AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.42 /5 (sur 173 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Laurie Viera Rigler est éditrice indépendante et romancière.

Elle anime des ateliers d'écriture à la Vroman's Bookstore, la plus ancienne et plus grande librairie de Californie du Sud.

Elle est auteur de deux romans: Confessions d'une fan de Jane Austen (Confessions of a Jane Austen Addict, 2008) et Tribulations d'une fan de Jane Austen (Rude Awakenings of a Jane Austen Addict, 2009).

Laurie vit à Los Angeles et est membre de la Jane Austen Society of North America.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
Nono19   20 avril 2014
Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
je comprends, comme me l'ont déjà appris mes innombrables lectures des six romans de Jane Austen, pourquoi les enfants ne se lassent jamais d'écouter les mêmes histoires. Il y a un aspect réconfortant dans cette familiarité et dans le fait de savoir avec certitude que tout va bien se terminer, qu'Elizabeth et Mr Darcy vont vivre ensemble à Pemberley, qu'Anne Elliot va percer l'âme du capitaine Wentworth et que Mr Elton va devoir finir ses jours auprès de sa cara sposa.
Commenter  J’apprécie          40
PiertyM   18 août 2015
Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
Mais au final, la folie est un cercle vicieux puisque si vous êtes vraiment fou, vous ne le savez pas

Commenter  J’apprécie          50
pattypp7   19 février 2014
Tribulations d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
Beaucoup d'entre nous vivent leur vie comme dans un songe. Nous ne nous préoccupons pas de ce que nous avons sous les yeux. Nous ne nous rendons pas compte que nous créons nos propres mirages, que nous nous faisons une idée des intentions de notre prochain sans même avoir véritablement conscience de qui nous sommes et de ce que nous voulons. Nous sommes tous des "imaginatifs" en puissance, des conteurs, si vous préférez, et, malheureusement aucun de nous ne veut ouvrir les yeux sur sa triste réalité.
Commenter  J’apprécie          30
ptitelily01   06 septembre 2014
Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
D’un autre côté, tout cela va bien se terminer un jour, non ? Où qu’elle se trouve, je suis sûre que la vraie Jane est tout aussi impatiente que moi de retrouver sa vraie vie. Alors en attendant, pourquoi ne pas me détendre, profiter de cette chance de pouvoir vivre dans un autre corps à une autre époque – celle de Jane Austen, rien de moins- et avoir la ferme conviction que je vais bientôt réintégrer ma vie ? De toute façon, qu’ai-je à espérer d’une journée lambda ? Un petit déjeuner solitaire ? Compter les heures au bureau ? Des programmes télévisés pitoyable pour remplir mes soirées ? Ou peut-être un dîner avec Paule, qui depuis quelque temps est une vraie pompeuse d’énergie ? Tôt ou tard, je retrouverai ma vie, avec ma vaisselle sale et mon réfrigérateur vide. Au moins, dans ce monde, quelqu’un fait les courses et le ménage à ma place.
Commenter  J’apprécie          20
Pois0n   24 juillet 2020
Tribulations d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
« Il ne tient qu'à nous de créer notre propre paradis ici-bas. » J'ignore de quelle manière j'ai été projetée au cœur de cette époque, en ce lieu, dans ce corps... Mais un endroit où l'on trouve six romans par l'auteure d'Orgueil et Préjugés est forcément est petit coin de paradis.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   08 mars 2014
Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
Utiliser les ustensiles dentaires d’une autre personne n’est que le moindre des désagréments. La poudre dentaire qui, lorsque j’ajoute un peu d’eau, se transforme en une sorte de pâte crayeuse salée, ne me donne pas seulement un haut-le-cœur, mais aussi l’impression que mes dents ont été récurées avec un décapant surpuissant. Qu’est-ce que je ne donnerais pas pour un dentifrice mentholé et fluoré ! Mais je repense aux dents jaunâtres du médecin et me mets à brosser de plus belle.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   08 mars 2014
Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
Mon bonheur est si grand et si parfait qu’il me faut trouver un moyen de le préserver, ne serait-ce qu’avec de l’encre et du papier. Je sais que je relirai ces pages quand je serai vieille et que la mémoire commencera à me faire défaut. Je serai alors heureuse d’avoir un jour pris le temps de coucher par écrit ce merveilleux sentiment, de sorte que la femme âgée que je serai puisse le revivre et se remémorer ainsi le printemps de sa vie.
Commenter  J’apprécie          20
Gwenlan   01 mai 2014
Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
Je suis soudain prise d'un fou rire incontrôlable et je finis pliée en deux, secouée de hoquets et reniflant bruyamment. je ne suis pas coincée dans la vie d"une inconnue. Je suis coincée dans une parodie à l'eau de rose d'un roman de Jane Austen.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   08 mars 2014
Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
On pourrait comparer cela au souvenir d’un rêve dans lequel ce qui vous arrive n’a rien à voir avec votre vraie vie mais semble parfaitement cohérent dans le contexte du rêve : ce lien qui met de l’ordre dans la logique illogique du rêve vous échappe une fois réveillé. Pourtant, lorsque vous ouvrez les yeux, vous savez que ce rêve a plus de signification et de profondeur que vos songes habituels. Il s’attarde en vous comme une émotion, une impression, avant de s’évanouir ; et vous avez beau essayer de le retenir, il va se terrer dans un coin de votre tête et continue à vous hanter, à la fois présent et insaisissable.
Commenter  J’apprécie          10
AlexYaa   12 avril 2017
Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler
J'ai alors décidé de commander une grande pizza ail-palourdes et de relire pour la énième fois Orgueil et Préjugés: la cure idéale, à base de lipides, de glucides et de Jane Austen - mon remède préféré, mon indéfectible compagne présente à chaque rupture, déception et autres crises. Les hommes allaient et venaient mais Jane Austen était toujours là. Dans la santé comme dans la maladie, dans la richesse comme dans la pauvreté, jusqu'à ce que la mort nous sépare.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Comment écrire un roman d'amour (humour) ...

Tout d'abord l'héroïne ...

elle est filiforme
elle est ronde
elle est normale
c'est un homme

11 questions
40 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman d'amour , chick lit , humourCréer un quiz sur cet auteur