AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.27 /5 (sur 31 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne-sur-Mer , 1953
Biographie :

Léo Lapointe est le nom de plume d'un expert international en affaires sociales.

Après un doctorat consacré aux questions de politique sociale et de problématique de l’emploi, il partage sa vie entre la Côte picarde où il vit, la Belgique et des missions à l’étranger, notamment le Mexique, l’Algérie, le Chili et le Liban, où il travaille dans le domaine de l’éducation et de la formation.

Fortement engagé, c’est dans des associations à caractère social qu’il fait ses premières armes en tant qu’écrivain public. Défense des chômeurs, des immigrés, des réfugiés, des sans-logis…

Ses premiers écrits sont autobiographiques et auto-justificatifs, une façon de se défendre contre les choses désagréables qui arrivent en temps de crise.

C’est par la suite que l’auteur se tourne vers la fiction, et plus particulièrement le polar, dont les cinq premiers ont été édités par Ravet-Anceau à Lille.

Son premier roman édité, "Le Vagabond de la Baie de Somme" (2005), son premier Polars en Nord, remporte un vif succès et est adapté pour la télévision en 2015.

Léo Lapointe a également signé "La tour de Lille" (2007), "Mort sur la Lys" (2008), "L’Africaine du Havre" (2011), "Droit de véto" (2012).

Initiateur de la collection 14/18 qu’il dirige chez Pôle Nord Éditions, il livre avec "Le Planqué des huttes" (2014) une fresque romanesque émouvante sur fond d’injustices et de révoltes pendant la Première Guerre mondiale.

En 2018, il publie "Sauvage Marquenterre", un roman policier avec son gendarme fétiche, et y fait un clin d’œil appuyé au Polars en Nord qui a lancé sa carrière d’auteur.

chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCpHhY61QA6E03XV2FE-Z68Q

+ Voir plus
Source : http://www.ravet-anceau.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Léo Lapointe   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Léo Lapointe, Sauvage Marquenterre - JT 12/13 France 3 Nord Pas de Calais - 23/06/2018


Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Aproposdelivres   17 septembre 2014
Le Planqué des huttes de Léo Lapointe
C'était le printemps, mais ce printemps de 1903 était aussi lent à venir que le nouveau siècle avait été à naître.

Rémi ne pouvait avoir le moindre souvenir de ce passage qui avait tant énervé les adultes. A son arrivée au monde, le vingtième siècle venait de commencer, alors le bonheur viendrait, immanquablement.

Son grand frère Julien se rappelait au contraire parfaitement ce mois de janvier trois ans plus tôt. L'instituteur avait tracé à la craie la date magique sur le tableau noir : lundi 1er janvier 1900. Puis il s'était lancé dans un discours mémorable sur la France éternelle et meurtrie. Meurtrie ? Il ne la voyait pas comme cela, Julien, sa France n'allait guère plus loin qu'Abbeville. Et puis l'année suivante, 1901, serait celle de ses dix ans. Cet événement était autrement considérable que la modernité des machines à venir annoncée par monsieur l'instituteur. Julien savait depuis qu'il était tout petit qu'il était classe 11. Il connaissait la signification : dans dix ans, la conscription. Une vie d'homme qui commencerait.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Aproposdelivres   17 septembre 2014
Le Planqué des huttes de Léo Lapointe
Petit frère n'avait donc guère plus de quelques mois au passage du siècle. Emmailloté jour et nuit il ne quittait les bras de sa mère que pour ceux de ses deux grandes sœurs. Aujourd'hui, trois ans plus tard, tout était différent. Depuis qu'il a appris à marcher, très tôt, il n'avait plus lâché son grand frère. Il passait la journée collé à ses basques, pataugeant avec lui dans la cour de ferme à nourrir les animaux et nettoyer l'écurie, ramassant les œufs, trottinant le soir sur ses talons vers la grande prairie herbue à l'ombre de la forêt pour ramener les trois vaches du maigre troupeau familial.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   18 novembre 2020
Sauvage Marquenterre de Léo Lapointe
La découverte du cadavre, les sangliers. Ils s’étaient quasiment tous présentés et faisaient le même récit. Tous sauf un. Plutôt une. La cavalière au cheval emballé. Absente. Clouée au lit, incapable de se lever. Son mari avait scanné un certificat médical griffonné pour l’excuser. Au téléphone il parla de choc émotionnel violent, de jaunisse.

L’adjudant Beauvillain avait les traits tirés, il avait été occupé une bonne partie de la nuit. Face au manque d’effectifs il avait été bombardé directeur d’enquête. Ben oui, pas très gradé, mauvaise tête, mais qualifié OPJ, habilité à participer aux enquêtes judiciaires. Plutôt que de rentrer chez lui à Boismont pour un demi-sommeil agité et solitaire, il avait préféré rester dormir quelques heures dans un logement vide à la caserne. Il s’était réveillé grognon de sa somnolence vaseuse après des heures poisseuses à se retourner dans le lit sans draps. Assez excité pour ne pas dormir mais pas assez pour se laisser envahir par l’adrénaline de l’enquête et se mettre au boulot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sharon   21 décembre 2014
Le vagabond de la baie de Somme de Léo Lapointe
- T'as déjà vu des trafiquants qui circulent à pied, des dealers qui ne fréquentent que les chemins déserts en pleine campagne ?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 juin 2015
L'Africaine du Havre de Léo Lapointe
C’est l’enclave espagnole au Maroc qui pourrait fournir une entrée sur l’Europe, si elle n’était pas complètement fermée. C’est le nouveau mur de Berlin, pour empêcher les pauvres Africains de s’enfuir.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   18 novembre 2020
Sauvage Marquenterre de Léo Lapointe
Dans la lumière crue, le visage était un masque grotesque et sanglant. Les lèvres et le nez disparus avaient laissé place à des cratères de chairs déchirées traversées de lambeaux de muscles et de cartilages. Le technicien achevait de les débarrasser précautionneusement de la boue et du sable. Dans une valise capitonnée, des échantillons avaient été prélevés, soigneusement rangés et étiquetés. Le front était lacéré d’entailles profondes et les orbites des yeux enfoncées sous des lambeaux de matière blanchâtre.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   18 novembre 2020
Sauvage Marquenterre de Léo Lapointe
Paul savait qu’il ne serait pas facile d’avoir le moindre témoignage des riverains, chasseurs et braconniers, enfermés dans leur mutisme et la haine ordinaire de toute autorité. Lorsqu’il arriva aux barrières d’accès du domaine privé, un type surgit de l’obscurité et fit une sorte de salut militaire déférent avant de les lever. Il était habillé de noir et portait des rangers. Paul reconnut l’un des abrutis qui faisaient office de gardes et se prenaient très au sérieux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   18 novembre 2020
Sauvage Marquenterre de Léo Lapointe
Tout le monde savait le pouvoir de l’argent dans ce genre d’affaires. L’imagination s’enflamma lorsque le promoteur renforça l’interdiction d’accès à son domaine et recruta une compagnie de gardes privés qui veillaient aux barrières bloquant tous les accès.

Les menaces de destruction d’un site naturel exceptionnel avaient mobilisé une frange de population derrière une petite poignée d’agitateurs, anarcho-écolos qui multipliaient les provocations.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 juin 2015
L'Africaine du Havre de Léo Lapointe
Une prison, c’est une prison. Moderne ou vétuste, les mêmes architectures de cursives, les mêmes filets, les mêmes points d’observation en hauteur, les mêmes rituels.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   18 novembre 2020
Sauvage Marquenterre de Léo Lapointe
Et si c’était lui, cette dépouille sanglante ?

Peu de monde le connaissait vraiment. Le conducteur d’attelage était un des seuls à avoir ce privilège pour l’avoir rencontré le temps de négocier le droit provisoire de passage pour leurs promenades. Il ne l’avait vu qu’en costume trois-pièces, jamais, au grand jamais avec des bottes, et se souvenait de son teint gris et surtout de ses cheveux blancs.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Devinettes littéraires en vers

Nous sommes trois guerriers d’autrefois Trois grands amis, modernes toutefois Portant moustaches, bottes et chapeaux Mais n’utilisant jamais que nos pseudos. Nous sommes :

Les quatre fantastiques
Les trois mousquetaires
Les deux orphelines
Les cinq salopards

14 questions
84 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..