AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.71 /5 (sur 646 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Massachusetts , 1972
Biographie :

Laurie Faria Stolarz a grandi à Salem, Massachusetts, étudié à Merrimack College et a obtenu une maîtrise en création littéraire de l'Emerson College de Boston.

Elle est l'auteur de plusieurs romans pour adolescents où se mélangent romance et mystères; Bleu cauchemar est le premier d'une série de quatre volumes contant Blanc Fantôme; Gris Secret et Rouge souvenir.

Pour plus d'informations voici son site
/http://www.lauriestolarz.com

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Laurie Faria Stolarz


Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Jumax   27 novembre 2012
L'Affaire Amanda, Tome 3 : phénomènes de Laurie Faria Stolarz
"On ne croise pas tous les jours des gens prêts à se battre pour défendre leurs valeurs, qu'ils en tirent ou non un avantage..."
Commenter  J’apprécie          150
winnies89   15 décembre 2011
Bleu cauchemar de Laurie Faria Stolarz
Ce n'est pas le sort qui n'est pas à la hauteur de la sorcière, c'est la sorcière qui n'est pas à la hauteur du sort.
Commenter  J’apprécie          110
Jumax   23 novembre 2012
L'Affaire Amanda, Tome 3 : phénomènes de Laurie Faria Stolarz
"On dit que les poètes nourrissent l'âme."
Commenter  J’apprécie          120
Bonnie07   07 juillet 2011
Gris secret : Tome 3 de Laurie Faria Stolarz
Chapitre 8, page 52



Drea, énervée contre Chad pour une raison inconnue, nous voit, Amber et moi, nous diriger vers La Coquille Coquine et décide de se joindre à nous.

- Qu'est-ce qu'il a fait ? se renseigne Amber. Il a oublié de s'extasier sur ton bronzage ?

- Je n'ai pas envie d'en parler.

- Parce que j'ai raison ?

- Parce que je refuse d'évoquer ma relation adulte avec une fillette qui en est encore à craquer pour des héros de bandes dessinées.

Drea se tait pour regarder le short de bain Superwoman d'Amber et l'énorme S jaune qui lui barre la poitrine.

- Et c'est la fille qui boude pour obtenir ses quatre volontés qui me dit ça !

- Vous pourriez arrêter, toutes les deux ? Je passe une sale journée et votre énergie négative me déglingue encore plus.

- Pourquoi ? Que s'est-il passé ? me questionne Drea.

- Je n'ai vraiment pas envie d'en discuter maintenant. Plus tard, d'accord ?

- J'en connais une qui est en plein syndrome prémenstruel, observe Amber.

- Un peu de compréhension, c'est trop demander ?

- Je parlais de moi, précise-t-elle.

J'inspire un grand coup.

- Bon, écoutez, on va dire que moi je fais l'accompagnatrice de la sortie de classe à La Coquille Coquine, et que vous, vous avez interêt à bien vous tenir, sinon vous devez attendre dans le car.

- On aurait dû y aller en car. (Amber se met à traîner les pieds comme si elle avait des poids accrochés aux chevilles.) Jamais vu un sable aussi lourd. C'est beaucoup trop fatigant pour les jambes.

- Tu aurais peut-être dû éviter de trimballer ton play-boy sur ton dos.

- Qu'est-ce que j'entends ? Ces cannes de serin ont soulevé un étudiant de quatre-vingt-dix kilos ? s'étonne Drea.

- Tu pourrais t'intérresser un peu moins à mon absence de muscles et un peu plus à ta cellulite, rétorque Amber avec un coup d'oeil vers ses cuisses.

- Pardon ?

- Tu m'a bien entendue.

Drea s'arrête net et se met à onduler des hanches.

- Je te mets au défi de trouver un gramme de cellulite.

- Drea, dis-je tout en me déplaçant pour cacher la vue à un pépé qui s'intéresse sérieusement à son derrière. (il fouille d'ailleurs dans son sac de plage à la recherche de ses lunettes.) Sois un peu raisonnable. Tu sais bien qu'elle plaisante.

- C'est vrai, ça ? demande-t-elle à Amber en plissant les lèvres pour bouder.

Amber hausse les épaules, jette encore un regard aigu en direction de ses fesses, et arrondit un sourcil.

- Qu'est-ce que vous pouvez être vaches l'une avec l'autre, dis-je. Parfois je ne comprends même pas comment vous arrivez à rester amies.

- Oh, t'en fais pas, Lucy: on est vaches avec toi aussi, me répond Amber. J'espère que tu ne te sens pas exclue.

- Malheureusement, non.

- Mais mes piques verbales ne sont trempées que dans l'amour, tu sais ? poursuit-elle.

- Dans l'amour ?

- Mais oui, tu sais bien que ce n'est pas méchant.

Elle me claque une grosse bise sur la loue, puis se retourne pour faire la même chose à Drea.

- C'est vrai, quoi ! Je vous aime, les filles, c'est ma manière de le montrer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Jumax   28 novembre 2012
L'Affaire Amanda, Tome 3 : phénomènes de Laurie Faria Stolarz
"Personnellement, j'ai arrêté de me demander comment Amanda sait les choses, a affirmé Callie. Elle sait, c'est tout."
Commenter  J’apprécie          100
orbe   08 avril 2013
Mortels petits secrets de Laurie Faria Stolarz
- Considère cet appel comme un avertissement.

Sa voix est douce et grave.

- Un avertissement contre quoi?

- Il te suffit d'être gentille. Tu veux bien être gentille?

J'ouvre la bouche pour répondre mais rien ne sort. Je raccorhce. Il fait de même et je peux enfin composer le *69. Le numéro de l'appelant est bloqué.
Commenter  J’apprécie          80
winnies89   08 décembre 2011
Bleu cauchemar de Laurie Faria Stolarz
Et soudain j'ai l'impression d'avoir été parachutée en plein tournage de Vendredi 13, et que d'un moment à l'autre une lame de quinze centimètres va s'abattre par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          80
Bonnie07   07 juillet 2011
Gris secret : Tome 3 de Laurie Faria Stolarz
Chapitre 9, page 62



Ecoute, dis-je en me penchant vers elle, il va t'arriver quelque chose d'important, quelque chose qui pourrait être... pas vraiment agréable. Donc, si ça ne te dérange pas - et même si ça te dérange, d'ailleurs -, je vais te surveiller.

-Super ! s'exclame-t-elle avec un grand sourire. Ce sera marrant d'être ensemble. Ca peut être vraiment barbant, les vacances ici.

-Qui veut des beignets d'oignons ?

Amber interrompt ce moment de gêne en posant bruyamment son plateau sur la table. Il disparaît sous une montagne de nourriture, à peu près toutes les cochonneries meurtrières pour les artères que peut offrir le restau aujourd'hui : palourdes frites, beignets d'oignons, quelques saucisses et quatre Chocolicious géants.

-Comme je n'arrivais pas à me décider, j'ai commandé une portion de tout ce qui me faisait envie. (Elle nous distribue les boissons.) Alors, qu'est-ce que j'ai raté ?

-Lucy essayait de parler à Clara de ses cauchemars qui se réalisent.

-Ah oui, dit Amber en pointant un beignet d'oignons vers la fille. Tu ferais bien de l'écouter, sinon tu ne vas pas tarder à bouffer les pissenlits par la racine.

-Amber !

-La reine pour mettre les gens à l'aise, tu disais ? soupire Drea.

-Goûtez, poursuivit Amber, totalement inconsciente de son manque de subtilité, en se remplissant la bouche de palourdes frites. Je les trouve un peu sableuses.

Clara en prend une et mâche avec appétit. Je ne saurais dire si elle était nerveuse, si elle était affamée ou si elle cherchait simplement à faire diversion.

-Alors, qu'est-ce que tu en penses ? lui demanda Amber.

-Des palourdes ?

-De tout.

-Je vote pour ne rien penser, répondit-elle en reprenant une palourde.

-Enfin ! se réjouit Amber. Quelqu'un qui voit les choses comme moi.

-C'est rassurant, ironise Drea en attrapant un beignet d'oignons.

Je me sers, moi aussi, en victuailles graisseuses. Une petite page de futilité nous fera peut-être du bien... du moins pour le moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bonnie07   07 juillet 2011
Gris secret : Tome 3 de Laurie Faria Stolarz
Chapitre 9, page 59



Clara semble absolument ravie de nous voir la rejoindre à sa table. Je crois que son sourire ne pourrait pas être plus large ni plus contagieux. Assise au bout du banc, elle sautille sur place de joie.

Alors, comment lui annoncer ce que j'ai à lui dire ?

-Je suis hyper-contente de vous voir, les filles ! s'exclame-t-elle, rayonnante. Vous mangez ? Je peux vous offrir un café frappé, des frittes ?

-De la bouffe gratuite ? s'enthousiasme Amber en scrutant l'ardoise du menu. Je suis à fond pour. Je vais prendre un Chocolicious géant et une mégaportion de beignets d'oignons, s'il vous plaît.

-Va te les chercher toi-même, la rembarre Drea.

-Tiens tiens, la reine des garces est de retour. Pas étonnant que Chad et toi soyez en froid.

-Je n'ai jamais dit qu'on était en froid. On s'est juste un peu disputés.

-Ah bon, c'est vrai ? s'enquiert Clara en équarquillant les yeux. C'est le blond, c'est ça ? Il est trop mignon.

-Euh... merci, lui répond Drea en fronçant les sourcils devant ce compliment. je suis sûre qu'il sera tout prêt à s'excuser quand j'irai le retrouver.

-Bref...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ryalina   08 août 2015
Bleu cauchemar de Laurie Faria Stolarz
Fermez les yeux et répétez avec moi, dis-je, sentant la chaleur de leurs mains envelopper les miennes. Au secret.

Au secret, dit Drea.

Au secret, répète Amber.

Et à l'honnêteté, et au courage.

Et à l'honnêteté et au courage, répètent-elles chacune à son tour.

Ou la mort nous séparera sûrement.

Ou la mort nous séparera sûrement, dit Drea.

Ou la mort nous séparera sûrement, hoquette Amber.

Nous ouvrons les paupières pour nous regarder au fond des yeux, plusieurs secondes chacune, sans dire un mot, puis nous retirons nos mains.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Blanc Fantome

Dans le livre, de quel don est doté Lucy ?

préparations
prémonitions
la vitesse

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Blanc Fantôme de Laurie Faria StolarzCréer un quiz sur cet auteur

.. ..