AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.95 /5 (sur 529 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Mont-Saint-Martin , le 11/05/1967
Biographie :

Laurent Guillaume est un écrivain français de romans policiers.

Il suit des études de droit qui l'amènent, en 1993, à l'école de police d'où il sort lieutenant de police. Pour sa première affectation, il est commandant d'unité mobile de sécurité dans le Val de Marne, une unité spécialisée en anticriminalité et en violences urbaines.

Après un passage aux stups en tant que chef de groupe, il part au Mali en 2007, dans le cadre de la coopération, comme conseiller du directeur général de la police local pour les affaires de stup. Revenu en 2011 à Annecy, il est affecté à la brigade financière. En 2012, il quitte la police pour se consacrer à l’écriture de romans policiers et de scénarios.

"Mako" (2009), son premier roman policier a obtenu Prix VSD du polar 2009: Coup de Cœur de Frédéric Beigbeder (Président du Jury) et le grand prix du cercle Caron 2010. Il est également lauréat du Prix des lecteurs 2015 de Sang d'encre (festival).

Il a co-scénarisé avec Olivier Marchal et Christophe Gavat le téléfilm de France 2 "Borderline" adapté du livre "96 heures un commissaire en garde à vue" de Christophe Gavat. Il a créée et scénarisé avec Olivier Marchal la série "Section Zéro" pour Canal plus.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Laurent Guillaume   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Là où vivent les loups" de Laurent Guillaume.

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (168) Voir plus Ajouter une citation
Cannetille   28 janvier 2022
Un coin de ciel brûlait de Laurent Guillaume
– Je le sais, mais je dois vous demander de ne pas diffuser cette photo.

Tanya prit le temps de réfléchir quelques instants.

– Ça va à l’encontre de ma règle à moi.

– Qui est ?

– L’inverse de la vôtre : informer les gens, quoi qu’il advienne. Les pires saloperies se cachent dans l’ombre des petits accommodements.
Commenter  J’apprécie          172
Nat_85   04 août 2021
Un coin de ciel brûlait de Laurent Guillaume
LÀ OÙ RÈGNE LA VIOLENCE, IL N’EST DE RECOURS QU’EN LA VIOLENCE ; LÀ OÙ SE TROUVENT LES HOMMES, SEULS LES HOMMES PEUVENT PORTER SECOURS.
Commenter  J’apprécie          150
belette2911   02 juillet 2015
Black Cocaïne de Laurent Guillaume
Je jouis enfin, lâchant une giclée brûlante comme de la lave, un foutre que j'imaginais noir et gluant comme le pétrole. Samantha me fit son numéro, le bouquet final. Elle hurla de plaisir, les yeux révulsés et la perruque de travers.



Dans ces affaires, tout n'est qu’une question de rituel, une formalité.
Commenter  J’apprécie          120
MELANYA   29 avril 2022
Un coin de ciel brûlait de Laurent Guillaume
Donc, en Afrique de l'Ouest, il s'est passé quelque chose qui lie tous nos protagonistes, quelque chose de bien dégueulasse pour susciter un tel désir de vengeance chez notre tueur au pic à glace. Maintenant, il faut trouver quoi.
Commenter  J’apprécie          120
Annette55   05 novembre 2021
Un coin de ciel brûlait de Laurent Guillaume
«  Éden et Neal pouvaient voir les mineurs creuser une terre jaunâtre et boueuse des dernières pluies dans un décor de cratères et de cicatrices béantes .

Des bulldozers et des pelleteuses grignotaient la jungle luxuriante , inexorablement .

Les mineurs faisaient passer la terre fangeuse au tamis sous la surveillance laxiste de gardes de sécurité armés de kalachnikovs .

Les armes automatiques , c’était nouveau.

Les sociétés minières avaient armé leur personnel … » .
Commenter  J’apprécie          110
clairemarquez75   26 novembre 2022
Un coin de ciel brûlait de Laurent Guillaume
A présent, le jeune homme était allongé sur le ventre sur deux tables d'écolier mises bout à bout dans le seul bâtiment en dur de toute la région, une école primaire bâtie dix ans plus tôt par une ONG suisse. ll y avait encore une banderole défraîchie qui clamait : «Eduquer, c'est croire à demain». Mais demain avait déchanté. Plus aucun enfant n'apprenait ici, La guerre civile les avait renvoyės aux champs. Le soir, ils se terraient avec leurs parents dans leurs misérables cases de banco, espérant échapper aux rebelles, aux Kamajors, aux soldats des forces armées sierra-léonaises. A tout le monde en réalité. Il ne restait rien du mobilier et des livres de classe. Tout ou presque avait été pillé, excepté les deux tables sur lesquelles Neal était allongé, regardant par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          20
rulhe   05 mai 2017
Mako de Laurent Guillaume
L,homme a se choix: laisser entrer la lumière ou

garder les volets fermés.
Commenter  J’apprécie          110
MELANYA   10 avril 2022
Là où vivent les loups de Laurent Guillaume
Tant pis pour Lyon et ces sacs à merde de bœufs. Il avait encore quelques amis dans la boutique.
Commenter  J’apprécie          100
clairemarquez75   27 novembre 2022
Un coin de ciel brûlait de Laurent Guillaume
- Souvent, je me dis que les gens ne voulaient pas savoir. Et puis, même lorsqu'ils savaient, qu'est-ce qu'ils en avaient à branler que la bague de fiançailles ou la rivière de diamants achetées chez un joaillier reconnu de la place Vendôme à Paris, à Midtown dans Manhattan où à Hatton Garden à Londres, aient coûté la vie, les bras, les pieds, les tripes d'une bande de nègres d'un pays que personne ne sait placer sur une carte ?
Commenter  J’apprécie          00
Spartacus   27 février 2010
Le roi des crânes / Les eaux troubles de Laurent Guillaume
Il était là, assis sur une chaise de camping, exposant son résidu grotesque d’humanité à la lumière impitoyable de la lampe torche. Il avait gonflé comme un ignoble Bibendum. On ne distinguait plus ses traits au milieu d’un amas de chair boursouflée qui virait au noirâtre. Il avait commencé à se répandre, des liquides épais avaient coulé jusqu’au sol pour féconder la terre polluée du terrain vague. Un nuage de grosses mouches bleues s’envola en vrombissant de colère. Mako recula pour échapper à l’infecte nuée. Kamel retint péniblement un hoquet qui venait de loin. Sophie était livide, elle essaya de respirer par la bouche. Se rendant compte qu’elle pouvait avaler un de ces infâmes insectes, elle posa la main sur la bouche. Les miasmes putrides soudain répandus dans l’atmosphère rendaient l’air irrespirable. Mako ricana en se bouchant le nez.

— Putain, il est faisandé celui-là.

Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura