AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.21 /5 (sur 151 notes)

Nationalité : France
Biographie :

LAURA NSAFOU incarne une toute nouvelle génération d'auteurs, puisqu'elle a commencé sa carrière sur les blogs. Son écriture alterne entre fiction et articles de fond. Elle s’intéresse depuis longtemps aux enjeux de l’édition et du numérique. Afroféministe engagée, elle traite également des représentations sociales, historiques et culturelles de la femme noire sur son site dédié : mrsroots.fr. Ses écrits l’ont amenée à collaborer avec plusieurs plateformes web, journaux et personnalités. Elle porte comme devise: « Ecrire. Pour qu'il ne soit plus possible de dire encore une fois : je ne savais pas. » Ses études en Finlande lui ont inspiré les décors scandinaves d’A mains nues et sa réflexion sur les différences culturelles dans les rapports sociaux.

Ajouter des informations
Bibliographie de Laura Nsafou   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Il a fallu que j'attende l'âge de 20 ans pour trouver des héroïnes dans des romans afro-américains" 3 questions à Laura Nsafou, auteure de "Comme un million de papillons noirs" chez les Éditions Cambourakis.


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Saiwhisper   22 octobre 2021
Nos jours brûlés, tome 1 de Laura Nsafou
Ma mère m’a dit que la Nuit n’avait pas toujours été là, qu’il fut un temps où une gigantesque boule de lumière éclairait le monde et révélait ses couleurs. Elle me parle souvent de teintes que je n’ai jamais vues, d’une saison où il faisait si chaud qu’elle changeait l’odeur du blé, de l’herbe et des arbres, et la couleur du ciel en fin de soirée. Je l’ai toujours écoutée avec attention, j’ai regardé certaines photos qu’elle me montrait. Mais après tout ce temps, j’en viens à me demander s’il n’aurait pas mieux valu que je n’en sache rien. Le Jour a disparu, et nous marchons sans discontinuer à sa recherche.
Commenter  J’apprécie          70
Saiwhisper   20 octobre 2021
Nos jours brûlés, tome 1 de Laura Nsafou
Je ne ressentais rien. Ni la fatigue, ni la faim. Les seules choses qui me rappelaient mon existence étaient le poids du sac à dos sur mes épaules, et le poids du deuil sur mon cœur.
Commenter  J’apprécie          80
letilleul   08 février 2020
Le chemin de Jada de Laura Nsafou
Loin de là, Jada avançait dans les bois, curieuse.

Leur partie de cache-cache avait duré jusqu’au soir : alors, peut-être

verrait-elle un enfant de la Nuit ? Elle se demandait où ils pouvaient bien habiter.
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-Flore   17 février 2022
Nos jours brûlés, tome 1 de Laura Nsafou
Depuis quelques heures, je m'étais surprise à oublier Guddi, Juddu et notre périple, pour me perdre dans la contemplation des étoiles. C'était l'un de ces rares moments où je ne faisais rien d'autre qu'être là.



[p266]
Commenter  J’apprécie          50
sophronie   04 octobre 2019
Comme un million de papillons noirs de Laura Nsafou
D'une main, Maman passa la brosse dans le creux de son cou. De l'autre, elle lissa le frisottis autour de son front. Comme ses cheveux étaient doux ! Elle attendit une minute, puis deux, puis trois. toujours rien.



- Maman, il n'y a pas de papillons. Ils ont disparu ?

- Non, dit Maman. Il faut les habiller avant de les rencontrer. Attrape le bandeau.



Adé pencha la tête et Maman l'enfila. Comme ses cheveux noirs scintillaient avec son bandeau coloré ! Elle attendit une minute, puis deux, puis trois. Elle bâilla.
Commenter  J’apprécie          40
lemillefeuilles   02 mars 2020
Comme un million de papillons noirs de Laura Nsafou
- Eh bien, ne naissent-ils pas chenilles, grosses comme des coussins ? Ne se transforment-ils pas dans des cocons secs comme du sable ? Et je sont-ils pas noirs comme le charbon, eux aussi ?

- Si...

- Alors pourquoi t'es cheveux seraient si différents ?
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Flore   17 février 2022
Nos jours brûlés, tome 1 de Laura Nsafou
- Tu dis ça comme si on avait mérité ce qui nous arrive...

- Je ne sais pas qui est ce "on" dont tu parles mais, si les humains n'ont pas mérité la folie de Guddi, ils ont mérité que la nature se retourne contre eux. On ne peut pas passer des siècles à l'exploiter, la malmener, la déboiser, ignorer ses rituels, puis pleurer un jour qu'elle nous tue en retour.



[p121]
Commenter  J’apprécie          20
IdeesLivres   24 avril 2022
Nos jours brûlés, tome 1 de Laura Nsafou
Je songeais à tout cela, exaspérée, et avançais en boitant, une lampe à la main. Mes poumons me brûlaient, et un point de côté m’écrasait le flanc droit. Mes jambes me portaient à peine, et l’épuisement prenait le pas sur ma vigilance. Toutes ces heures d’entraînement et d’enseignement… Ce n’était rien comparé à cette mission. Je me sentais faible. Perdue. Inexpérimentée. J’avais survécu jusqu’ici, mais dans quelles conditions ? J’étais brouillonne, je cédais facilement à mes émotions, me mélangeais les pinceaux entre les différentes formules, et je ne parvenais à mobiliser qu’environ un quart de mes capacités. J’errai dans ces bois, broyée par cette vérité insoutenable : si ma mère avait été avec moi aujourd’hui, j’aurais été incapable de la sauver. La rage alourdissait mes pas, et l’envie de tout abandonner grandissait en moi. Tant pis pour l’Éclaireur. Tant pis pour la mission, et tous ces putains d’Esprits. Je ne voyais pas l’intérêt de continuer.
Commenter  J’apprécie          10
IdeesLivres   24 avril 2022
Nos jours brûlés, tome 1 de Laura Nsafou
Quand j’avais demandé à Yander comment les humains pouvaient ignorer tant de choses sur le monde invisible ou sur les Marqués, il m’avait répondu qu’ils s’arrêtaient souvent à ce qu’ils voulaient voir. Pour la plupart des gens, la Grande Nuit était une période étrange et sans limite : si le soleil avait disparu, alors tout était possible. Ils s'accommodaient de cette vie obscure tant qu'ils restaient chez eux, entourés des leurs. C'était plus rassurant pour eux de s'accrocher à un semblant de routine que d'envisager un monde plus vaste que leur quartier. Sans s'en rendre compte, ma génération avait scellé cette résignation collective.





Ainsi, le décalage entre mon quotidien auprès de l’Éclaireur et celui que j’avais connu chez les humains ne tenait-il pas seulement à leur méconnaissance de l’Invisible, mais aussi à cette inaction collective qui les avait comme paralysés. Grâce aux mois de formation et de prise de conscience que j’avais passés aux côtés de Yander, je n’avais plus peur de prendre part aux conflits qui opposaient l’Invisible et le Visible, Guddi et nous : au contraire même, je préférais agir et essayer de changer les choses plutôt que d’abdiquer dans un monde que je n’avais pas choisi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EditionsSynapse   16 mars 2017
À mains nues de Laura Nsafou
« Je ne suis pas comme les autres filles... Je ne peux pas toucher une personne pour la rassurer, pour lui dire ce que je ressens. L’autre jour, je me suis laissée engloutir par une foule, bousculée par les gens. J’ai failli m’évanouir tant leur contact m’a rendue malade ! J'en ai assez de prétendre que les choses vont s’arranger, quand je ne peux même pas marcher dans la rue ou serrer la main. J’en ai assez de faire face aux regards de pitié. »
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Manikanetish

Dans quelle ville se trouve l'école secondaire Manikanetish ?

Maliotenam
Uashat
Sept-Îles
Essipit

4 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Manikanetish de Naomi FontaineCréer un quiz sur cet auteur