AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.08/5 (sur 175 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Baltimore, Maryland , le 03/08/1924
Mort(e) à : Shelter Island , le 21/06/2003
Biographie :

Leon Marcus Uris est un romancier américain, connu pour ses romans historiques dont les plus connus sont "Exodus", publié en 1958, et "Trinity" en 1976.

Son père était un tapissier qui avaient émigré de la Pologne. Il a rejoint les US Marine Corps à 17ans et a servi dans le Pacifique Sud et à la Nouvelle-Zélande pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a publié son premier roman "Battle Cry" (Le Cri de la victoire) en 1950. Il est adapté au cinéma en 1955 par Raoul Walsh. Son roman, "Exodus", a été un énorme succès, et en conséquence il a acquis une reconnaissance internationale.

Il est l'auteur de scenario du film "Règlement de compte à O.K. Corral" (Gunfight at the O.K. Corral), sorti en 1957, inspiré des faits réels de la fusillade d'O.K. Corral.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Léon Uris   (19)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

C'est un kickstarter qui est déjà financé (en 2h) qui dure encore une vingtaine de jours (jusqu'au 19 avril). Plein de matériel, des figurines, un grand plateau de jeu. L'auteur est Jérôme Demeyer et il a gentiment répondu à mes questions pour en savoir un peu plus. Ce sera éditer chez Games Brewer. Le site de la campagne : https://www.kickstarter.com/projects/gamebrewer/fuji-koro-deluxe?fbclid=IwAR3dy0gWqxKoec19FxUPpA5o45xbkPYeAuHa8URis8G35ivR7lkuXUPPN5Q


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
"Dans le monde entier, les gens sont fatigués des histoires de réfugiés et les récits de ce genre n'impressionnent plus personne."
Commenter  J’apprécie          41
Qu’était-ce donc que l’armée dont cette jeunesse constituait l’élite combattante ? Une armée sans uniforme, sans distinction de rang, où es femmes luttaient aux côtés des hommes, supportant les mêmes épreuves, maniant les mêmes armes ?
Commenter  J’apprécie          30
Depuis des années, l’Angleterre interdisait ou, du moins, limitait sévèrement l’immigration juive en Palestine. Les Juifs avaient riposté en créant le Mossad Aliya Bet, réseau clandestin qui s’efforçait de faire débarquer des immigrants malgré le blocus des côtes palestiniennes. Jusqu’à présent, c’était la lutte du pot de terre contre le pot de fer : régulièrement, la flotte britannique interceptait les bateaux affrétés par l’organisation et ramenait les immigrants à Chypre où ils étaient internés.
Commenter  J’apprécie          10
Etats-Unis et France : "Ils payent pour soulager leur conscience".
Commenter  J’apprécie          30
Bien sûr, Truman se fait le champion du sionisme du moment que la Palestine ne se trouve pas en Pennsylvanie. Tout le monde tient des discours dégoulinants d’idéalisme, seulement, c’est l’Angleterre, et elle seule, qui a un million de juifs sur les bras, un million d’immigrants en puissance qui risquent de démolir l’ensemble de nos positions dans le Moyen-Orient.
Commenter  J’apprécie          10
Les sionistes se couvraient de gloire, mais le gouvernement britannique ne tenait nullement à ce qu’ils pussent par la suite s’en prévaloir pour étayer leurs aspirations nationales. Par conséquent, Londres se garda bien de donner la moindre publicité à l’effort militaire juif. A telle enseigne que cet effort resta l’un des secrets les mieux gardés de la guerre.
Commenter  J’apprécie          10
L’un après l’autre, les juifs d’Auschwitz s’aventurèrent sur les routes pour rentrer chez eux. L’un après l’autre, ils revinrent au camp, écrasés par une désillusion terrible. Les Allemands étaient partis, mais les polonais, du moins dans le domaine de l’antisémitisme virulent, les remplaçaient avantageusement.
Commenter  J’apprécie          10
En 1917, la Grande-Bretagne, par la Déclaration Balfour, s’est formellement engagée à autoriser la création d’un Foyer Juif en Palestine.
Commenter  J’apprécie          10
Ensuite, parce que la Palestine pose un problème particulier. Il se passe là-bas quelque chose d’incroyable, je dirais presque de terrifiant : une poignée d’illuminés qui veulent faire renaître une nation morte depuis deux mille ans. Une entreprise sans précédent, d’autant plus extraordinaire qu’elle a une bonne chance de réussir.
Commenter  J’apprécie          00
Le seul fait de notre existence constitue un miracle. Nous avons survécu aux Romains, aux Grecs, même à Hitler. Nous survivrons encore à l’Empire britannique. Le voilà notre miracle !
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Léon Uris (294)Voir plus

Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5163 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..