AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.55 /5 (sur 417 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg , le 09/09/1979
Biographie :

Léo Henry est auteur de jeux de rôle, écrivain de fantasy et de science-fiction et scénariste de bandes dessinées.

Après un master de lettres modernes, il a mené de front le début de sa carrière littéraire et des "petits boulots". Il a voyagé aux États-Unis et vécu au Brésil, présents dans son œuvre.

D'abord plus orienté vers les textes courts, il a publié depuis 2002 une vingtaine de nouvelles, ainsi que le recueil "Les Cahiers du Labyrinthe" (2003). À partir de la fin des années 2000, Léo Henry entame une collaboration avec Jacques Mucchielli (1977-2011), de laquelle naissent quatre livres dont "Yama Loka Terminus" (2008).

En 2011, il a publié son premier roman "Rouge gueule de bois". "Sequana" (2008-2010) est son premier scénario de bande dessinée. En avril 2018, Léo Henry publie aux éditions indépendantes La Volte le livre "Hildegarde", un roman biographique teinté de merveilleux, évoquant la figure de la religieuse, compositrice, poétesse et botaniste allemande Hildegarde de Bingen.

Leo Henry a reçu le grand prix de l'imaginaire en 2010 pour la nouvelle "Les Trois livres qu'Absalon Nathan n'écrira jamais" et le Prix Imaginales 2021 - Roman francophone pour "Thecel".

Léo Henry vit à Strasbourg.

son site : http://www.leo-henry.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Léo Henry   (35)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'invention de nouvelles solidarités

Podcasts (1)


Citations et extraits (129) Voir plus Ajouter une citation
Stelphique   05 avril 2017
La panse de Léo Henry
Personne ne revient de cet endroit où tu t’es rendu. Personne ne s’échappe jamais de la Panse.
Commenter  J’apprécie          240
Crazynath   11 juin 2018
La panse de Léo Henry
Le quartier d'affaires semble un paquebot de luxe, mille millions de loupiotes flottant dans le ciel d'encre.
Commenter  J’apprécie          210
Spilett   31 mai 2017
La panse de Léo Henry
Des fois je me dis qu'on a jamais que ce qu'on mérite (...). Les coups dans la gueule, c'est mal vu. Les sévices laissent des traces. La manipulation, par contre. La manipulation est devenue la panacée. C'est comme ça qu'on vend le savon et qu'on dirige ses subordonnés. Tu vois, le pervers narcissique, ça n'est au fond que l'adaptation du mâle dominant à son nouvel écosystème.
Commenter  J’apprécie          180
Tatooa   02 décembre 2016
Le casse du continuum : Cosmique fric-frac de Léo Henry
- J'attends une réponse ferme pour demain matin. Je ferai installer un computeur ici pour enregistrer vos voeux, en espérant que vous accepterez.

La femme salua d'un signe de tête et ajouta :

- Comprenez que nous ne pouvons nous passer d'aucun d'entre vous. Vous devez être sept à accepter cette mission. Je vous souhaite une bonne nuit.

Personne n'ajouta mot. L'ascenseur se referma sur la longue silhouette. Les robots, à leur tour, quittèrent la pièce.

- Bien, soupira Brescia quand ils furent tout à fait seuls. Qu'est-ce que vous en dites ?

- ça pue l'embrouille, cracha Vostok.
Commenter  J’apprécie          150
Stelphique   03 avril 2017
La panse de Léo Henry
"Nous voilà sur le seuil, dit-il encore. Nous sommes devant la porte. Suivez-moi, je vous mène au-delà."
Commenter  J’apprécie          160
Stelphique   01 avril 2017
La panse de Léo Henry
"Le labyrinthe comme le cercle sont des formes d'architecture qui gaspille de l'espace. Ce sont des figures irrationnelles et inefficaces, donc inattendues. Elles déroutent les énergies et piègent les flux. Elles ont le pouvoir de dissimuler et de rendre invisible."
Commenter  J’apprécie          150
Spilett   23 janvier 2015
Rouge gueule de bois : Derniers jours de Fredric Brown de Léo Henry
Le temps qui reste est toujours le plus précieux.
Commenter  J’apprécie          160
Spilett   25 août 2014
Le casse du continuum : Cosmique fric-frac de Léo Henry
Aimer, ce n'est pas tout accepter de l'autre ! L'amour n'est pas un état, c'est un geste. Un effort, une tension vers autrui.
Commenter  J’apprécie          140
Pavlik   11 juillet 2020
Thecel de Léo Henry
"Qu'est-ce qui te rend triste ?" finit par demander Dagan [...]

"Le changement, répond-elle. Je regrette de ne plus être triste pour les mêmes raisons. Je m'étais habituée à mes chagrins et ne croyais pas qu'ils pourraient un jour devenir différents."
Commenter  J’apprécie          120
Tatooa   19 novembre 2014
Le casse du continuum : Cosmique fric-frac de Léo Henry
Les pirates tombaient. Vostok avançait. On essaya de l'arrêter à une intersection. Ils s'y mirent à trois, défouraillant en cône. L'air s'emplit d'éclairs bleus et d'une odeur de métal chauffé. Les gaines défoncées crachèrent leurs étincelles. De l'autre côté, le fusil de Vostok répondait de temps en temps. Quand on cessa pour y voir un peu clair, on découvrit le soufflant calé conte une grille, bloqué sur tir automatique. Le temps de comprendre, le premier pirate s'écroula, nuque brisée. Vostok était passée derrière eux par les voies d'aération.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura