AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.46 /5 (sur 223 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Dachau , 1975
Biographie :

Leonie Swann est le nom de plume d'une auteure de polars allemande.

Elle a étudié la philosophie, la psychologie et la littérature anglaise à Munich, et vit aujourd'hui à Berlin.
Son premier roman, "Qui a tué Glenn?", s'est vendu à plus de 100.000 exemplaires les six premiers mois après sa sortie, et été traduit dans 32 langues. Son second roman, "Garou", la suite du premier, n'est pas un polar mais un thriller.


Ajouter des informations
Bibliographie de Leonie Swann   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Augustus Huff, enseignant à la célèbre université de Cambridge, est bien ennuyé : un de ses étudiants a trouvé la mort après une chute de plusieurs mètres. Tragique accident ou meurtre de sang-froid ? Augustus penche pour la seconde hypothèse, car le disparu était tout sauf un ange. Avec l'aide de Gray, le perroquet du défunt, il part à la recherche de l'assassin. Mais l'oiseau se révèle être fort en bec et l'enquêteur pas franchement doué. Rapidement, c'est Gray qui posera les bonnes questions et conduira Augustus sur les traces du coupable. Leonie Swann nous entraîne dans une enquête palpitante menée par un universitaire farfelu et le plus charmant des enquêteurs à plumes !

+ Lire la suite

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
bilodoh   16 novembre 2017
Qui a tué Glenn ? de Leonie Swann
Le retour est toujours le chemin le plus important, racontait le feuillage, qui racontait partout la même chose.



(Poche, p. 175)
Commenter  J’apprécie          160
Croquignolle   21 mars 2017
Qui a tué Glenn ? de Leonie Swann
Un bombyx du mûrier, papillon blanc, petit bout de soie aérienne, fit son apparition. On fabriquait la soie à partir de chenilles, d'énormes troupeaux de vers rampants. On les faisaient cuire et on leur enlevait leur enveloppe. On tondait bien les moutons. Tant que c'était blanc, tant que c'était chaud, on ne se souciait pas de savoir si l'on portait à même la peau du jus de vers ou de la laine de mouton. Tous voulaient être blancs comme des moutons, et en même temps, ils ne le supportaient pas : ils teignaient la laine et puaient. Leur nudité demeurait cependant. C'était ça, le secret, le secret à l'état brut. Les hommes sont nus face aux choses, livrés aux choses, trahis par les choses alors même qu'ils les trahissent eux-mêmes.
Commenter  J’apprécie          80
bilodoh   01 février 2018
Qui a tué Glenn ? de Leonie Swann
Regarde Melmoth, qui parcourt le monde à la recherche de l’attention et crois-le quand il dit qu’il n’y a pas eu un jour dans sa vie où il n’ait pas appris quelque chose — et pas une nuit.



(Poche, p. 252-3)

Commenter  J’apprécie          90
Taraxacum   04 mars 2016
Qui a tué Glenn ? de Leonie Swann
-Non, mon petit. L'esprit de George ne va pas revenir. Les hommes n'ont pas d'âme. Pas d'âme, pas d'esprit, rien. C'est aussi simple que cela.

-Comment peux-tu dire une chose pareille! s'insurgea Mopple. Nous ne savons absolument pas si les hommes ont une âme ou non. Il y a peu de chances, d'accord, mais cela reste possible.

-Même un agneau sait bien que l'âme se loge dans l'odorat. Or les êtres humains sentent très mal.
Commenter  J’apprécie          70
Marylou26   26 mai 2021
Gray de Leonie Swann
De vieux livres. Usagés. Les livres d’occasion le rendaient nerveux. Cela ne tenait pas seulement aux bactéries et aux mains sales qui les avaient probablement manipulés en grand nombre dans le passé, mais aussi à l’expérience, si l’on peut dire, que possédaient ces ouvrages – l’expérience d’être lus. C’étaient des livres sûrs de soi, résolus, conscients de leur effet, qui le compareraient peut-être à de précédents lecteurs, des lecteurs plus intelligents, plus perspicaces qu’il ne le serait jamais. Bien sûr, il savait que tout cela était absurde, mais cela ne l’empêchait pas de se sentir mal en présence de tant de livres déjà lus. (p. 89-90)
Commenter  J’apprécie          50
LiliGalipette   19 août 2018
Qui a tué Glenn ? de Leonie Swann
« Il n’est pas mort de maladie. Les bêches ne sont pas des virus ! » (p. 7)
Commenter  J’apprécie          70
bilodoh   29 juin 2021
Gray de Leonie Swann
Augustus quitta le parc et se mêla à la cohue dans Bridge Street. Gray (le perroquet) attendit qu’ils fussent au milieu de la foule pour se déchaîner.

« Sexe ! Sexe ! Sexe ! »

Les gens regardaient. Naturellement. Ils regardent toujours quand il est question de sexe.



(NiL éd., p.255)
Commenter  J’apprécie          40
Pantasiya   22 juillet 2017
Qui a tué Glenn ? de Leonie Swann
1

Othello ose approcher



- Pourtant, hier encore, il était en parfaite santé, remarqua Maude en remuant nerveusement les oreilles.

- Cela ne veut rien dire, répliqua Sir Ritchfield, le doyen du troupeau. Il n'est pas mort de maladie. Les bêches ne sont pas des virus!

Le berger était allongé près de la grange, non loin du chemin, dans l'herbe verdoyante d'une prairie irlandaise, et il ne bougeait pas. Posée sur son pull-over en laine d'Écosse, une corneille solitaire examinait ses entrailles d'un oeil expert. Un petit lapin tout content se tenait à côté. Les moutons s'étaient réunis un peu plus loin, près de la falaise.

Ce matin-là, en découvrant leur berger si étonnamment froid et inerte, ils avaient gardé leur calme, ce dont ils étaient très fiers. Bien sûr, sous le coup de l'émotion, il y avait eu quelques cris irréfléchis, du genre: "Qui va nous apporter le foin maintenant?" ou "Un loup! C'est un loup!". Mais Miss Maple avait aussitôt calmé les esprits. Elle avait expliqué que, de toute façon, seuls les imbéciles mangeaient de la paille en plein été dans le pâturage le plus vert et le plus gras d'Irlande et que même les loups les plus raffinés ne tuaient pas leurs victimes en leur plantant une bêche dans le corps. Or c'était, à n'en pas douter, un outil de ce genre qui saillait des entrailles du berger, encore baignées de rosée.

(...)

On poussa quelques soupirs, puis on commença à se séparer, très satisfait d'avoir résolu les questions en suspens. Alors, Miss Maple, qui n'avait pas pris part à la discussion, demanda:

-Vous ne voulez donc pas savoir de quoi il est mort?

Sir Ritchfield la regarda tout étonné.

-Il est mort d'une bêche! Toi non plus, tu n'y aurais pas survécu si on t'avait transpercé le corps avec un gros machin en fer. Ce n'est pas étonnant qu'il soit mort.

En disant cela, il fut pris d'un léger frisson.

-Et d'où venait-elle, cette bêche?

-Quelqu'un la lui a plantée dans le ventre!

Pour Sir Ritchfield, l'affaire était réglée, mais Othello, le seul mouton noir du troupeau, s'intéressa tout à coup au problème:

- Ce ne peut être qu'un être humain... ou alors un très grand singe.

Othello avait passé sa jeunesse au zoo de Dublin et ne ratait jamais une occasion à cette époque mouvementé de sa vie.

-Un être humain..., approuva Miss Maple en hochant la tête d'un air satisfait (le nombre de suspects se réduisait à vue d'oeil). Je pense que nous devrions chercher de qui il s'agit. Nous lui devons bien cela, à ce bon vieux George. Quand un chien sauvage enlevait un agneau, il essayait toujours de trouver le coupable. En plus, il nous appartenait. C'était notre berger. Personne n'avait le droit de lui planter une bêche dans le ventre! C'est bestial! C'est un crime!

À ces mots, les moutons prirent peur. De plus, le vent avait tourné et poussait l'odeur de sang frais vers la mer, en traînées fines mais nettement perceptibles.

-Et quand on aura trouvé le planteur de bêche, demanda Heidi avec nervosité, qu'est-ce qu'on fera?

-Justice! bêla Othello.

-Justice! bêlèrent les autres en choeur.

Adjugé: les moutons de George Glenn allaient élucider le crime de leur seul et unique berger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marylou26   25 août 2020
Qui a tué Glenn ? de Leonie Swann
Zora redressa la tête.

- Et le loup ? demanda-t-elle.

- Le loup est à l’intérieur de chacun, répondit Fosco.

- Comme un abîme ? demanda-t-elle encore. Un abîme à l’intérieur ?

- Mouais, comme un abîme, confirma-t-il.

Elle réfléchit. Tomber dans le vide – elle voyait ce que cela voulait dire. Mais tomber en dedans ? Elle secoua la tête.

- Ce n’est pas pour les moutons.

- Non, dit-il. Ce n’est pas pour les moutons.
Commenter  J’apprécie          30
Marylou26   19 août 2020
Qui a tué Glenn ? de Leonie Swann
En général, les brebis parlaient de leur progéniture, ce qui n’intéressait qu’elles. Bien sûr, il existait des agneaux de légende, tel Ritchfield, mais les mères de ces agneaux-là avaient la sagesse de la boucler.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, quizz

Qui rejoint Scout et Jem chaque été depuis leur rencontre au début du roman ?

Boo Radley
Dill
Personne

10 questions
280 lecteurs ont répondu
Thème : Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper LeeCréer un quiz sur cet auteur