AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.9/5 (sur 185 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Laure Allard-d'Adesky est officier chargée de la communication du 519 GTM dans l'Armée de Terre et écrivain.

Après la naissance de son fils, elle décide de consacrer une grande partie de son temps libre à l'écriture de livre pour enfants. Elle publie en 2014 "Le bal du solstice" aux éditions Jets d'encre puis des contes pour le site internet Whisperies.com.

En 2015, dans le temps libre que lui laisse son engagement de réserviste au service de l'Armée de Terre, elle s'essaye aux histoires pour adultes.

Elle publie une nouvelle intitulée "Altiya, la déesse du feu" aux éditions secrètes. En 2016, elle se lance dans les comédies romantiques et publie "Une simple histoire de chance" chez Anyway Éditions et "Burger Royal" aux Editions secrètes.

En 2017 elle a publié la suite de la saga "Burger Royal" ainsi que 4 albums pour enfants. En 2018 elle s'essaye à deux nouveaux genre en publiant une comédie : "Ma belle-mère me déteste mais je lui rends bien" ainsi qu'un recueil de nouvelles fantastiques/horrifiques "Innocents".

L'année 2019 s'annonce également prolixe avec la sortie en janvier de : "Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin" chez HQN ainsi que deux ou trois livres pour la jeunesse.

Pour l'année 2020, l'auteure prévoit une romance intitulée "La malédiction des Atuas", écrit avec Morgane Scheinmeer pour le mois de septembre, et qui s'articule autour de deux personnages étroitement liés par des tatouages maori, et par lesquels ils apprendront à se connaitre.

son site : https://laureallarddadesky.wordpress.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/laureallarddadeskybooks/
+ Voir plus
Source :
Ajouter des informations
Bibliographie de Laure Allard-d`Adesky   (25)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (73) Voir plus Ajouter une citation
Clémence était une très belle femme, sa timidité était souvent un atout. On la trouvait touchante, on avait envie de la protéger. Jusqu' à ce qu'elle monte sur les tables en braillant les paroles d'un tube de Rammstein.
Commenter  J’apprécie          161
Notre ancien Premier Ministre William Gladstone disait : " Si tu as froid, le thé te réchauffera. Si tu as chaud, ça te détendra. Si tu es dépressif, ça te réconfortera. Si tu es excité, ça te calmera ", mais je préfère suivre Frank Sinatra qui disait : " L'alcool est le pire ennemi de l' homme. Mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis" répondit Isobel en me suivant dans la cuisine.
Commenter  J’apprécie          152
En gros, ce week-end, il faut non seulement que tu sois belle-soeur idéale, mais aussi une possible belle-fille. Tu dois être fun, mais sans l'être trop, drôle sans être lourde, intelligente sans être soporifique, amoureuse sans être pot de colle. Tu te sens à la hauteur ?
Commenter  J’apprécie          122
Danielle croit au coup de foudre, elle est très fleur bleue, alors que moi j’ai plutôt tendance à me dire qu’à mon âge on ne reconnaît pas les lettres de près mais on reconnaît les cons de loin.
Commenter  J’apprécie          60
L'homme parfait n'existe pas, ou alors il a quelque chose à cacher.
Commenter  J’apprécie          60
La vie continue, nous allons continuer à essayer et puis, si ça ne marche pas, nous adopterons. Je ne veux pas de votre pitié. Je ne veux plus que vous me traitiez comme une chose sans défense. Il m’arrivera parfois de pleurer sans raison, mais je suis plus forte que vous ne le pensez, et ce que je veux aujourd’hui, c’est qu’on aille de l’avant. Je n’ai pas eu de chance, mais la vie ce n’est pas une simple histoire de chance ou de malchance, n’est-ce pas Naïs ?
Commenter  J’apprécie          40
Notre Saint Valentin n'a rien de conventionnel, nous ne la fêtons pas entre quatre yeux autour d'une bougie et d'un repas romantique, mais avec mes copines, nous célébrons l'amour et l'amitié de la plus belle manière qui soit.
Je suis heureuse. Je sais désormais que je ne suis pas un chat noir. Je suis simplement la malchanceuse la plus chanceuse au monde.
Commenter  J’apprécie          40
" L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant"
Commenter  J’apprécie          50
- Tu as dû mal interpréter: maman peut se montrer maladroite, voire revêche, et je suis le premier à en faire les frais, mais elle ne peut pas avoir dit ça, c'est trop mesquin.
Commenter  J’apprécie          30
Pendant la nuit, Manon ne peut s'empêcher de penser à Soleil. Elle le voit dans ses rêves. Il a l'air de vouloir lui parler, comme s'il avait un secret à lui révéler. La petite fille sort de son lit et part retrouver son frère.
- J'ai rêvé de Soleil murmure Manon.
- Ça alors ! Moi aussi s'exclame Colin.
les enfants en sont certains, Soleil n'est pas un poney comme les autres !
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Laure Allard-d`Adesky (292)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz sur l´Etranger par Albert Camus

L´Etranger s´ouvre sur cet incipit célèbre : "Aujourd´hui maman est morte...

Et je n´ai pas versé de larmes
Un testament sans héritage
Tant pis
Ou peut-être hier je ne sais pas

9 questions
4758 lecteurs ont répondu
Thème : L'étranger de Albert CamusCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..