AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 214 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1982
Biographie :

Léonard Chemineau est un dessinateur de bande dessinée.

Il est ingénieur de formation, spécialiste de l’environnement et du développement durable, mais choisit de se consacrer aujourd'hui à la bande dessinée.

Il se fait remarquer pour la première fois au concours "Jeunes Talents" du festival d’Angoulême en 2009.

"Les Amis de Pancho Villa" (Casterman, 2012) est sa première bande dessinée.

En 2015, il sort "Julio Popper" avec Matz au scénario. Il le retrouvera, deux ans plus tard, pour l'album "Le travailleur de la nuit".

En 2018, il publie, chez les éditions Rue de Sèvres, "Edmond", d'après la pièce d'Alexis Michalik.

Il vit à Vouvray.


son site : http://leonardchemineau.tumblr.com
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Talents Cultura Romans 2019 : Edmond de Léonard Chemineau
Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
marina53   27 octobre 2017
Le travailleur de la nuit de Léonard Chemineau
J'ai vu nombre de ports... Oran. Dakar. Conakry. Monrovia. Abidjan. Cotonou. Accra. À chaque fois, le même spectacle, la même chaleur, la même misère, la même crasse, les mêmes pauvres diables, gagnant des clopinettes, maltraités, battus, insultés. Oui, vraiment, le peuple n'est pas beau.
Commenter  J’apprécie          240
marina53   27 octobre 2017
Le travailleur de la nuit de Léonard Chemineau
Le malheur ne résulte pas des situations mais des idées que l'on s'en fait.
Commenter  J’apprécie          250
Erik35   10 janvier 2018
Le travailleur de la nuit de Léonard Chemineau
[Question posée par un résistant à Alexandre Jacob chez qui il se cache. Puis la réponse de Jacob]



- Et vous, Jacob, vous ne vous battez pas ?



- Oh ! Moi, je n'aime pas Pétain, ni de Gaulle. Je n'aime pas les militaires ni les communistes, d'ailleurs.

Ces gars-là n'ont qu'une chose en tête, créer un état à leur idée, et moi, je ne veux pas d'état. Et puis, je suis trop vieux pour me battre maintenant. Et j'ai déjà donné.
Commenter  J’apprécie          230
marina53   02 janvier 2019
Edmond de Léonard Chemineau
Ah ! Les actrices. Impulsives, passionnelles, insupportables.
Commenter  J’apprécie          213
marina53   12 novembre 2017
Le travailleur de la nuit de Léonard Chemineau
J'ai vu le monde et il n'était pas beau.

Alexandre Jacob

Commenter  J’apprécie          160
marina53   02 janvier 2019
Edmond de Léonard Chemineau
Les plus beaux yeux pour moi sont des yeux pleins de larmes.
Commenter  J’apprécie          150
Dionysos89   07 juillet 2019
Edmond de Léonard Chemineau
Pour nous autres, acteurs, demain n'existe pas !

Nous sommes des artisans de l'éphémère, mon Coq. Allons leur montrer notre art.
Commenter  J’apprécie          110
Dionysos89   20 février 2020
Edmond de Léonard Chemineau
— Croyez-vous que jamais je n’aie dû me battre pour garder ce café ?

Chaque client, chaque homme me renvoie ma couleur de peau comme une insulte.

Mais il est un endroit, un seul, où nous sommes tous côté à côté dans l’ombre… c’est au théâtre.

Vous avez de l’or entre les mains. Une pièce sublime. Voulez-vous qu’elle disparaisse dans l’oubli ou qu’elle soit le plus grand triomphe du théâtre français ?

— Mais… et la Comédie-Française ?

— Quand Molière vivait, les comédiens étaient enterrés hors des cimetières. Vous êtes en marge de cette société bourgeoise. Vous, les artistes, êtes des hors-la-loi !
Commenter  J’apprécie          90
deuxquatredeux   16 avril 2017
Le travailleur de la nuit de Léonard Chemineau
J'ai vu nombre de ports... Oran. Dakar. Conakry. Monrovia. Abidjan. Cotonou. Accra. À chaque fois, le même spectacle, la même chaleur, la même misère, la même crasse, les mêmes pauvres diables, gagnant des clopinettes, maltraités, battus, insultés. Oui, vraiment, le peuple n'est pas beau. Partout, la misère, l'exploitation... Et la grande aventure, quelle blague ! Ce voyage m'avait ouvert les yeux : la réalité n'était pas belle à voir. Mais c'était le monde tel qu'il était et non pas tel qu'on l'imaginait.
Commenter  J’apprécie          90
belette2911   24 mai 2019
Les amis de Pancho Villa de Léonard Chemineau
"N'ayez pas peur les gars! C'est une fiesta! Écoutez. Dansez, petits frères, dansez sur la musique de ces canons!"



Chaque fois que je comportais ainsi au milieu de fusillades et sous le feu de l'artillerie, les gars me regardaient comme si j'avais des cornes et une queue pointue. Mais ils travaillaient aussi plus sûrement et combattaient plus bravement, assurés de leur sécurité en ma compagnie, parce que Fierro était indestructible.



Et je l'étais.
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Léonard Chemineau (330)Voir plus


Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..