AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.07 /5 (sur 37 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Ceneda (province de Trévise) , 1749
Mort(e) à : New-York , 1838
Biographie :

Lorenzo da Ponte, né Emmanuele Conegliano était un poète et librettiste italien, à qui doit les livrets des principaux opéras de Mozart.
Il sut adapter avec talent les fameuses "Noces de Figaro" de Beaumarchais et le mythe de Don Juan, tandis que le non moins talentueux Cosi fan tutte est son œuvre originale.
Sa vie est un incroyable parcours. Il est le fils d'un tailleur juif devenu veuf, qui se convertit afin d'épouser une jeune catholique âgée de 17 ans. Le père et ses trois fils reçoivent alors le baptême et le patronyme de Da Ponte de l'évêque de Ceneda, et c'est ainsi qu'en 1763, Emanuele Conegliano devient Lorenzo Da Ponte
Il étudie au Séminaire, est ordonné prêtre en 1773,mais en1776, la rédaction d'un opuscule de tendance rousseauiste l'oblige à démissionner de son poste d'enseignant. Il est alors envoyé à Venise où il découvre les femmes et le jeu .











Il est alors envoyé à Venise où il découvre... tous les plaisirs de la vie en société : les bons mots, l'improvisation poétique, les femmes et… le jeu !





+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Lorenzo DA PONTE : mémoires
Dans le superbe Palazzo Reale, Olivier BARROT présente les "Mémoires de Lorenzo DA PONTE" parues chez Mercure de France.

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Kawane   28 août 2015
Mémoires de Lorenzo Da Ponte, librettiste de Mozart de Lorenzo Da Ponte
C'est ainsi qu'entre le vin de Tokay, le tabac de Séville, la sonnette sur ma table et la belle Allemande semblable à la plus jeune des muses, j'écrivis la première nuit pour Mozart les deux premières scènes de "Don Juan", deux actes de "l'arbre de Diane", et plus de la moitié du premier acte de "Tarar", titre que je changeais en celui"d'Assur".

Dans la matinée, je portai ce travail à mes trois compositeurs, qui n'en pouvaient pas croire leurs yeux.
Commenter  J’apprécie          60
Kawane   27 août 2015
Mémoires de Lorenzo Da Ponte, librettiste de Mozart de Lorenzo Da Ponte
il déclara à Joseph II:" J'écrirai pour Mozart la nuit en lisant quelques pages de "l'Enfer" de Dante; le matin pour Martini en lisant Pétrarque,et le soir pour Salieri avec l'aide de Tasse".
Commenter  J’apprécie          60
Oliv   27 janvier 2014
Don Giovanni - Don Juan de Lorenzo Da Ponte
Don Juan :

Laisser les femmes ! Insensé !

Laisser les femmes ! Ne sais-tu pas qu'elles me sont

Plus nécessaires que le pain que je mange,

Que l'air que je respire !



Leporello :

Et vous avez le cœur

De toutes les tromper ?



Don Juan :

C'est tout amour :

Qui pour l'une est fidèle

Envers l'autre est cruel.

Et j'éprouve en moi-même

Un sentiment si grand

Que, toutes, je les aime.

Mais les femmes, hélas, ne sachant point juger,

De mon bon naturel font une tromperie.
Commenter  J’apprécie          40
Partemps   09 novembre 2020
Mémoires de Lorenzo Da Ponte, librettiste de Mozart de Lorenzo Da Ponte
« Au fur et à mesure que je composais les paroles,

Mozart composait la musique ; en six semaines

tout était terminé. La bonne étoile de Mozart

voulut que les partitions manquassent au théâtre.

Je saisis l’occasion d’aller voir l’empereur, sans en

parler à personne, et lui offrir Les Noces de Figaro.

« Comment, me dit-il, vous savez que Mozart,

remarquable pour la musique instrumentale, n’a

jamais écrit pour la scène, une seule fois exceptée,

et cette exception ne vaut pas grand chose.

-Moi-même, répliquai-timidement, sans la bonté de

l’empereur je n’eusse jamais écrit qu’un drame à

Vienne.

-C’est vrai ; mais cette pièce de Figaro, je l’ai

interdite à la troupe allemande.

-Je le sais ; mais, ayant transformé cette comédie

en opéra, j’en ai retranché des scènes entières,

j’en ai abrégé d’autres, et je me suis appliqué

surtout à faire disparaître tout ce qui pouvait

choquer les convenances et le bon goût ; en un

mot, j’en ai fait une œuvre digne d’un théâtre que

sa majesté honore de sa protection. Quant à la

musique, autant que j’en puisse en juger, elle me

semble un chef-d’œuvre.

-Bien, pour la musique je m’en remets à votre bon

goût, et pour la morale à votre prudence ; remettez

la partition aux copistes. » L’instant d’après j’étais

chez Mozart. Je ne lui avais pas encore fait part

de cette bonne nouvelle qu’une dépêche lui

apportait l’ordre de se rendre au Palais avec sa

partition. Il obéit et fit entendre à l’empereur divers

morceaux qui l’enchantèrent et, sans exagération,

l’étourdirent. Joseph II avait le goût très sûr en

musique, et généralement pour tout ce qui se

rattachait aux beaux-arts. Le succès prodigieux

qu’a eu dans le monde entier cette œuvre

merveilleuse est une preuve qu’il ne s’était pas

trompé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Partemps   09 novembre 2020
Cosi Fan Tutte de Lorenzo Da Ponte
SCÈNE IV



Jardin agréable. Deux bancs d'herbe sur les côtés.



Finale



FIORDILIGI, DORABELLA



Ah, comme en un moment

Tout mon destin s'est trouvé changé I

Ah, combien désormais la vie est pour moi

Une mer pleine de tourment!

Aussi longtemps qu'à mes côtés

Le ciel ingrat m'a laissé le cher bien-aimé

Je ne savais pas ce qu'étaient les peines,

Je ne savais pas ce qu'est languir.

FERRANDO, GUGLIELMO (de l'intérieur)

Mourons, oui, mourons

Afin de satisfaire les ingrates.

(Tenant chacun une fiole, Ferrando et Guglielmo entrent, suivis par Don Alfonso.)

DON ALFONSO

Il y a encore un espoir;

Ne faites pas cela, ô dieux, ne faites pas cela !

FIORDILIGI, DORABELLA

Ciel, quels cris épouvantables !

FERRANDO, GUGLIELMO

Laissez-moi !

DON ALFONSO

Attendez!

FERRANDO, GUGLIELMO

Que l'arsenic me libère

De tant de cruauté!



(Ils boivent et jettent les fioles. En se tournant, ils voient les

deux femmes.)



FIORDILIGI, DORABELLA

Ciel, était-ce un poison?

DON ALFONSO

Un poison bel et bon,

Qui en peu d'instants

Va leur ôter la vie !

FIORDILIGI, DORABELLA

Ce tragique spectacle

Me glace le cœur.

FERRANDO, GUGLIELMO

Barbares, approchez-vous:

Voyez le triste effet

D'un sentiment désespéré

Et ayez au moins pitié.

FIORDILIGI, DORABELLA

Ce tragique spectacle

Me glace le cœur.

TOUS

Ah, comme les rayons du soleil

Deviennent pour moi ténébreux !

Mes fibres tremblent et mon âme

Semble s'évanouir,

Et ni ma langue ni mes lèvres



Ne peuvent articuler un son !

(Ferrando et Guglielmo tombent sur les bancs d'herbe.)



DON ALFONSO



Puisque ces jeunes malheureux

Sont près de mourir,

Au moins essayez

De leur montrer de la pitié.

FIORDILIGI, DORABELLA

Quelqu'un, venez vite, quelqu'un !

Personne, oh Dieu, ne nous entend !

Despina !

DESPINA (de l'intérieur)

Qui m'appelle?

FIORDILIGI, DORABELLA

Despina !

DESPINA (entrant)

Que vois-je !

Je crois les malheureux morts

Ou sur le point d'expirer !

DON ALFONSO

Ah, ce n'est que trop vrai !

Furieux, désespérés,

Ils se sont empoisonnés !

Oh, amour rare!

DESPINA

Abandonner ces malheureux

Serait honteux pour vous.

Il faut les secourir.

FIORDILIGI, DORABELLA, DON ALFONSO

Que pouvons-nous bien faire?

DESPINA

Ils donnent encore signe de vie;

De vos mains secourables

Faites-leur un peu de soutien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Partemps   09 novembre 2020
Le Nozze di Figaro - Les Noces de Figaro de Lorenzo Da Ponte
ACTE I, SCENE 8 : FIGARO « NON PIU ANDRAI »



FIGARO



REFRAIN :

Tu n’iras plus, petit papillon amoureux,

Flâner nuit et jour, autour

Des belles dont tu troubles le repos,

Petit Narcisse, petit Adonis d’amour.

C’en est fini de ces plumets coquets

De ces chapeaux frivoles et élégants,

De cette belle chevelure, de cet air

nonchalant]

De ce teint rose de jeune fille.

REFRAIN

Chez les guerriers, Palsembleu !

De grandes moustaches, un sac pesant,

Le fusil sur l’épaule, le sabre au flanc,

La tête droite, la mine fière,

Un grand casque, un grand turban,

Beaucoup d’honneurs et peu d’argent,

Et au lieu du fandango

Une marche dans la boue,

Par les monts et les vallons,

Sous la neige ou la canicule.

Au concert des tromblons,

Des bombardes et des canons,

Qui font siffler aux oreilles

Les boulets sur tous les tons.

Chérubin à la victoire,

À la gloire militaire.



FIGARO

REFRAIN :

Non più andrai, farfallone amoroso,

Notte e giorno d'intorno girando;

Delle belle turbando il riposo

Narcisetto, Adoncino d'amor.

Non più avrai questi bei pennacchini,

Quel cappello leggero e galante,

Quella chioma, quell'aria brillante,

Quel vermiglio donnesco color.

REFRAIN

Tra guerrieri, poffar Bacco!

Gran mustacchi, stretto sacco.

Schioppo in spalla, sciabla al fianco,

Collo dritto, muso franco,

Un gran casco, o un gran turbante,

Molto onor, poco contante!

Ed invece del fandango,

Una marcia per il fango.

Per montagne, per valloni,

Con le nevi e i sollioni.

Al concerto di tromboni,

Di bombarde, di cannoni,

Che le palle in tutti i tuoni

All'orecchio fan fischiar.

Cherubino alla vittoria:

Alla gloria militar.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Partemps   09 novembre 2020
Cosi Fan Tutte de Lorenzo Da Ponte
ACTE 2, scène II



FERRANDO

Dieux ! Tant de promesses,

De larmes, de soupirs, de serments,

Comment, en si peu de temps,

L'impie a-t-elle oublié?

GUGLIELMO

Parbleu, moi je ne le sais pas.

FERRANDO

Que dois-je faire à présent?

À quel parti, à quelle idée m'accrocher?

Aie pitié de moi, donne-moi un conseil.

GUGLIELMO

Ami, je ne saurais

Quel conseil te donner.

FERRANDO

Barbare ! ingrate !

En un jour ! en quelques heures !

GUGLIELMO

Certes, c'est une chose stupéfiante.



Air

Mes chères femmes, vous faites le coup à tant d'hommes

Que, si je dois vous dire le vrai,

Si les amants se plaignent.

Je commence à compatir.

J'adore votre sexe,

Vous le savez, chacun le sait;

Chaque jour je vous le prouve,

Je vous donne des marques d'amitié.

Mais cette façon de faire le coup à tant et tant d'hommes

Me décourage en vérité.

Mille fois j'ai pris les armes

Pour sauver votre honneur;

Mille fois j'ai pris votre défense

Par la parole et plus souvent encore par le cœur.

Mais cette façon de faire le coup à tant et tant d'hommes

Est un travers bien ennuyeux.



Vous êtes jolies; vous êtes aimables,

Le ciel vous a donné nombre de trésors.

Et les grâces vous entourent

De la tête jusqu'aux pieds.

Mais vous faites le coup à tant et tant d'hommes

Que, si les amants crient,

Ils ont certes une bonne raison à cela. (Il part.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Partemps   09 novembre 2020
Cosi Fan Tutte de Lorenzo Da Ponte
ACTE 2, Final



FIORDILIGI, DORABELLA (indiquant Don Alfonso)

Voici le barbare

Qui nous a trompées !



DON ALFONSO

Je vous ai trompées, mais la tromperie fut

Une « détromperie » pour vos amants,

Qui seront désormais plus sages

Et feront ce que je voudrai.

Donnez-moi vos mains, vous êtes maris et femmes.

Embrassez-vous et taisez-vous.

Tous quatre riez à présent,

Car j'en ai déjà ri et j'en rirai encore.
Commenter  J’apprécie          10
Partemps   09 novembre 2020
Le Nozze di Figaro - Les Noces de Figaro de Lorenzo Da Ponte
ACTE I, SCENE 5: CHERUBIN «NON SO PIÙ»





Je ne sais plus qui je suis, ce que je fais…

Je suis tout de feu, et puis tout de glace…

Chaque femme me fait changer de couleur,

Chaque femme me fait palpiter le cœur.

Aux seuls mots d’amour, de plaisir,

Je suis troublé, je sens ma poitrine agitée

Et un désir inexplicable



Me pousse à parler d’amour !

Je parle d’amour quand je suis éveillé,

Je parle d’amour quand je rêve

A l’eau, à l’ombre, aux montagnes,

A l’écho, aux nuages, au vent

Qui emporte avec lui

Mes vains accents…

Et s’il n’y a personne pour m’entendre

C’est à moi-même que je parle d’amour.



Non so più cosa son, cosa faccio…

Or di foco, ora sono di ghiaccio…

Ogni donna cangiar di colore,

Ogni donna mi fa palpitar.

Solo ai nomi d’amor, di diletto

Mi si turba, mi s’altera, il petto

E a parlare mi sforza d’amore



Un desio che non posso spiegar !

Parlo d’amor vegliando,

Parlo d’amor sognando,

All’acqua, all ombra, ai monti,

Ai fiori, a l’erbe, ai fonti,

A l’eco, a l’aria, ai venti,

Che il suon de ‘vani accenti

Portano via con sé…

E se non ho chi m’oda

Parlo d’amor con me.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Partemps   09 novembre 2020
Le Nozze di Figaro - Les Noces de Figaro de Lorenzo Da Ponte
ACTE I, SCENE 3 : AIR DE BARTHOLO « LA VENDETTA »



BARTHOLO

La vengeance, oh, la vengeance

Est un plaisir réservé aux sages.

Oublier les offenses, les outrages,

C’est bassesse, c’est lâcheté.

Par l’astuce, par la subtilité,

Le raisonnement et le bon jugement

On pourrait…L’affaire est grave

Mais, sachez-le, elle se fera.

Même si je dois consulter tout le Code

Et en lire tout l’index.

Avec une ambiguïté, avec un synonyme,

Quelque embrouillamini, je trouverai.

Tout Séville connaît bien Bartholo :

Ce gredin de Figaro sera vaincu !



BARTOLO

La vendetta, oh, la vendetta!

È un piacer serbato ai saggi.

L'obliar l'onte e gli oltraggi

E bassezza, è ognor viltà.

Con l'astuzia...coll'arguzia...

Col giudizio...col criterio...

Si potrebbe...il fatto è serio...

Ma, credete si farà.

Se tutto il codice dovessi volgere,

Se tutto l'indice dovessi leggere,

Con un equivoco, con un sinonimo

Qualche garbuglio si troverà.

Tutta Siviglia conosce Bartolo:

Il birbo Figaro vostro sarà !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Lorenzo Da Ponte (45)Voir plus


Quiz Voir plus

Cinq V 😀

Tout le monde connait la célèbre série de livres d'aventures du "Club des Cinq", formé de quatre enfants - François, Mick, Claude, Annie - et d'un chien . mais comment s'appelle ce chien ?

Eloi
Gontran
Dagobert
Clodomir

11 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..