AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.82/5 (sur 29 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Neuilly-sur-Seine , le 19/11/1963
Biographie :

Travaillant depuis 20 ans, Laurent de Cherisey a créé plusieurs entreprises dans le domaine du marketing et de la communication dont la dernière développée au sein d’un groupe international (Groupe Ogilvy).

Il a participé à une entreprise de réinsertion par l’économie, Artisans de Paix (tri de vêtements pour du chiffon industriel, l’exportation ou la vente dans un réseau de friperies).

Il a initié le réseau « Reporters d’Espoirs » dont le but est de promouvoir l’information positive (médiatisation des initiatives d’envergure répondant aux enjeux du 21ème siècle).

Il contribue par ailleurs au développement d’une association pour handicapés par traumatisme crânien (Loisirs et Progrès).

Il a fait un voyage de 14 mois, avec sa femme et ses 5 enfants, autour du monde à la rencontre de "Bâtisseurs d'Espoir", ces entrepreneurs sociaux, hommes et femmes qui se battent pour que le monde que nous laisserons à nos enfants soit empreint de justice et d'espoir.

« Passeurs d’Espoir », le tome 1 du récit de leur voyage est sorti aux éditions "Presses de la Renaissance " en 2006.
+ Voir plus
Source : conversationsessentielles.blogspirit.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Laurent de Cherisey   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Partager peut tout changer : Laurent de Cherisey présente son livre Commander le livre "Partager peut tout changer" aux Editions Salvator : https://editions-salvator.com/fragilite-sociale/3009-partager-peut-tout-changer-laurent-de-cherisey.html Défi majeur pour notre société, la solitude impacte surtout les jeunes et les personnes handicapées. Et si le fait de partager cette solitude pouvait tout changer ? C’est l’expérience passionnante que nous livre Laurent de Cherisey qui, à la suite de l’accident de sa sœur Cécile, a cofondé vingt-cinq maisons partagées entre personnes handicapées et jeunes valides. Inspiré par les « Passeurs d’espoir » rencontrés aux quatre coins de la planète, il témoigne de cette innovation sociale : souvent présentés comme « les vraies maisons des intouchables » (en référence au film Intouchables), ces lieux de vie ont contribué au développement de l’habitat inclusif en France. L’association Simon de Cyrène réunit des milliers de personnes qui s’engagent pour construire une société fondée sur la solidarité et le partage. Laurent de Cherisey s’en fait ici le porte-parole. Un témoignage d’espérance qui invite chacun de nous à devenir acteur du monde à venir. Pour en savoir plus : https://www.simondecyrene.org/

+ Lire la suite

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
À l’hôtel, nous découvrons que nous avons oublié tout le matériel de prise de son dans le taxi qui nous ramenait. Autant dire que nous pouvons faire une croix dessus ! Marie-Hélène, fatiguée et l’humeur assombrie, voit dans cette perte le signe qu’il faut stop-per toute notre aventure médiatique ! Tout s’entre-mêle dans une confusion désagréable.
Objectivement, nos déplacements avec notre petite armée d’enfants sont souvent complexes à gérer. A chacun, à chaque étape, nous reposons inlassablement la même question : « As-tu bien ton sac, ta polaire, ton blouson ? » On se mélange entre les affaires des uns et des autres, avec nos quatre-vingt-dix kilos de bagages, quatre gros sacs, sept moyens et trois petits. Il est permis d’espérer qu’à la fin du tour du monde, chacun sera parfaitement autonome ! Pour l’heure, c’est loin d’être le cas.
Commenter  J’apprécie          20
(...) nous voulons pointer du doigt la société du mensonge dans laquelle nous évoluons. Nous sommes continuellement enjoints à répondre et à nous maintenir à des critères très élevés de performance, de beauté, de jeunesse, d'invincibilité, voire d'immortalité. Ces pressions induisent une angoisse constante, car, même si nous avons la chance de ne pas être confronté au handicap, nous savons, au plus profond de nous-même, que le propre de notre condition humaine est la fragilité.
Pourtant nous sommes bombardés de messages qui occultent notre vulnérabilité. La société aurait-elle si peur de nous rappeler que nous sommes fragiles?
Commenter  J’apprécie          20
Le monde nous apparaît comme un extraordinaire champ de bonnes pratiques, et je rêve d'une société qui sache moissonner tout cela.
Commenter  J’apprécie          30
Il y a quelque chose qui se passe au fond de nous lorsque nous touchons le corps de l'autre, dans le respect, et qui qui débouche sur une relation vraie. La compréhension de l'autre ne vient pas seulement de l'intelligence mais aussi de tout le corps.
Commenter  J’apprécie          20
J’avais la certitude que mon projet ne fonctionnerait que dans la mesure où je parviendrais à l’implanter là où vivent les gosses. Je me suis renseigné et j’ai découvert que, même dans cet enfer, il existait de petits havres de paix.
Commenter  J’apprécie          20
Nous sommes des impatients dans une société impatiente. Nous nous dénions le temps d'apprentissage et de maturité qui soutient notre croissance personnelle et nous permet de faire aboutir des projets de longue haleine. Dans une culture d'impulsivité, du " tout, tout de suite", le décalage éventuel entre l'énoncé de son désir et sa satisfaction entraîne une frustration intolérable. Nous "zappons" d'un désir à l'autre, sans en recueillir les fruits, sans en digérer l'enseignement. (...) Énervement et impatience caractérisent la société individualiste.
Commenter  J’apprécie          10
Les trajets sont une dimension du voyage. Si les traversées nous semblent parfois longues, nous savons que c'est aussi la route vers l'inconnu, la route vers l'autre. L'avion nous propulse dans une autre culture et ce plongeon est toujours fascinant, magique ! Les transports terrestres nous font pénétrer dans les secrets du pays par petites touches, pourvu qu'on aime regarder par la fenêtre pour enregistrer ce grand film du monde qui se déroule sous nos yeux.
Commenter  J’apprécie          10
Les personnes atteintes de handicaps ne sont peut-être pas toujours compétentes pour répondre aux critères de la société, sur le plan de la production, de l'action ou de l'intelligence, néanmoins elles ont une soif incroyable de relation et d'amitié.
Commenter  J’apprécie          10
Les adultes qui ont des préjugés ou des opinions négatives sur le handicap projettent leurs propres peurs sur leurs enfants.
Il faut accepter que le handicap nous dérange et nous interpelle, afin de dépasser notre vision négative.
Commenter  J’apprécie          10
La détresse morale s'atténue lorsque l'isolement est rompu. Le handicap ne rend pas heureux, mais génère sa propre richesse que seules les relations avec l'Autre permettent de vivre.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Laurent de Cherisey (58)Voir plus

Quiz Voir plus

Harry Potter (1 à 4) difficile

Qui est le contrôleur du Magicobus ?

Ernie Mcmillan
Stan Rocade
Zacharia Smith
Denis Crivey

15 questions
8576 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter : Coffret, Tomes 1 à 4 de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..