AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.86 /5 (sur 85 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1974
Biographie :

Lisa Balavoine, professeure-documentaliste, vit et travaille à Amiens.
"Eparse" est son premier roman, paru en janvier 2018 aux éditions J.C Lattès.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
Bazart   13 mars 2018
Éparse de Lisa Balavoine
Je suis une fille peu accommodante, une mère peu tactile, une amoureuse peu démonstrative. Je me donne si peu que je me demande ce que je peux bien faire du reste.
Commenter  J’apprécie          180
AudreyT   18 février 2018
Éparse de Lisa Balavoine
Moi aussi, j’ai hurlé « Patrick » un soir devant un type qui me donnait rendez-vous dans dix ans.
Commenter  J’apprécie          172
hcdahlem   19 janvier 2018
Éparse de Lisa Balavoine
Voici la liste des néologismes que vous trouverez au fil du livre:

Nostalgymnastique (n.f.) : stimulation mnésique de la pensée qui consiste à regretter de façon répétée des sensations, des objets ou des lieux disparus afin de provoquer leur résurgence.

Couplabilité (n.f.) : habilité du sujet à éprouver un sentiment de faute après avoir mis à mal l’avenir de son couple, et par conséquent l’équilibre familial.

Électrolovographie (ELG) : représentation graphique de l’activité amoureuse du cœur, nommée électrolovogramme. Cette activité électrique est liée aux variations de potentialité amoureuse des cellules spécialisées dans la cristallisation (lovocytes) et des cellules spécialisées dans l’automatisme et la conduction des influx nerveux dans le sytème amoureux.

Exemple : On ne peut plus rien pour cette patiente docteur, son ELG ne donne plus signe d’activité.

Rupturlute (n.f) : Rupture brutale, à s’en ôter les mots de la bouche.

Exemple : Ce mec m’a encore fait le coup de la rupturlute. Franchement, c’est dur à avaler.

Désordinaire (adj.) : se dit d’une personne ou d’un fait qui n’est pas conforme à l’ordre établi, qui a pour habitude de rompre avec les habitudes, de façon parfois chaotique.

Archéolovie (n.f.) : Étude approfondie d’histoires d’amour anciennes reposant sur la collecte de leurs traces sensibles et de leurs preuves matérielles.

Phosphène (n.m.) (grec phôs, lumière, et phainein, briller) : sensation devant l’œil d’éclairs lumineux, bleutés ou blancs, mieux visibles la nuit et qui se répètent souvent au même endroit.

Exemple : J’ai des phosphènes plein les yeux, ça fait comme une boule à facettes qui tourne non-stop dans ma tête.

Exclusivisme (n.m.) : droit imaginaire que l’on s’octroie de posséder l’amour exclusif de quelqu’un que l’on aime à l’exclusivité de tout autre.

Mélancollection (n.f.) : ensemble de données tangibles qui, accumulées, constituent le terreau fécond d’une tristesse ressentie de manière régulière et douloureuse.

Indécroissance (n.f.) : aptitude physio-sociologique des enfants à prendre de l’âge bien plus vite que leurs parents et à s’éloigner d’eux alors que ceux-ci ne sont pas du tout préparés à leur départ.

Exemple : Mon fils fait une violente poussée d’indécroissance : si ça continue, il sera adulte avant moi.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lisa Balavoine
Matatoune   24 mars 2018
Lisa Balavoine
A ce moment précis, il me semblait que fondaient dans ma bouche toutes les saveurs du paradis.
Commenter  J’apprécie          90
evanna   11 octobre 2018
Éparse de Lisa Balavoine
Il y a des larmes derrière ses mots, il y a des larmes et des chagrins de petite fille, il y a des je-ne-sais-plus-comment-faire-maman et moi qui ne sais pas davantage, qui lui dis ce n'est pas grave, qui lui dis ne t'en fais pas qui lui dis ça va aller, ça finit toujours par aller, ce n'est pas si dur tu verras. Je voudrais tellement faire plus, faire mieux, faire mille fois mieux pour elle, que je ne sais pas si je fais si bien que ça. Je voudrais lui demander pardon. Elle a le coeur gros ce soir, elle a le coeur qui flanche, et j'aimerais qu'elle comprenne que ce n'est rien cette histoire de garçon, qu'il ne vaut pas la peine qu'elle trimballe et ces mots tracés à l'encre sur son agenda, je ne les lis pas mais je les devine, après tout, moi aussi je suis passée par là. Je conduis, je me tais, cela ne me regarde pas, comment aurais-je les mots pour soigner ces maux qui ne font sens que pour elle. Mais j'ai ma main que je pose sur la sienne, j'ai mon souffle qui vient s'abreuver à ses cheveux, et mon amour que je glisse doucement dans sa poche. Un jour, peut-être, elle le sentira frémir au bout de ses doigts et elle en fera ce qu'elle veut. Cet amour, prends-le, ma chérie, il est à toi. (p. 84-85)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ValerieLacaille   22 mai 2018
Éparse de Lisa Balavoine
Lorsque j'étais en classe de troisième, notre professeur de français nous avait fait successivement lire au cours de l'année "L'Amant", "Le Diable au corps" et "Le Blé en herbe". A croire que son principal souci pédagogique était de remplacer la fréquentation du Bescherelle par l'éducation sexuelle.
Commenter  J’apprécie          60
ValerieLacaille   21 mai 2018
Éparse de Lisa Balavoine
"Il ne faut pas se séparer, ce n'est pas bien pour les enfants". J'ai si souvent entendu ce refrain. J'ai parfois l'impression que j'aurais été moins jugée si j'avais tué quelqu'un.
Commenter  J’apprécie          60
Olivia-A   01 mai 2018
Éparse de Lisa Balavoine
Si je ne devais garder qu'un seul roman, je serais bien emmerdée, mais je crois tout de même qu'il s'agirait de Haute Fidélité, de Nick Hornby: des listes, de la musique et des histoires d'amour ratées. Un bon résumé de ma vie.
Commenter  J’apprécie          50
hcdahlem   19 janvier 2018
Éparse de Lisa Balavoine
Tous ces gens qui déclarent : "j’ai l’impression de passer à côté de ma vie." Je me demande quelle destination ils choisissent à la place
Commenter  J’apprécie          50
hcdahlem   19 janvier 2018
Éparse de Lisa Balavoine
« Enfant, je n’avais pas envisagé de devenir une personne normale.

*

Désormais il convient d’être réaliste. La peau de mon visage se constelle de taches brunes de mois en mois, parfois de jour en jour. Il faudrait que je prenne rendez-vous chez un dermato. Je vieillis. J’ai des rides persistantes autour des yeux. Mon cou s’empâte, mes paupières s’affaissent, mon corps se flétrit. Certains matins, je me réveille trempée de sueur. J’ai parfois mal au dos. Maigre consolation, je n’ai pas de cheveux blancs. En revanche, je crois que j’ai perdu un centimètre. Je laisse faire. Je ne lutte pas. Je n’ai pas les armes.

*

Ma mère écoutait beaucoup de chanteuses tristes qui chantaient tristement des chansons tristes. France Gall rêvait qu’on lui fasse tout bas une déclaration. Véronique Sanson se demandait si cet amour aurait un lendemain. Nicole Croisille criait qu’on lui téléphone pour lui dire qu’on l’aime. Corynne Charby vivait comme une boule de flipper qui roule. Jakie Quartz s’entêtait à faire une mise au point pour toutes les victimes du romantisme. Bibie désirait tout doucement arrêter les minutes supplémentaires qui faisaient de sa vie un enfer. Toutes étaient seules, abandonnées, perdues et le clamaient haut et fort. Leurs mots résonnaient quotidiennement dans l’appartement et déposaient leur lot de larmes amères sur les cils de ma mère. Sur la bande FM de ma jeunesse ne se promenaient que des femmes qui avaient le vague à l’âme.

*

Je voudrais pouvoir décoller les différentes couches de papier peint de ma vie pour retrouver le lé d’origine.

*

Je n’aime pas les transports en commun. Je n’aime pas les multiplexes de cinéma. Je n’aime pas les supermarchés. Je n’aime pas les centres commerciaux. Je n’aime pas les parcs d’attractions. Je n’aime pas les clubs de vacances. Je n’aime pas les meetings politiques. Je n’aime pas les manifestations sportives. Je n’aime pas les chaînes de fast-food. Je n’aime pas les défilés militaires. Je n’aime pas les plages bondées. Je n’aime pas les fêtes de la Saint-Sylvestre. Je n’aime pas les rassemblements familiaux. Je n’aime pas les stations de ski. Je n’aime pas les expressions à la mode. Je crois que je suis un peu snob.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Lisa Balavoine(1)Voir plus
Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

De sacha à Macha

Par quel moyen de communication Sacha et Macha échange t-il ?

Par téléphone
Par mail
Par courrier

14 questions
527 lecteurs ont répondu
Thème : De Sacha à Macha de Rachel HausfaterCréer un quiz sur cet auteur
.. ..