AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.48 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nancy , le 10/04/1971
Biographie :

Laure Watrin est une journaliste et auteure française.

Elle est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et du Centre de Formation des Journalistes. Reporter radio à RTL pendant 12 ans, elle y a notamment couvert l'actualité médicale et les questions familiales.

Elle commence sa carrière d’auteure avec la publication aux Éditions Jacob-Duvernet de son premier livre, "Les Pintades à New York" (2004), qu’elle signe avec sa coauteure Layla Demay. Ce premier ouvrage annonce le début de la collection des Pintades, que Laure Watrin a cofondé avec Layla Demay, et qu’elle codirige.

Elle est également la coauteure des ouvrages Le New York des Pintades aux Éditions Jacob-Duvernet, d'Une vie de Pintade à Paris et Les Pintades passent à la casserole aux Éditions Calmann-Lévy, qu’elle a également cosignés avec Layla Demay. Elle est directrice de collection des ouvrages Les Pintades à Londres, Les Pintades à Téhéran et Une vie de Pintade à Beyrouth.

Entre 2007 et 2009, Laure Watrin cosigne avec Layla Demay trois documentaires Les Pintades dans le cadre de l’émission Le Club des Nouveaux Explorateurs, la série documentaire thématique de voyages diffusée sur Canal+ et présentée par Maïtena Biraben, puis par Diego Buñuel.
Les documentaires sont des films d’exploration mettant l’accent sur les femmes dans des grandes villes du monde. Les villes explorées sont Londres, Rio de Janeiro et New York.

Twitter : https://twitter.com/laurewatrin?lang=fr
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Les 100 mots des bobos, de Thomas Legrand et Laure Watrin
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Bazart   02 mars 2019
Les 100 mots des bobos de Laure Watrin
Nutella, le casse tête des parents bobos. Il vont beau avoir appris à lire les étiquettes pour déjouer les additifs et les conservateurs.. ils n'y arrivent pas à y renoncer
Commenter  J’apprécie          120
andreas50   28 février 2019
Les 100 mots des bobos de Laure Watrin
La boboïtude est un havre de contradictions. Mais c'est justement cette ambivalence, ces contradictions, qui font la force de ce groupe social et son influence sur l'ensemble de la société.
Commenter  J’apprécie          100
andreas50   01 mars 2019
Les 100 mots des bobos de Laure Watrin
Les pourfendeurs de la bien-pensance sont des intellectuels maudits que personne n'ose inviter...De courageux maquisards de la pensée rebelle, comme Alain Finkielkraut, Franz-Olivier Gisbert, Michel Onfray, Éric Zemmour ou encore Robert Ménard et Emmanuelle Duverger, auteurs de " La Censure des bien-pensants". Que recouvre cette bien-pensance si néfaste ? Que combattent-ils d'ailleurs, ces Jean Moulin ? Que recouvre donc cette bien-pensance si néfaste ? Des idées pernicieuses, une dictature insoutenable : l'antiracisme, l'acceptation de l'homosexualité, l'ouverture aux étrangers, l'urgence écologique...Bref, toute la pensée néfaste issue de la période la plus sombre de notre histoire : Mai 68.
Commenter  J’apprécie          81
colimasson   08 juin 2015
La république bobo de Laure Watrin
Un bobo est une personne dont le capital culturel (élevé) a plus de poids que le capital économique (variable) pour déterminer son lieu de vie, et les valeurs qu’il considère comme positives ou négatives.
Commenter  J’apprécie          60
TwiTwi   20 novembre 2009
Une vie de Pintade à Paris de Laure Watrin
Autre particularité locale : il n'y a qu'à Paris que des millions de mètres cubes d'eau (certes non potable) dévalent chaque année les caniveaux, pour que finalement les rues soient aussi approximativement propres. D'accord, ça a la fonction essentielle de permettre aux taxis grincheux d'éclabousser les passants, aux autobus aussi. Et puis, ça force la Parisienne à cultiver l'art du saut en longueur sur chaussures à talons.
Commenter  J’apprécie          40
TwiTwi   20 novembre 2009
Une vie de Pintade à Paris de Laure Watrin
Traverser le pont des Arts, remonter les Tuileries, s'engouffrer dans les jardins du Palais-Royal, admirer a vue depuis le haut de la rue de Belleville et bénir nos amis touristes qui nous entraînent une fois l'an au sommet de la Tour Eiffel... Oui, oui Paris est une belle pintade, qui rosit à la tombée du jour et qui n'a pas usurpé sa stature de City of lights. Mais Paris étant Paris, il fallait bien qu'elle se rebiffe contre cette beauté un peu trop parfaite.



Parsi n'a pas usurpé non plus sa stature de City of crottes. Si à New York, le premier mot de nos enfants a été" taxi", Paris, ça a été "caca de chien". Et lorsque notre Big Boy a été pris d'un besoin urgent sans un pipi-room en vue, le gosse de nous dire : "C'est pas grave, je vais faire sur le trottoir." Face à notre mine horrifiée et à notre refus catégorique, Big Boy a répondu : "Mais, c'est pas juste, les chiens ils ont le droit, pourquoi pas moi ?" C'est ça une vie de chien. Ici, Médor a plus de prérogatives que Junior.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TwiTwi   20 novembre 2009
Une vie de Pintade à Paris de Laure Watrin
Au détour d'un couloir, entre un marchand ambulant de fruits et un Pakistanais qui fait la démonstration de trois gadgets made in China, les pubs pour apprendre le "Wall Street English" cèdent parfois la place aux affiches qui invitent les voyageurs à participer à un concours de cuisine, oui qui exposent la prose des gagnants du dernier concours de poésie organisé par la RATP. "Paris pour te dire merci, avec mes pieds je te caresse." L'art de vivre à la française pour faire oublier le manque de savoir-vivre parisien ?
Commenter  J’apprécie          30
TwiTwi   20 novembre 2009
Une vie de Pintade à Paris de Laure Watrin
Une fois enceinte pour de vrai à Paris, on comprend que, malgré la transformation des appartements privés de Xavière T. en crèche municipale et la création de plusieurs milliers de place ces dernières années, on a à peu près autant de chances de place son bébé de trois mois que de voir arriver le RER A à l'heure.
Commenter  J’apprécie          30
TwiTwi   20 novembre 2009
Une vie de Pintade à Paris de Laure Watrin
Parce que, évidemment, dans le métro, le principal problème des Parisiens, en dehors des grèves, c'est les Parisiens. Sous terre (et à l'air libre d'ailleurs), la Parisian attitude n'est pas exactement synonyme de civisme et de discipline. Il y a des gestes qui coûtent : laisser les autres sortir avant d'entrer dans la rame, se diriger vers le fond ("Arrêtez de pousser !") ou se lever de son strapontin quand il y a du monde. La pintade enceinte expérimente la charité mal ordonnée de ses congénères qui, alors qu'elle ne distingue plus ses pieds tant son ventre est rond, ne la "voient" pas quand elle monte.
Commenter  J’apprécie          20
andreas50   28 février 2019
Les 100 mots des bobos de Laure Watrin
« Ferme ta gueule. Moi, je parle à tout le monde. Tu n'y connais rien. Tu ne connais que les bobos. »

Nicolas Sarkosy à Chantal Jouanno, ancienne ministre, qui avait critiqué la « droitisation » du candidat à sa réélection.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Rum, Sodomy and the lash

À qui doit-on la grande enquête vaticane parue sous le titre « Sodoma » ?

Theodore Mac Carrick
Carlo Maria Vigano
Frédéric Martel

9 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , Moeurs et coutumesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..