AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 132 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Laurent Chabin est né en 1957 dans un petit village de la France. À 18 ans, il va à Paris, en principe pour faire des études en cinéma. En fait, il y vit surtout des moments très agréables avec les autres étudiants. Plus tard, il fait une formation en commerce international et entre dans une grande société française de métallurgie où il transige avec le Japon et l’Extrême-Orient.

Trois ans plus tard, il quitte cette société pour se rendre en Espagne, où un de ses clients lui propose la responsabilité d’une filiale de son groupe industriel. Il y travaille pendant cinq ans, puis il en a assez de vendre des minerais et des métaux du matin au soir. C’est alors que sa compagne et lui décident de venir s’installer au Canada avec leurs deux enfants. C’est à Calgary qu’il a pu réaliser un vieux rêve, celui de devenir écrivain. Il vit maintenant à Montréal.

En 1996, les Éditions Michel Quintin publient son tout premier livre pour la jeunesse. Depuis, il travaille régulièrement avec des maisons d’édition québécoises, autant pour les jeunes que pour les adultes.
+ Voir plus
Source : www.editionsmichelquintin.ca
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

0:00 / 4:32 Laurent Chabin lit un extrait de Le canal de la peur


Citations et extraits (122) Voir plus Ajouter une citation
Sachenka   01 novembre 2014
L'écrit qui tue de Laurent Chabin
Composer des histoires, accumuler des pages de descriptions, de psychologie, de fins commentaires... Noircir du papier. Hélas!

La littérature n'est pas là, justement. Écrire un roman, ce n'est pas aligner des mots, des phrases, des pages. Au contraire! L'essentiel, c'est de savoir placer les points et les virgules. Les vides! Le plus dur est là : résister à la tentation de s'épancher, de trop remplir les blancs...
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaoui   13 décembre 2015
La Momie du Belvédère de Laurent Chabin
Le cerveau ne s’use que quand on ne s’en sert pas.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui   12 décembre 2015
Silence on Tue de Laurent Chabin
Contrairement à ce que pensent la plupart des gens, ce n’est pas le manque d’insuline qui est dangereux pour le diabétique et provoque le coma, puis la mort. C’est, au contraire, l’ excès d’insuline. C’est cette substance, nocive pour le cerveau, qui en bloque l’oxygénation et conduit à la mort.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   13 décembre 2015
La Momie du Belvédère de Laurent Chabin
Les histoires de momie, pour moi, c’était réservé aux films d’épouvante ou aux jeux vidéo. Comment une telle chose est-elle possible? Ne s’agirait-il pas d’un canular? Nous ne sommes pas le 1er avril, pourtant.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   12 décembre 2015
Silence on Tue de Laurent Chabin
À force de lire des romans policiers, elle a voulu imaginer le sien, et le vivre par-dessus le marché ! Une espèce de don Quichotte de la littérature de mystère. . .
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   12 décembre 2015
Silence on Tue de Laurent Chabin
Le problème, quand on approche de la mort, c’est qu’il n’y a plus rien pour s’en distraire, on ne pense plus qu’à ça.
Commenter  J’apprécie          60
Cielvariable   23 janvier 2019
La Louve de mer, Tome 1 : A feu et à sang de Laurent Chabin
Le Moine, pour sa part, avait sombré

dans un mutisme encore plus impénétrable

qui ne lui ressemblait pas. Ma mère, enfin,

semblait préoccupée, mais aussitôt que le

capitaine Van Leuwen se montrait désireux

de faire un brin de causette avec elle, toute

trace de contrariété disparaissait de son

visage et elle le suivait d’un pas léger, soit

sur la dunette, soit vers sa cabine. J’en avais

la gorge serrée. Quel jeu jouait-elle ?

Je me sentais perdu, isolé, abandonné par

ceux que j’aimais. Je n’osais même plus leur

adresser la parole. J’étais assailli par de

sombres pressentiments et quelque chose me

disait que ce voyage me réservait un dénouement épouvantable
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   13 décembre 2015
La Momie du Belvédère de Laurent Chabin
Les faits divers criminels ne m’intéressent pas, d’habitude. C’est toujours la même chose: affaires d’adultère et de jalousie, ou règlements de comptes entre gangs rivaux. Ce n’est pas mon monde.
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable   01 avril 2018
Le jeu de l'assassin de Laurent Chabin
Je me demande s'il sera capable de compter jusqu à dix sans se tromper. Pauvre Denis! Le sort se sera acharné sur lui, ce soir Ça y est. Les dix secondes se sont écoulées. Allez, Denis, ouvre cette porte et qu'on en finisse! C'est terminé! Silence. Qu est-ce qu il fabrique, bon sang? Il s est évanoui, lui aussi? Ce n'est qu'un jeu, Denis! Un jeu stupide, mais un jeu, rien qu'un jeu. Entre donc, tonnerre! Ah! ça y est. La porte s'ouvre. Un rai de lumière tranche l'obscurité. Une ombre se profile dans l'encadrement de la porte. L'ombre bouge avec lenteur, hésite, étend un bras, tâtonne. Allez, mon grand, encore un effort, tu y es presque! Et la lumière jaillit enfin, éblouissante. Je dois me frotter les yeux un instant avant de pouvoir regarder autour de moi. Il n'y a pas de quoi rire. Quel spectacle consternant! Quelle pitié! Nous sommes là, l'air aussi penaud que des adolescents pris en faute, debout, disséminés dans la pièce dont les rares meubles ont été repoussés le long des murs. Et Claire oui, c'était bien elle!, Claire allongée sur le sol, en vrai cadavre. Très convaincante. Elle repose sur le dos, une jambe légèrement repliée. Sa jupe est remontée sur la cuisse. Assez haut. Elle l'a fait exprès, j'en mettrais ma main au feu! Nous nous dévisageons, les uns après les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable   26 février 2019
La nuit sort les dents de Laurent Chabin
Quel idiot je fais là! Les agents m’ont repéré, bien sûr, et la voiture accélère, comme pour me prendre en chasse.



Emprunter la passerelle toute proche et passer de l’autre côté du canal, à Verdun? C’est absurde. J’ai tout du type qui n’a pas la conscience tranquille et les policiers ne me lâcheront pas, quitte à me poursuivre à pied. Autant renoncer tout de suite. D’autant que, même s’ils n’en ont en principe pas le droit, je sais qu’ils tirent parfois sur les fuyards.



Je m’immobilise donc et attends, nerveux. La voiture se gare lentement à quelques mètres de moi, près du trottoir. Les agents se méfient. Une vitre s’abaisse.



— Ne tentez pas de vous enfuir!



Oh non! Je ne vais rien tenter du tout.



Voyant que je ne bouge pas, les deux policiers descendent enfin de leur véhicule. L’un d’eux braque sa lampe sur moi. Le faisceau lumineux s’attarde sur la tache pourpre, bien visible sur mon T-shirt clair. Sans un mot, son collègue dégaine son arme de service et la pointe vers moi.



Sa voix claque dans la nuit, sèche, menaçante:



— Pas un geste!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Lire avec Bernadette Lafont

Qui réalise le court métrage Les Mistons, d'après l'œuvre Les Virginales de Maurice Pons, l'un de ses premiers rôles en 1958?

Jean-Pierre Mocky
Claude Chabrol
François Truffaut

8 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : adapté au cinéma , adaptation , cinema , cinéma français , Actrices , littérature , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur