AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations de Liv Bonnelli (23)


« Notre plus grande faiblesse réside dans l’abandon ; la façon la plus sûre de réussir est d’essayer une autre fois. Aucun découragement, car tout nouvel échec constitue un pas de plus vers la victoire. »
Commenter  J’apprécie          40
Liv Bonnelli
Il n’y a pas de place pour le hasard, les algorithmes sont sûrs, on peut compter sur eux. Une erreur altère le programme, la rechercher est accessible. Tout est simple, sans ambiguïté. Si tout pouvait être dirigé par une intelligence artificielle, je me laisserais volontiers lobotomiser pour qu’elle prenne le contrôle de mon âme. Mon téléphone vibre sous mes fesses. Je l’extirpe de ma poche et balaie l’écran de l’application de surveillance.
Commenter  J’apprécie          20
« En toute chose, c’est la fin qui est essentielle. »
Aristote
Commenter  J’apprécie          20
Liv Bonnelli
Je sens encore la pression de son index sur ma tempe. Il avait repris son discours : « Il a créé une relation intime et étroite avec chacune de ses proies. En France, vous avez un proverbe que j’aime bien : Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. » Cette phrase me revient en boucle à chaque confrontation avec l’impensable. Un vacarme infernal me projette sur une autre scène que je préférerais oublier.
Commenter  J’apprécie          10
Notre plus grande faiblesse réside dans l’abandon ; la façon la plus sûre de réussir est d’essayer une autre fois. Aucun découragement, car tout nouvel échec constitue un pas de plus vers la victoire.
Commenter  J’apprécie          00
" si tu ne choisis pas c'est que tu acceptes "
Commenter  J’apprécie          00
C'est l'amour qui doit dominer le monde sans considération de genre, de race ou d’âge..
Commenter  J’apprécie          00
Je ne peux noter avec les étoiles, donc je précise donner 1 étoile. Voici quelques formulations peu élégantes pour étayer ma critique. "Ils doivent comprendre la postérité de mes gestes" (p. 240) ... "A défaut de l'odeur, je me nourris avec le son que fait celle-ci". "Elle agrafe son regard au mien, ...".
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
Un rien m’angoisse, sortir me fait peur, je ne supporte plus de ressentir les émotions des autres et encore moins les miennes. Pour l’instant, je ne veux pas chercher le déclic de ma chute. Je n’en ai pas la force, même si Grand-père, psychiatre réputé, me serine que la réponse est en moi. Je préfère avancer à mon rythme. J’ai sûrement tort, mais je m’en fous.
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
Chacun d’entre eux alimente mes souvenirs, ils sont une ancre émotionnelle pour ne pas sombrer. Pourtant, plus jeune, rien ne m’arrêtait : toujours la première à foncer dans les nouveaux projets, les fêtes, les week-ends beuverie…
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
Malgré tout, Eleemi est ma fierté ; elle est aussi ma plus grande faiblesse. Le plus grand échec de ma carrière. Un autre souvenir s’échappe des méandres de mon esprit, celui d’une folle que je devais appeler « Mère ». Cette vieille peau ne supportait pas l’échec. Elle nous a quittés, il y a longtemps. Son timbre déformé me hante encore. Je l’entends encore m’ordonner de lui mettre du parfum et de lui brosser les cheveux.
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
On s’en sort pas mal, toutes les deux. Je la pousse à sortir, à reprendre contact avec le monde extérieur. Ce n’est pas facile tous les jours ; par moments, ses angoisses prennent le dessus. Alors elle se venge à sa manière. Entre deux crises, elle me secoue pour que mon fauteuil ne soit plus une barrière pour… enfin, tu vois !
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
La voix rauque de ma mère traverse les limbes. Tout nouvel échec constitue un pas de plus vers ta victoire. Puis, son timbre s’envole vers d’autres souffrances.
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
Aucune de mes cobayes ne mérite que je la nomme. Toutes ont échoué lamentablement. Pourtant, avec celle-ci, je pensais atteindre l’extase. Son odeur, comme une promesse, était si proche de la perfection. Je tourne le couvercle de la boîte, décolle avec précision le tissu satiné au reflet violet. Progressivement, je dévoile un pan de son visage.
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
On peut présumer que l’individu est médecin ou a des connaissances en médecine. Vu le matos autour de nous, je n’ai aucun doute. En revanche, je suis intriguée par ce parfum. Crois-moi, j’en connais un rayon. Eleemi est raide dingue de toutes les nouvelles senteurs à la mode. Mais celle-ci, je ne l’ai jamais sentie.
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
L’endroit m’importe peu. Je passe inaperçu. Personne ne se méfie de moi. Je laisse la lumière entrer, mais pas trop. J’assume ce que je fais en plein jour, du moins, si la lueur qui emprisonne ma proie est tamisée. Peut-être que je n’assume pas tout, peut-être que certains de mes souvenirs sont voilés. Elle est si belle, allongée, à m’attendre. La peur transforme ses traits, la peur transforme son corps, la peur va-t-elle transformer son dernier souffle ? La peur transforme son odeur.
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
Malgré mes trente années d’expérience en psychiatrie, je n’arrive toujours pas à lâcher prise. Aider mes patients, je sais le faire. Mais quand il s’agit de moi, c’est une autre affaire ! Sa question suivante m’assène un coup en pleine figure. Son timbre me fait l’effet d’un électrochoc.
Commenter  J’apprécie          00
Liv Bonnelli
Entendre le brouhaha des étudiants dans le couloir me berce. Mais cette fois-ci, je ressens autre chose, une présence. Et, sûrement, une oreille indiscrète collée contre ma porte.
Commenter  J’apprécie          00
La première personne à avoir cru en mes talents était une vieille marginale, ma grand-mère. Elle pensait être en lien avec les esprits de la nature. Elle s’évertuait à me parler de mes capacités, de cette empathie qui flirtait sauvagement avec la communication par la pensée.
Commenter  J’apprécie          00
Notre plus grande faiblesse réside dans l’abandon ; la façon la plus sûre de réussir est d’essayer une autre fois. Aucun découragement, car tout nouvel échec constitue un pas de plus vers la victoire. 
Commenter  J’apprécie          00



Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Liv Bonnelli (67)Voir plus

Quiz Voir plus

Une "définition" = un personnage

Un homme (demi-dieux) presque invincible, il a combattu pendant la guerre de Troie, et sa faiblesse est employée comme expression :

Persée
Achille
Hercule

7 questions
84 lecteurs ont répondu
Thèmes : mythologie grecqueCréer un quiz sur cet auteur

{* *}