AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.72 /5 (sur 504 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Racalmuto, Agrigente , le 08/01/1921
Mort(e) à : Palerme , le 20/11/1989
Biographie :

Leonardo Sciascia est un écrivain, essayiste, journaliste et homme politique italien.

Fils et petit-fils de mineurs siciliens (mines de soufre), Leonardo Sciascia devient instituteur en 1941, il publie son premier livre Les paroisses de Regalpetra en 1956 décrivant la vie d'un village sicilien.

Sciascia publie en 1960 son premier roman policier Le jour de la chouette, sur la mafia, Le conseil d'Égypte en 1963, décrivant la Sicile à la fin du XVIIIè siècle, une pièce de théâtre en 1965, Le député, un nouveau roman policier À chacun son dû en 1966, un autre pièce L'Évêque et les pois chiches en 1969, Le contexte en 1971, Todo modo en 1974.

Leonardo Sciascia est élu en 1975 au conseil municipal de Palerme, sur la liste communiste, mais démissionne deux ans plus tard, puis est élu député européen et député sous la bannière du Parti radical italien en 1979 pour soutenir l'action de Marco Pannella. Il fera partie de la commission d'enquête sur l'assassinat d'Aldo Moro.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Leonardo Sciascia   (48)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Citations et extraits (193) Voir plus Ajouter une citation
Leonardo Sciascia
mesrives   16 janvier 2021
Leonardo Sciascia
La Sicile, son coeur



Comme Chagall, je voudrais saisir cette terre

dans l’œil immobile du bœuf.

Non pas un lent carrousel d’images,

un halo de nostalgies : rien

que ces nuages caillés,

les corbeaux en chute lente ;

et les éteules grillés, les rares arbres

gravés comme en filigrane.

Un myope miroir de peine, un lourd destin

de pluies : si loin est l’été

qui étendit ici sa chaude nudité

écailleux de lumière — et si différente

l’annonce de l’automne,

sans les voix de la vendange.

Le silence est vorace sur les choses.

Il se fêle, si la flûte de roseau

tente la veine d’un son : et diffuse une peur obscure.

Les anciens ne rirent pas sous cette lumière

étranglée par les nuages, qui pleure

sur les prés épuisés, sur les âpres grèves,

dans l’œil boueux des sources ;

les nymphes poursuivies

ici ne se cachèrent pas aux dieux ; les arbres

n’offrirent point de fruits aux héros.

Ici la Sicile écoute sa vie.

 

in la revue L’arc n°77, 1979.

Traduction par Jean-Noël Schifano





La Sicilia, il suo cuore

 

 

Come Chagall, vorrei cogliere questa terra

dentro l’immobile occhio del bue.

Non un lento carosello di immagini,

una raggiera di nostalgie : soltanto

queste nuvole accagliate,

i corvi che discendono lenti ;

e le stoppie bruciate, i radi alberi

che s’incidono come filigrane.

Un miope specchio di pena, un greve destino

di piogge : tanto lontana è l’estate

che qui distese la sua calda nudità

squamosa di luce — e tanto diverso

l’annuncio dell’autunno,

senza le voci della vendemmia.

Il silenzio è vorace sulle cose.

S’incrina, se il flauto di canna

tenta vena di suono : e una fonda paura dirama.

Gli antichi a questa luce non risero,

strozzata dalle nuvole, che geme

sui prati stenti, sui greti aspri,

nell’occhio melmoso delle fonti ;

le ninfe inseguite

qui non si nascosero agli dèi ; gli alberi

non nutrirono frutti agli eroi.

Qui la Sicilia ascolta la sua vita.

 

in La Sicilia, il suo cuore, Bardi éditeur, Rome, 1952

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9112
Nastasia-B   15 décembre 2016
Todo modo de Leonardo Sciascia
Voyez-vous, croire que le Christ ait voulu arrêter le mal est l'erreur la plus ancienne et la plus répandue du monde chrétien. « Dieu n'existe pas, donc rien ne nous est permis. » Cette parole énorme, nul n'a jamais tenté d'en renverser le sens : opération simple, banale, évidente. « Dieu existe, donc tout est permis. » Personne, dis-je, sauf le Christ. Et c'est cela le christianisme, dans son essence véritable : que tout nous est permis. Le crime, la douleur, la mort : vous croyez qu'ils seraient possibles, si Dieu n'existait pas ?
Commenter  J’apprécie          527
Nastasia-B   04 décembre 2012
Todo modo de Leonardo Sciascia
C'est une chose tellement simple, de faire l'amour... Et puis c'est ça l'amour : il n'y en a pas d'autre, entre un homme et une femme... C'est comme d'avoir soif et de boire. Il n'y a rien de plus simple que d'avoir soif et de boire ; que la satisfaction de boire et d'avoir bu ; de n'avoir plus soif. Tout ce qu'il y a de simple. Mais songez, si l'homme avait accordé à l'eau, à la soif, à la boisson (par effet d'un ordre différent de la création et de l'évolution), tout le sentiment, la pensée, les rites, les légitimations et les interdits qu'il a accordés à l'amour : il n'y aurait rien de plus extraordinaire, de plus prodigieux que de boire quand on a soif...
Commenter  J’apprécie          370
Nastasia-B   07 décembre 2012
Todo modo de Leonardo Sciascia
- Votre enfance, elle a été comment ? Heureuse, malheureuse ? J'espère pour vous qu'elle a été malheureuse, car les enfances heureuses engendrent l'ennui, la tristesse, l'iniquité...
Commenter  J’apprécie          300
Nastasia-B   24 novembre 2012
Todo modo de Leonardo Sciascia
Les choses au-dedans de nous sont toujours horriblement compliquées ; et plus nous nous leurrons, ou essayons de nous leurrer, plus évidente et immédiate s'annonce la désillusion.
Commenter  J’apprécie          240
Nastasia-B   30 novembre 2012
Todo modo de Leonardo Sciascia
Ce n'était plus, ou plus seulement, un ermitage, mais un hôtel : laid, à coup sûr, il le reconnaissait : mais que peut-on faire aujourd'hui, avec ces architectes ?... Présomptueux, fanatiques, inapprochables... Pas de comparaison, et de loin, avec les maîtres maçons d'autrefois... La laideur, en tout cas, ce n'était pas sa faute ; le confort, un peu grâce à lui... Les architectes ! Les deux grandes impostures de notre temps : l'architecture et la sociologie.
Commenter  J’apprécie          230
Nastasia-B   08 décembre 2012
Todo modo de Leonardo Sciascia
- Par exemple, il y a peu, comme nous étions en train de parler de ces crimes, il m'a dit : " Nul ne mérite d'être loué de bonté s'il n'a pas la force d'être méchant. "

- " Nul ne mérite d'être loué de bonté s'il n'a pas la force d'être méchant " : c'est exactement ce que vous avez dit ?

- Exactement.

Et je complétai mentalement la citation : " Toute autre bonté n'est le plus souvent qu'une paresse ou une impuissance de la volonté. "

- On dirait une de ces maximes qu'on trouvait jadis dans le papier qui enveloppait les crottes en chocolat... " Nul ne mérite d'être loué de bonté s'il n'a pas la force d'être méchant... " Mais comme maxime, je dirai que c'est crétin : qui a la force d'être méchant est méchant.
Commenter  J’apprécie          220
Nastasia-B   03 décembre 2012
Todo modo de Leonardo Sciascia
Un de ces jours je ferai une exposition de toiles portant ma seule signature, à vendre à des prix plutôt élevés ; et au marchand, je suggérerai ce slogan : " Faites-le vous-même, un grand peintre les a déjà signées pour vous. "
Commenter  J’apprécie          230
nameless   28 juin 2020
Le contexte de Leonardo Sciascia
Dans notre système le signe du pouvoir est le mépris. Les hommes d'Amar font tout pour le mériter et ils auront le pouvoir. Quand ils le posséderont, ils sauront le légitimer. Car, si le système permet d'arriver au pouvoir par le mépris, c'est l'iniquité, l'exercice de l'injustice, qui le légitime.
Commenter  J’apprécie          200
Nastasia-B   26 novembre 2012
Todo modo de Leonardo Sciascia
Et les paysans, le peu qu'il y en a encore ici, (...) vendent comme venant de leur poulailler les œufs qu'ils vont acheter en ville, les fromages, les légumes... Les gens qui viennent ici, quand ils s'en vont, ont l'illusion d'emporter chez eux les choses bonnes et saines de la campagne.
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Tokyo Revengers

Quel surnom donne Manjiro Sano au héros ?

Takemichou
Takémichi
Takemikawaii

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Tokyo revengers, tome 1 de Ken WakuiCréer un quiz sur cet auteur

.. ..