qu'ils multipliaient les prélèvements indirects par mille stratagèmes invisibles.

p. 167
Commenter  J’apprécie          110
nameless   25 octobre 2019
Corps inflammables de Laura Lippman
- Vous ne pouvez pas prouver une négation. C'est impossible de prouver que quelqu'un n'a pas d'argent planqué quelque part.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ces phrases qui sont des titres de romans (n°2)

Prends garde à la douceur des choses.

Benoîte Groult
Raphaëlle Billetdoux
Marie Nimier
Geneviève Brisac

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , titresCréer un quiz sur cet auteur

.. ..