AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.46 /5 (sur 54 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Toulouse , le 24/04/1968
Biographie :

Laure Bazire est romancière, et auteure jeunesse.

Après des études de droit, puis un diplôme de Sciences Po, elle se lance dans le monde de l'entreprise.

Elle part quelques années, avec son mari, en Amérique latine et au retour en France, décide de changer de vie : elle reprend des études de Lettres et commence une thèse sur le XVIIIe siècle, tout en enseignant en collège, en lycée et à l'Université.

C'est au parc de Versailles et à la rencontre inopinée de Flore Talamon qu'elle doit ses premiers écrits.

La série des "Enfants des Lumières" naitra de cette écriture à quatre mains.

Co-auteur de romans sur le siècle des Lumières, sur lequel porte sa thèse, elle a voulu faire partager son goût des textes antiques en imaginant le personnage de Marcus dans "Le secret du gladiateur", paru en avril 2013.

Laure Bazire enseigne toujours. Elle est professeur de Lettres au Lycée La Plaine de Neauphle à Trappes depuis 2006.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Analire   04 octobre 2014
Les médecins ridicules de Laure Bazire
Tu souffres de ce qu'on appelle une "intempérie", c'est-à-dire que ta bile noire est en excès par rapport aux autres liquides de ton corps. Tu vois tout en noir, tu ne supportes rien ni personne et tu exiges trop des autres comme de toi-même.
Commenter  J’apprécie          220
Linelo   11 octobre 2014
Les médecins ridicules de Laure Bazire
Je pensais à certains de mes confrères qui cachaient leur ignorance derrière de savantes paroles latines, conscients que ce jargon en imposait, et qu'ils pourraient ainsi soutirer le plus d'argent possible à leurs malades. Oui, décidément, Jean-Baptiste avait bien saisi tous leurs petits ridicules et il les exposait là, sur la scène, avec un talent fou !
Commenter  J’apprécie          120
Linelo   11 octobre 2014
Les médecins ridicules de Laure Bazire
- Mais pourquoi te surcharges-tu de travail ? Tu excelles dans la comédie, tes pièces remplissent les salles, on t'en réclame d'autres... Pourquoi veux-tu absolument changer de genre ? Sous l'Antiquité aussi on jouait la comédie, regarde les oeuvres de Plaute, elles sont très drôles !



- Peut-être, mais la tragédie, c'est le genre noble ! La comédie, c'est la suite du théâtre de foire, tu vois, avec des répliques très populaires, parfois même indécentes. On ne prend jamais au sérieux les auteurs qui font rire, on les considère comme des amuseurs publics...
Commenter  J’apprécie          100
Linelo   11 octobre 2014
Les médecins ridicules de Laure Bazire
Au fond, je commence à penser que tu avais raison quand nous parlions de la comédie et de la tragédie : on peut dénoncer les mœurs de son siècle et les défauts des hommes, mais on peut aussi tenter de les corriger en riant. Je crois que, désormais, ce sera ma devise.
Commenter  J’apprécie          90
Pays_des_contes   10 juillet 2013
Le secret du gladiateur de Laure Bazire
- L’or et le sang. La couleur du sable de l’arène. La vie de ton adversaire qui coule avec son sang. C'est un métier, petit, et ça, tu l’as ou tu l’as pas, avait-il lâché d’un seul trait.

Marcus secoua la tête à ce souvenir. C’était ce jour-là qu’il avait compris. L’envie de tuer, il ne l’avait jamais eu. Il avait vu cet éclat dur qui s’allumait dans les prunelles des combattants alors qu’ils entraient dans l’arène. Lui tremblait de peur, il fuyait les premiers coups échangés. L’envie de vaincre, ça, il l’avait ressentie. Mais pas celle de tuer, pas celle d’asséner un coup fatal. Il savait bien que les gladiateurs acceptaient ce principe : tuer ou être tué, jouer sa vie sur une feinte, jouir des acclamations de la foule pour un combat parfaitement magnifique. C’était cela qui se jouait dans la tête de ces hommes et qui lui restait étrangers. Lui, ce qu’il aimait, c’était… c’était quoi au fond ?

La question méritait un peu de réflexion. Marcus dessina du bout de sa sandale des cercles dans la poussière de la rue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Linelo   12 novembre 2016
Les amoureux du Green Dragon de Laure Bazire
- Mais pour toi, qu'est-ce que c'est, le théâtre ? Tu as l'air si enthousiaste, si différente quand tu ...

- C'est la vie, et rien d'autre, l'interrompit-elle. Là, tu n'as vu que des bouts de scène, mais quand tu verras l'ensemble... Ça raconte le coeur, le courage, la peur, la lâcheté. La vie, en quelque sorte. "Totus mundus agit histrionem", Shakespeare répète ça souvent, ça veut dire en substance : "Le monde entier est un théâtre".
Commenter  J’apprécie          50
Takalirsa   27 juin 2013
Les enfants des Lumières, tome 1 : 1759 la plume de l'ange de Laure Bazire
Interdire un livre n'empêchera jamais les idées de se répandre.
Commenter  J’apprécie          50
Takalirsa   27 juin 2013
Les enfants des Lumières, tome 1 : 1759 la plume de l'ange de Laure Bazire
Judith, comme pétrifiée, suivit des yeux chaque geste du bourreau qui, après avoir soigneusement tailladé la couverture et laissé de larges balafres sur les pages, prit enfin une torche pour mettre le feu à l'ouvrage. Les roulements des tambours, les cris exaltés des spectateurs hurlant "A mort les hérétiques !" se mêlaient en un infernal charivari.
Commenter  J’apprécie          30
Linelo   12 novembre 2016
Les amoureux du Green Dragon de Laure Bazire
-"La douleur rebondit où elle tombe, non qu'elle soit vide et creuse, mais par l'effet de sa lourdeur", répondit lentement Alma. Si on croit ce qu'écrit Shakespeare, ta peine va finir par te quitter, justement parce qu'elle est très lourde.
Commenter  J’apprécie          30
Pays_des_contes   07 novembre 2016
Les enfants des Lumières, tome 1 : 1759 la plume de l'ange de Laure Bazire
— Vois-tu, toutes ces manœuvres de Cour ébranlent le monde de la librairie. Imagine un instant que cette condamnation entraîne l'interdiction définitive de L'Encyclopédie : cet ouvrage s'arrêterait au tome VII et au mot "Gythium" !

— "Gythium" ? avait-elle répété en levant le sourcil.

— Ah, ne va pas me demander ce que ça signifie ! Bride un peu ta curiosité, avant que je ne te rappelle les désastres où celle d'Eve nous a tous entraînés ! L'important n'est pas là ! Si l'Encyclopédie s'arrêtait, des dizaines d'auteurs se retrouveraient alors sans ressources et plusieurs imprimeurs en faillite...

Là, se souvent-elle avec honte, elle s'était de nouveau emportée :

— Mais ce n'est pas l'argent le problème, ce sont les livres !

— Voilà bien les femmes ! Mais dis-moi, à ton avis, quel est le nerf de la guerre, qu'est-ce qui fait que l'on continue à diffuser, à publier, à distribuer des écrits ? L'argent, ma toute belle, alors ne sois pas si méprisante lorsque j'évoque les soucis commerciaux de ceux qui prennent le risque d'imprimer tes chères idées
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-50177

Dans quel pays se trouve le fleuve Mississippi?

au Canada
aux Etats-Unis d'Amérique
dans les deux

13 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : fleuve , mississippi , Géographie historique , villes américaines , littérature américaine , pièges , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur