AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.36 /5 (sur 222 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 16/09/1968
Biographie :

Laurence Nobécourt, dite Lorette Nobécourt, est une femme de lettres.

Née dans une famille bourgeoise à Paris, Lorette fait sa scolarité chez les Ursulines. Elle s'y sent un moment une vocation de religieuse mais l'attitude des soeurs en désaccord avec sa conception de la religion l'en dissuade. Après son baccalauréat et une expérience théâtrale, elle intègre une école de commerce, puis entre à l'École de journalisme de la rue du Louvre.

Elle devient rédactrice en chef de Trouvailles, magazine d'antiquités et de brocante au tirage confidentiel. Elle est remarquée avec son premier roman "La Démangeaison", publié en 1994 aux éditions Sortilèges, qui raconte l'eczéma qui la fait souffrir depuis qu'elle a trois ans.

Le corps est omniprésent dans ce livre, ainsi que dans "L’équarrissage", essai sur la conscience physique de la mort, publié dans les Inrockuptibles en 1997, et dans "La Conversation" (lui apportant le succès en 1998), dont l’histoire se déroule en une nuit, entre whisky et fantasmes, où Irène confesse ses chagrins et ses douleurs.

En 1999 sort "Horsita", un livre à voix multiples où Hortense part à la recherche de la vérité sur le passé de son père durant la Seconde Guerre Mondiale. Suivent "Substance" en 2001 et "Nous" en 2002.

Cette même année, Lorette quitte l’homme qu’elle aime, Paris, son appartement et ses meubles pour s’installer, avec sa fille (née en 1994), à la Villa Médicis à Rome. Un exil qui l’a transformée et où son livre, "En nous la vie des morts" (2006), radicalement différent, a germé.

Depuis vingt ans elle signait ses romans Lorette Nobécourt. En 2013, elle a retrouvé son prénom de baptême, Laurence, et décide de signer ses livres à venir.

Elle vit dans un village de la Drôme depuis 2007 et anime des ateliers d'écriture.

site de l’auteure : http://lorettenobecourt.com/
+ Voir plus
Source : Le Monde des Religions, Magazine Lire
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lorette Nobécourt - La clôture des merveilles

Podcasts (9) Voir tous


Citations et extraits (180) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   07 juillet 2017
Patagonie intérieure de Lorette Nobécourt
Je suis tranquille. J’ai un livre et de quoi écrire. Le temps peut aller, j’entre dans celui qui est hors.
Commenter  J’apprécie          380
nadejda   13 mai 2013
Patagonie intérieure de Lorette Nobécourt
La plupart des couples, absents l'un à l'autre, voyagent seuls à deux.

C'est étrange comme ici les gens seuls semblent davantage "avec". C'est un paysage qui appelle la solitude. Par son immensité, sa puissance tranchante, il témoigne d'une vérité qui ne supporte aucun artifice. Face aux fjords, seule la solitude ne triche pas. L'indifférence du paysage est proche de l'amour.
Commenter  J’apprécie          340
nadejda   15 mai 2013
La clôture des merveilles de Lorette Nobécourt
Ceux qui l'osent ont appris que l'écriture est habitée de sexualité comme le ventre, et qu'il faut s'y enfoncer avec la même ardeur que les consonnes masculines fouaillent la béance des voyelles dans la phrase. C'est au prix de cette conscience-là, et de l'enjeu qu'elle représente, que l'esprit circule entre les lettres et porte le souffle.

Les poètes le savent, les prophètes et les saints : que les mots sont aussi sexuels que le corps des femmes et que le souffle les fécondent s'ils se laissent épouser.
Commenter  J’apprécie          300
Piatka   12 juillet 2017
Patagonie intérieure de Lorette Nobécourt
Mais d’où cela vient-il donc que mon corps entier se mette à sourire. Ma tristesse inutile s’est dilapidée aux quatre vents de cet océan de terre, poussière d’écume insignifiante éparpillée dans ce tourbillon de calme. Le paysage est libre. Libre. C’est le singulier épousé par l’unité du tout. Socrate dit que « la sagesse commence dans l’émerveillement ».
Commenter  J’apprécie          292
nadejda   14 mai 2013
La clôture des merveilles de Lorette Nobécourt
Oui, la vie porte l'absolu et il revient à l'homme de l'incarner ici, qui ne l'atteindra jamais.

Oui, la beauté, la poésie, l'amour, l'éros, la joie, la subversion, l'autonomie, l'indépendance sont des valeurs contemporaines qu'il reste à défendre.

Oui, le but de l'homme est l'amour, toujours plus d'amour.

Oui, n'en déplaise aux marchands, aux esthètes, aux cyniques, aux épargnants, aux religieux et aux athées, la vie se conjugue dans la dépense, le don, l'ouverture, l'acceptation, la perte.
Commenter  J’apprécie          284
fanfanouche24   01 août 2017
La vie spirituelle de Lorette Nobécourt
Seul celui qui a totalement accepté la solitude peut prétendre être accompagné. (p. 105)
Commenter  J’apprécie          280
nadejda   19 août 2017
La vie spirituelle de Lorette Nobécourt
Et pourquoi nous ne partons pas ? Pourquoi nous ne quittons pas nos foyers rassurants où l'ennui nous fixe plus sûrement qu'aucun élan nous transcende, pourquoi nous ne filons pas un soir avec trois chemises dans une valise ? Parce que nous avons peur, parce qu'il nous a été enseigné qu'il n'y a point de salut hors du foyer, de la famille, de la sociétè, d'un emploi stable, et pourtant il n'y a rien de plus faux.
Commenter  J’apprécie          240
Piatka   13 juillet 2017
Patagonie intérieure de Lorette Nobécourt
Oui, retourner à la littérature, le seul lieu où l’ici et l’ailleurs sont enfin une même et unique existence.
Commenter  J’apprécie          253
LoloKiLi   21 octobre 2019
Le chagrin des origines de Lorette Nobécourt
Quel fil fait tenir les soirées d’ombre jusqu’aux matinées de joie, sinon celui de la confiance ?
Commenter  J’apprécie          250
nadejda   26 août 2017
La vie spirituelle de Lorette Nobécourt
Yasuki me dit qu'il y a deux hémisphères sur la terre pour que les êtres humains ne dorment pas tous en même temps ; sans quoi il n'y aurait plus assez de rêves pour faire exister le monde. p 148
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Lorette Nobécourt (268)Voir plus


Quiz Voir plus

Occupons nous, faisons un bébé ...

1- On s’ennuie si on faisait un bébé … 2 - Ah non, c’est l’« apocalypse bébé »…

Stephen King
Virginie Despentes
Charlotte Link
Pascal Voisine

8 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , humour , enfantsCréer un quiz sur cet auteur