AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.41 /5 (sur 75 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1969
Biographie :

Cette parisienne d’origine, s’installe dans le Sud il y a dix ans. Elle quitte le milieu de la restauration pour vivre enfin de son art : l’écriture. Laurence est rédactrice/journaliste pour le magazine Turquoise. Elle a également collaboré au rédactionnel du groupe hôtelier Paris Rive Gauche. Laurence Martin écrit ses premiers poèmes à 8 ans. L’écriture a toujours fait partie de sa vie. Comme un besoin, une évidence, cette passion jalonne son parcours. A la trentaine, c’est avec des textes de chanson qu’elle poursuit l’écriture, puis les nouvelles et romans s’imposent quelques années plus tard, de même que les scenarii auxquels elle se forme à l’ESRA de Nice.

Source : https://www.leslibraires.ca/livres/l-eau-de-rose-laurence-martin-9791023607956.html
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Bibalice   29 mai 2018
L'eau de Rose de Laurence Martin
On peut tout voir dans un regard, même un cœur éclater de joie.
Commenter  J’apprécie          140
Lavieestunlongfleuvetranquille   11 juillet 2019
Nouvelles voies de Laurence Martin
En le regardant s'en aller, il me vint que l'humanité résistait à tous les outrages : la rue, la faim, la mort sociale... Elle clignotait comme un curseur au début d'une nouvelle page blanche et si vous la sollicitiez, elle pouvait réécrire l'histoire.

(Oscar)
Commenter  J’apprécie          30
armand7000   13 août 2019
L'eau de Rose de Laurence Martin
Je m’appelle Rose, j’ai 22 ans, je ne connais pas le bonheur.

En revanche, j’aime le regarder, le toucher du doigt, l’approcher, pour cela, j’ai mes habitudes.

Chaque soir, la même sortie d’école, la même petite fille, et j’attends. J’attends ce flot de bonheur rare, cette jubilation enfantine, ce trépignement intérieur que je n’ai jamais ressenti. Je plonge dans son regard inquiet, et je la regarde scruter la foule, chercher sa mère dans l’assistance. J’attends l’instant où elle la voit, celui où elle lui fait signe, où son visage, soudain, s’allume, et ses prunelles se font plus grandes.

On peut tout voir dans un regard, même un cœur éclater de joie. »
Commenter  J’apprécie          20
mumuboc   31 juillet 2019
L'eau de Rose de Laurence Martin
Comme il est bon de faire ces rêves qui vous donnent la vie qu'on voudrait, dans lesquels on replonge sans cesse, que l'on aimerait pouvoir poursuivre. (p17)
Commenter  J’apprécie          30
Pat0212   20 août 2019
Nouvelles voies de Laurence Martin
De l'amour qui sent la Soupline et le grand air et la lavande, de l'amour qui ne se paye pas, celui que chantait la diva.
Commenter  J’apprécie          30
Lalectriceamoureuse   03 avril 2018
L'eau de Rose de Laurence Martin
La vie est là, dans ce battement, cette mélodie de l'impatience, ce souffle d'air, cette vibration, ce cœur en chamade, cette étreinte.
Commenter  J’apprécie          20
Lalectriceamoureuse   03 avril 2018
L'eau de Rose de Laurence Martin
Certaines émotions sont muettes, elles ne passent pas par le langage, elles choisissent des voix plus intimes.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   22 juin 2019
Nouvelles voies de Laurence Martin
Elle avait dans le fond des yeux ce petit reste de l'enfance qui s'émerveille innocemment. Cette juvénile exaltation qui nous quitte un jour sans prévenir en nous ravissant la promesse que tout est possible en ce monde. Tous ces rêves qu'on fait éveillé, ces espoirs d'avenir, ces envies.
Commenter  J’apprécie          10
melodieambiehl   11 août 2018
L'eau de Rose de Laurence Martin
Je m’appelle Rose, j’ai 22 ans, je ne connais pas le bonheur.



En revanche, j’aime le regarder, le toucher du doigt, l’approcher, pour cela, j’ai mes habitudes.



Chaque soir, la même sortie d’école, la même petite fille, et j’attends. J’attends ce flot de bonheur rare, cette jubilation enfantine, ce trépignement intérieur que je n’ai jamais ressenti. Je plonge dans son regard inquiet, et je la regarde scruter la foule, chercher sa mère dans l’assistance. J’attends l’instant où elle la voit, celui où elle lui fait signe, où son visage, soudain, s’allume, et ses prunelles se font plus grandes.



On peut tout voir dans un regard, même un cœur éclater de joie.



(page 10)
Commenter  J’apprécie          00
Lalectriceamoureuse   03 avril 2018
L'eau de Rose de Laurence Martin
Les plus grands chagrins se surmontent dans les petites joies quotidiennes.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
961 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur cet auteur