AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.39 /5 (sur 45 notes)

Nationalité : Chine
Né(e) à : Chengdu (Chine) , le 04/06/1942
Biographie :

Liu Xinwu est l'auteur d'une œuvre importante et diverse. Il a signé de nombreux essais, nouvelles, romans, pièces de théâtre.
Diplômé de l'école normale de Pékin, il a longtemps été professeur de chinois en lycées avant de devenir écrivain professionnel en 1980.
Ancien rédacteur en chef de la revue "Littérature du Peuple", Liu Xinwu a abandonné toute fonction officielle après 1989. Volontairement marginalisé, il a renoncé aux titres et aux responsabilités pour revenir à la littérature à part entière.
Liu porte son regard sur les êtres en marge, dans une société en mutation. Installé à Pékin il est le chroniqueur et le témoin de l'évolution fulgurante de Pékin, capitale historique depuis plus de six siècles, confrontée à la modernité.

Source : Bleu de Chine
Ajouter des informations
Bibliographie de Liu Xinwu   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Mimeko   03 mars 2021
Poussière et sueur de Liu Xinwu
Le pauvre, contrairement à nous, il n'a plus de parents au village. Ça fait dix ans qu'il n'est pas rentré, sa maison là-bas est paraît-il à moitié écroulée...
Commenter  J’apprécie          120
Witchblade   17 novembre 2012
La Cendrillon du canal, suivi du « Poisson à face humaine » de Liu Xinwu
Dans les familles paysannes comme la sienne, les jeunes femmes célibataires devaient, depuis des générations, travailler pour la maison de leurs frères. C'était un devoir sacré. Une fois mariées, c'était naturellement aux frères de se débrouiller, elles n'avaient plus lieu de s'en occuper.
Commenter  J’apprécie          100
Osmanthe   29 mai 2017
Poussière et sueur de Liu Xinwu
Ils aperçurent une scène de pêche. L'eau était extrêmement trouble, l'odeur rappelait celle du brouet de riz moisi. Il y avait pourtant tous les jours des gens qui essayaient patiemment d'attraper des poissons. Ils regardèrent les seaux dans lesquels les pêcheurs mettaient leur prise. Certains étaient vides, d'autres ne contenaient qu'un ou deux vairons, pas plus gros qu'un doigt. "Je me demande ce que peut bien pêcher Lao Yan devant chez nous ?" fit Pustule. "Lui ! Au mieux, des crottes de nez pas plus grosses que ça. Même en les revendant un mao la livre pour nourrir les chats, personne n'en voudrait !" Repondit Sésame.
Commenter  J’apprécie          90
Mimeko   04 mars 2021
Poussière et sueur de Liu Xinwu
Le cortège, chargé des présents et du trousseau de la mariée, suivit à peu près le même tracé entre les champs qu'à l'époque où l'on traînait les "gens engagés sur la voie du capitalisme" à des séances de lutte inquisitoriale.
Commenter  J’apprécie          100
Shan_Ze   01 juin 2019
Poussière et sueur de Liu Xinwu
Leurs billets en main, les acheteurs avaient hâte de s’extraire de la foule et de trouver un coin tranquille pour gratter avec l’ongle la pellicule noire masquant le numéro. La plupart, une fois découvert leur dernier ticket, n’avaient rien gagné. Ils riaient, juraient, ou bien se moquaient puis jetaient machinalement les billets. L’espace entre le point de vente et l’endroit où l’on remettait aux vainqueurs les trophées inférieurs au second prix était jonché, cet après-midi, de billets usagés, verts et multicolores.
Commenter  J’apprécie          90
Witchblade   16 novembre 2012
La Cendrillon du canal, suivi du « Poisson à face humaine » de Liu Xinwu
« Caimei est notre femme de ménage... Elle m'appelle madame... mais pas au sens de Monsieur ou Madame... Elle a eu dix-huit ans cette année ; sa mère l'a eu à seize ans, et n'a que trente-quatre ans... Sa grand-mère a seulement cinquante et un ans... (…) En termes de générations, je suis de la génération au-dessus de sa grand-mère... Il y a des endroits où l'on dit mamie, d'autres où l'on dit madame... je préfère qu'elle m'appelle madame... »
Commenter  J’apprécie          70
Witchblade   17 novembre 2012
La Cendrillon du canal, suivi du « Poisson à face humaine » de Liu Xinwu
Les gens associent souvent le crépuscule à la couleur des roses ou à des teintes approchantes, or le soleil couchant en cette fin d'après-midi était de toute évidence vert, vert clair, un vert pâle, tendre comme les pousses des feuilles à peine écloses, frémissantes au début du printemps, un vert clair et translucide...
Commenter  J’apprécie          70
Witchblade   17 novembre 2012
La Cendrillon du canal, suivi du « Poisson à face humaine » de Liu Xinwu
Quel crime ? Qui est criminelle ici ? Cette tumeur c'est moi qui l'ai provoquée ? C'est toi la criminelle ! Avec ta tumeur empoisonnée, tu vas tous nous contaminée ! Crime contre moi ! Ne viens plus habiter ici ! Fiche le camp, tu n'as plus le droit de commettre de crime ici ! Fiche le camp ! Criminelle !
Commenter  J’apprécie          60
Witchblade   17 novembre 2012
La Cendrillon du canal, suivi du « Poisson à face humaine » de Liu Xinwu
Pour vous la Révolution culturelle a été une catastrophe, mais pour ma famille ça n'a guère eu d'importance... A la campagne, tu as souffert, mais revenue à la ville, finies les souffrances, à toi la belle vie ! Je suis rentré comme tout le monde, en fait, mon départ à la campagne a été un fardeau en moins pour ma famille... Ça m'a permis au moins d'avoir un lit à moi...
Commenter  J’apprécie          50
Witchblade   17 novembre 2012
La Cendrillon du canal, suivi du « Poisson à face humaine » de Liu Xinwu
Point ne fut besoin de professeur pour qu'ils sachent ce qu'il leur restait à faire... Pourquoi dire d'ailleurs qu'ils n'avaient pas eu de professeurs ?... En réalité, les « professeurs » cachés n'avaient pas manqué, à commencer par des obscénités proférées par les gens, les vieux livres écornés, aux pages manquantes et aux couvertures arrachées, (…). Leurs meilleurs professeurs furent en définitive les parties toujours plus saillantes de leurs corps.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui suis-je ❓❓❓

Je suis dans le milieu du monde / J'ai quatre pieds dans un tonneau / Je ne suis point en terre, encore moins dans l'eau / Et cependant je suis dans l'onde / . Je dis fort souvent non, et ne dis jamais oui / Je suis en même temps dans la tête d'une anguille / Et dans la queue du serpent, jamais pourtant je ne frétille / Or devinez moi. / Je suis ........

un pronom personnel
une note de musique
une conjonction de coordination
une onomatopée
une lettre de l'alphabet
un nombre entre un et cinquante
un adverbe

1 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : Devinettes et énigmesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..