AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 132 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marmande , 1975
Biographie :

Laurent Queyssi est un traducteur, écrivain de science-fiction, journaliste et scénariste de BD.

En 1993, il obtient son bac et déménage à Bordeaux pour suivre des études de Lettres Modernes. Six ans plus tard, il publie ses premiers textes, notamment une nouvelle parue dans l'anthologie périodique "Étoiles Vives". Son premier roman "Neurotwistin", paru en 2006, est une ode aux mythes "pop" qui le fascinent.

Il a publié depuis "L’Héritier du chaos" (Mango, 2008) ainsi qu’un essai sur l’agent 007, "Les Nombreuses Vies de James Bond" (Les Moutons Electriques, 2007). Sa première bande dessinée, "Sous la Montagne", est parue en 2008 chez Soleil.

Ses nouvelles ont figuré aux sommaires de plusieurs revues de SF et de fantastique françaises. Il travaille actuellement sur un thriller mettant en scène des super-héros, sur un one-shot post-apocalyptique avec un dessinateur Chinois, Après la Chute, et sur une série aux éditions du Lombard: Le Comité.

Il est l'un des membres fondateurs et a appartenu au comité éditorial de la revue Angle Mort et tient la chronique bédé/littérature dans l’émission + ou - geek. Il travaille actuellement sur une biographie en bande dessinée de l'auteur américain Philip K. Dick.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Laurent Queyssi - 24 vues du Mont Fuji par Hokusai
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Ydamelc   24 avril 2016
Allison de Laurent Queyssi
À ses dons de vendeurs, qu'il doit essentiellement à sa proximité avec ses clients (mais également au fait que le Français aime acheter Renault) s'ajoute une prédisposition, doublée d'un entraînement redoutable, à supporter l'alcool. Avec ses deux ou trois apéros par soir 360 jours par an, il faut maîtriser son sujet pour ne pas, de temps à autre, accorder, sous le coup de l'enthousiasme distillé par son cinquième pastis sirupeux, une ristourne trop importante qui risquerait de fâcher le patron de la concession. Christian connait les gens, les bagnoles et l'alcool. C'est un cador dans son métier.
Commenter  J’apprécie          80
Ydamelc   24 avril 2016
Allison de Laurent Queyssi
Le grand encaisse sans broncher, sa tête est déjetée sur un côté et revient aussitôt à son emplacement initial. Pendant un instant, j'ai l'impression qu'un peu de fumée est sortie de ses oreilles, comme dans un dessin animé de Tex Avery, puis il attrape Cyril et lui colle une gifle monumentale, une baffe d'anthologie digne de Bud Spencer. Le bruit du choc m'évoque celui d'un morceau de viande qu'un boucher retourne sur son plan de travail en bois pour le couper. Un son à glacer le sang de l'équipe des All Blacks au grand complet ou de Mathilde, ma vieille tante maléfique à la jambe de bois.
Commenter  J’apprécie          80
Pays_des_contes   24 août 2012
Infiltrés de Laurent Queyssi
Nous pensons aussi que le virus sera protégé, reprend le sous-directeur. Et très bien. Il nous faut quelqu'un sur le terrain capable de briser ces protections pour que nous ne le récupérions. Et comme Edgar Vaillant m'a dit que vous étiez le meilleur hacker qu'il ait jamais rencontré, c'est vous qui allez vous en charger. Nous ne savons pas encore à quoi nous attendre et il faudra quelqu'un doté d'un solide instinct et d'une formidable capacité d'improvisation. J'ai cru comprendre que vous n'aviez pas seulement des talents de pirate informatique. Mon agent m'a assuré que vous étiez un formidable crocheteur de serrures, comme nombre de hackers apparemment, et que votre faculté d'adaptation lui paraissait hors du commun. D'après lui, et même si cela ne me réjouit guère, vous êtes le seul capable de récupérer le virus sans déclencher le système de sécurité qui le lâcherait dans la nature.
Commenter  J’apprécie          30
Athouni   22 avril 2013
Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi
Je me lève et le tourne vers la route. Bitume, maisons identiques et alignées. Plus loin, je distingue la protubérance du Centre Com. Puis l'image d'un jet-pack revient me hanter. Où en est la conquête spatiale ? Je pense alors à mon implant qui ne me sert à parler qu'à distance avec mes potes, qui, eux aussi, portent une marque et qui vivent dans une habitation semblable à la mienne. Moutons électriques. Au lieu de nous déplacer dans des voitures qui volent, nous affrontons des bandes de jeunes qui portent des masques d'athlètes dopés et à la solde d'un conglomérat sans éthique. Je suis chez moi dans ce Quartier Pavillonnaire, j'appartiens à cet univers dépourvu de possibilités, sans horizon ni avenir.

Je comprends parfaitement ce que Marc et Phil ressentent. Et ils ont foutrement raisons.

- On nous a volé notre futur.
Commenter  J’apprécie          30
Sio   13 octobre 2013
Infiltrés de Laurent Queyssi
- Bien, bien, pas de matos, tranche Greg. Que dirais-tu d'un gage ? Le premier à abattre l'ennemi restant demandera à l'autre ce qu'il veut. [...]

- Tu veux quoi ??? demande Adam, abasourdi.

- Tu m'as bien entendu, lui répond Greg sans se démonter.

- Que je m'introduise sur un des serveurs de la CIA ? Mais c'est de la folie.

- Pourquoi ? C'est trop difficile ?

- En effet, ça ne doit pas être commode.

- Je croyais que tu étais capable de te faufiler partout, et qu'avec un peu d'astuce et de préparation, tu pouvais fureter sur n'importe quel serveur de la planète.

- J'ai dit ça, moi ? lance Adam en regrettant les confidences qu'il fait parfois à ses coéquipiers en cours de partie. Il m'arrive de me vanter, mais je ne me rappelle pas en avoir parlé...

- Je m'en souviens parfaitement parce que, justement, tu n'es pas du genre à raconter des bobards. ça m'étonnerait que tu prétendes accomplir des exploits dont tu n'es pas capable, toi qui es d'habitude si discret. [...]

- Je comprends ce que tu essaies de faire : me provoquer pour que j'accepte, se défend-il.

- Pas du tout, rétorque Greg. Nous avons parié. Tu as perdu. Et je t'ai donné ton gage.

- Tu n'espères pas sérieusement que j'aille m'amuser sur un serveur de la CIA, lance le Français d'une voix plus assurée.

- Je me disais bien aussi...

- Tu te disais quoi ? demande Adam, de plus en plus agacé.

- Que tu étais du genre grande gueule. Personne ne peut s'introduire partout. C'est impossible. Je parie que la plupart des hackers n'ont pas accompli la moitié des prouesses dont ils se vantent.

Adam reprend sa souris de la main droite et approche le curseur du bouton rouge qui, sur Skype, permet de raccrocher. Pendant quelques secondes, il regarde fixement la petite icône écarlate, puis il lâche sa MX et frappe la table, le poing serré.

- Un bon hacker s'infiltre n'importe où, répond-il en s'efforçant de rester le plus calme possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
psycheinhell   25 octobre 2012
Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi
Les étoiles existent, et elles sont rock'n'roll.

Vous le savez tous.

Citoyens.
Commenter  J’apprécie          50
Knapy   03 mai 2016
Allison de Laurent Queyssi
Je suis plutôt tolérante, mais parmi les trucs que je ne supporte pas, se trouve la connerie crasse, celle qui découle d'un manque de curiosité, de l'absence d'intérêt pour quoi que ce soit et de la fainéantise, cette bêtise qui rend les gens peureux, racistes et parfois même tolérants à l'égard de Michel Sardou.
Commenter  J’apprécie          30
Unpapillondanslalune   14 juillet 2012
Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps de Laurent Queyssi
[Ils] n'ont aucune idée de la raison pour laquelle la fin de Lost est aussi merdique. La solution de cette dernière énigme se cache d'ailleurs au cœur d'un secret, bien plus vaste, un de ces rituels dont seuls ceux qui ont déjà participé à l'écriture d'un pilote connaissent l'existence, les duels.
Commenter  J’apprécie          20
ShakaCerise   02 février 2013
Nous finirons bien par en venir à bout… de Laurent Queyssi
- Je ne sais pas ce qui m’a pris. L’eau était glacée, mais je me suis dit, stupidement, que j’avais plus de chances de rester à l’abri de ma mère en nageant de l’autre côté du lac. Je me disais qu’elle ne parviendrait pas à nager dans l’état où elle était.

- Comme beaucoup, vous aviez vu trop de films.

- Enculés d’Hollywood avec leur mythe du zombie stupide.
Commenter  J’apprécie          10
205LeLikes   25 novembre 2013
Dans l'oeil de Lynx de Laurent Queyssi
Quand Clotilde entre dans la chambre d'hôtel, Adam, assis dans son fauteuil entre les lits jumeaux, fixe la moquette rouge et grise. Dans son esprit, la même scène se répète : celle où Paul, les yeux dans le vague, se lève, monte sur scène et tire trois balles sur Michel Caron.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

infiltrés

Sur quel site Adam doit il s'infiltrés ?

YOU TUBE
Comment ca marche ?
un site de la CIA
Sur google

8 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Infiltrés de Laurent QueyssiCréer un quiz sur cet auteur