AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.44 /5 (sur 47 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Lou-Valérie Vernet, auteure multi-cartes, photographe amateur, baroudeuse au grand coeur, n'en est pas avec Acouphanges à son coup d'essai. Essayiste et poète à la plume acérée, elle excelle dans ce deuxième thriller noir totalement atypique.
Sa devise : « Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant » B.Fontenelle

Ajouter des informations
Bibliographie de Lou Valérie Vernet   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolar   25 novembre 2022
Matricule 2022 de Lou Valérie Vernet
(...) d’un seul coup, le temps se fige. C’est le miracle de la minute magique. Celle où le film se rembobine et où dans le fichier des centaines de visages enregistrés, vus, croisés, l’homme se souvient de celui qui fait face.
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolar   25 novembre 2022
Matricule 2022 de Lou Valérie Vernet
Le point zéro. Où tout s’arrête. Où tout redémarre. Où tout se liquéfie. Se dissout. Suffit de l’invoquer. S’y connecter. Le ressentir. S’y abandonner. Comme un reset géant.

Le point zéro comme un cadeau que l’on se fait à soi-même.

Quand tout va trop loin. Et qu’il faut revenir à l’essentiel.

Voilà, je vous l’offre.

À partir de là, votre vie peut changer.

Envoyer tout valser, changer de cap.

Et invoquer le point zéro.

Tout redevient juste. À sa place.

Plus rien ne vous touche.

Plus rien ne vous mord.

Plus rien ne vous assassine.

Le point zéro, c’est la magie de l’instant présent.

Sans passé ni futur.

Libre de son bon droit.

À l’instant T.

Tout le monde peut le télécharger.

Il suffit d’un clic.

D’une respiration.

D’un abandon.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   25 novembre 2022
Matricule 2022 de Lou Valérie Vernet
L’arme qu’elle sort de son sac et qu’elle brandit devant lui, un doigt sur la bouche ramène au langage universel. N’importe qui comprend que le silence et l’immobilisme sont d’intérêt commun. Comme si tout l’immeuble était en joue, d’un seul coup, le temps se fige.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   25 novembre 2022
Matricule 2022 de Lou Valérie Vernet
Avarice.

Péché ordinaire.

Le même qui lui a fait détourner les yeux à chaque fois qu’Ivy ou sa mère recevait sa raclée. Quand on ne sait pas tendre la main, le cœur s’assèche. La pitié se tait. La compassion disparait
Commenter  J’apprécie          00
Lou Valérie Vernet
collectifpolar   21 septembre 2022
Lou Valérie Vernet
Le point zéro. Où tout s’arrête. Où tout redémarre. Où tout se liquéfie. Se dissout. Suffit de l’invoquer. S’y connecter. Le ressentir. S’y abandonner. Comme un reset géant.

Le point zéro comme un cadeau que l’on se fait à soi-même.

Quand tout va trop loin. Et qu’il faut revenir à l’essentiel.

Voilà, je vous l’offre.

À partir de là, votre vie peut changer.

Envoyer tout valser, changer de cap.

Et invoquer le point zéro.

Tout redevient juste. À sa place.

Plus rien ne vous touche.

Plus rien ne vous mord.

Plus rien ne vous assassine.

Le point zéro, c’est la magie de l’instant présent.

Sans passé ni futur.

Libre de son bon droit.

À l’instant T.

Tout le monde peut le télécharger.

Il suffit d’un clic.

D’une respiration.

D’un abandon. 
Commenter  J’apprécie          50
collectifpolar   21 septembre 2021
Acouphanges de Lou Valérie Vernet
Papa Raph disait qu’on renaissait chaque jour. PJ qu’on mourait chaque soir. Moi je crois qu’on naît et qu’on meurt dans la même journée. Que chaque jour est une vie en soi. Du moment où on se lève, au moment où on se couche, une vie dans la vie se passe. Tu n’es déjà plus celle que tu étais hier, pas encore celle que tu seras demain. On a plein de petites vies. Et c’est la somme de toutes ces petites vies qui peut en faire une grande. Si tu évolues. Si tu sors de la matrice. Si tu arrêtes de te comporter comme un 3D et que tu cherches à tirer parti de chaque apprentissage.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar   21 septembre 2021
Acouphanges de Lou Valérie Vernet
Ils avaient besoin d’une proie et elle d’un refuge. Un bel exemple de la loi d’attraction. Pas étonnant qu’ils se rencontrent. L’univers offre toujours ce que l’on demande. Que cela mérite ou pas de se foutre à poil n’était pas la question. Autant aller jusqu’au bout. Et attendre. À ce jeu-là, elle était plus forte que tout le monde. Elle avait fait ce qu’ils demandaient. N’avait pas protesté. Même pas tenté de fuir. Ils avaient scruté son sac et ses fringues puis ils l’avaient regardé se déshabiller.
Commenter  J’apprécie          40
LabiblideVal   09 août 2021
Acouphanges de Lou Valérie Vernet
Procédure tout à fait salvatrice pour reprendre pied et sortir enfin d'une espèce d'apathie consternante. Un ballet orchestré à la perfection dès lors que l'adolescente s'est dépliée spontanément. L'instant d'avant elle n'en finissait pas de se recroqueviller, celui d'après elle se dénouait.
Commenter  J’apprécie          40
chevalierortega33   24 septembre 2021
Acouphanges de Lou Valérie Vernet
Papa Raph disait qu’on renaissait chaque jour. PJ qu’on mourait chaque soir. Moi je crois qu’on naît et qu’on meurt dans la même journée. Que chaque jour est une vie en soi. Du moment où on se lève, au moment où on se couche, une vie dans la vie se passe. Tu n’es déjà plus celle que tu étais hier, pas encore celle que tu seras demain. On a plein de petites vies. Et c’est la somme de toutes ces petites vies qui peut en faire une grande. Si tu évolues. Si tu sors de la matrice. Si tu arrêtes de te comporter comme un 3D et que tu cherches à tirer parti de chaque apprentissage.
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolar   25 juillet 2022
La toile aux alouettes de Lou Valérie Vernet
Au fonds d’une impasse, une veille bâtisse en pierre délabrée. Un toit d’ardoise, des croisillons au-dessus de la porte d’entrée et une lucarne plantée juste au dessus de la première fenêtre sur la gauche.

A l’intérieur de cette ouverture, un store déglingué découpe la lumière du petit matin en tranche. La chambre reste sombre. Posé depuis des lustres, le papier peint à grosse fleurs roses semble fatigué d’être là. Une armoire à double battant, d’un brin foncé, s’impose massivement sur tout le mur. Un lit rouillé et un tabouret rond en plastique blanc occupe le reste de la pièce. Une surface d’à peine dix mètres carrés.

Clara gît, nue, droguée et menottée à l’armature de fer.

Une main tatoué caresse son corps inerte.

Le silence avale tout
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un peu de roi, un peu de reine ...

Quel prénom n'a jamais été porté par un roi de France ?

Jean
George
Philippe
Charles

16 questions
80 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , cuisine , musiqueCréer un quiz sur cet auteur