AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.99 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Ecrivain et journaliste québécois, Louis-Bernard Robitaille, auteur de plusieurs romans, est installé à Paris depuis plus de vingt-cinq ans. Correspondant du journal canadien La Presse, il relate l’actualité française et notamment, les péripéties de la classe politique.

Source : France 5
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Pour leurs trente ans, les éditions Noir sur Blanc ont fait la fête avec leurs auteurs autour de lectures, de musiques, de projections et d'illustrations ! Nous vous proposons dans cette vidéo un best-of du spectacle du 3 avril 2017 au théâtre de Vidy à Lausanne. Par ordre de passage : - Niels Ackermann (Suisse), - Nicolas Bokov (Russie), - Serhiy Jadan (Ukraine), - Dorota Mas?owska (Pologne), - Giles Milton (Royaume-Uni), - Dominique de Rivaz (Suisse), - Louis-Bernard Robitaille (Canada, Québec), - Anthony Sattin (Royaume-Uni), - Jil Silberstein (France), - Mariusz Wilk (Pologne), - Christophe Mileschi traducteur français d'Ascanio Celestini (Italie), - Fanny Vaucher (Suisse).
+ Lire la suite
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Allaroundthecorner   06 juin 2017
Dernier voyage à Buenos Aires de Louis-Bernard Robitaille
Cela peut être très bien parfois de savoir qu’on ne se reverra plus, mais à la vérité on ne se quitte jamais.
Commenter  J’apprécie          50
Ophelien   10 février 2015
La Péninsule de Louis-Bernard Robitaille
L'un des plus célèbres commentateurs encore en activité profita de son show télévisé pour se suicider en direct. Il venait de diffuser un sujet constitué d'actualités mises bout à bout et montées dans le désordre, élections triomphales, coups d'Etat, Miss Univers, quadruplés issus d'une mère porteuse âgée, cadavres mutilés. Vous voyez ces images, disait le commentateur, certaines sont vraies, mais je ne sais pas ce qu'elles signifient, les autres sont inventées, mais je ne sais pas lesquelles. Quant aux pays dont il est fait mention, certains n'existent pas. Ne croyez plus à ce que vous voyez sur les écrans. Croyez à ce que vous pouvez toucher. Là-dessus il se tira une balle de revolver dans la bouche.
Commenter  J’apprécie          20
Louis-Bernard Robitaille
heitzb   11 juillet 2010
Louis-Bernard Robitaille
Les Américains, on l'a vu, pensent que tous les français ressemblent à Maurice Chevalier, à Irma la douce, et éventuellement à Claudette Colbert , originaire de Saint-Mandé(...)

On en revient à ce particularisme historique : la France est le seul grand pays européen à ne jamais avoir envoyé d'émigration massive aus États Unis. (...) Après 1759, il n'y eut plus jamais d'émigration française de masse en Amérique et on finit par oublier à quoi pouvait ressembler cette espèce exotique...



Extrait de :"Ces Impossibles Français", Denoël 2010, Louis-Bernard Robitaille
Commenter  J’apprécie          20
Allaroundthecorner   05 juin 2017
Dernier voyage à Buenos Aires de Louis-Bernard Robitaille
Je ne parvenais pas à entretenir de moi-même une image simplement raisonnable. Comme je n’étais pas un cas aigu, je parvins au fil des ans à gérer cette oscillation extrême, à vivre avec un certain recul les périodes d’euphorie et à me mettre en pilotage automatique lorsque le curseur plongeait à nouveau vers les profondeurs.
Commenter  J’apprécie          20
Ophelien   10 février 2015
La Péninsule de Louis-Bernard Robitaille
L'ennui et le désespoir, paraît-il, torturent plus cruellement ceux qui ont un jour connu le bonheur, comme si, à la manière d'une drogue dure, son souvenir avait laissé dans le cerveau un trou béant que rien ne parvient à combler.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   28 février 2018
Ces impossibles Français de Louis-Bernard Robitaille
En France, le prestige de la littérature est tel que tout homme d’affaires un peu médiatique, le dernier chirurgien à la mode et toutes les vedettes de la télé se doivent impérativement non seulement d’avoir lu de grands ou moins grands auteurs, mais d’avoir signé « leur livre ». Cela leur a coûté si cher en rémunération de nègre(s) qu’ils finissent par s’imaginer l’avoir vraiment écrit.
Commenter  J’apprécie          10
Torticolis   29 mai 2014
Les Parisiens sont pires que vous ne le croyez de Louis-Bernard Robitaille
Celui-ci (le Parisien), constate Mercier en 1783, parle en général très longtemps sans rien dire, ou plutôt en disant des riens. (p. 364)
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   28 février 2018
Ces impossibles Français de Louis-Bernard Robitaille
Le Français ne se laisse pas facilement oublier. Et partout où il va, il souhaite, par une agitation soutenue, qu’on le prenne au sérieux. Il se réclame de Napoléon. 

Mais justement, sérieux il ne l’est pas. D’une certaine manière, c’est une formidable qualité. Les gens sérieux sont tristes. Ils ne pensent qu’à travailler et à amasser de l’argent pour leurs enfants, tiennent des comptes rigoureux, ne dépensent rien en futilités, vont au temple le dimanche, pensent qu’il faut manger pour vivre et non l’inverse et ne se saoulent que dans les grandes occasions, ou alors à intervalles réguliers, comme on fait la vidange de sa voiture. Sauf rarissimes exceptions, ils respectent scrupuleusement la loi et paient non moins scrupuleusement leurs impôts. Ils sont durs à l’ouvrage, fiables et ponctuels. On peut compter sur eux. Ils sont à périr d’ennui.
Commenter  J’apprécie          00
Allaroundthecorner   06 juin 2017
Dernier voyage à Buenos Aires de Louis-Bernard Robitaille
En même temps, je savais que l’image, si profondément enfouie fût-elle, ne se détruirait jamais tout à fait, qu’elle menaçait un jour ou l’autre de reprendre vie, épaisseur, couleur et forme, pour revenir me tourmenter. Je me demandai un instant si l’on pouvait mourir de honte.
Commenter  J’apprécie          10
Malise   18 mars 2019
Bouffées d'ostalgie : Fragments d'un continent disparu de Louis-Bernard Robitaille
Février 1977. L'Union soviétique où je mettais les pieds pour la première fois était alors le lieu le plus étrange sur la Terre. On n'y trouvait à peu près rien de vraiment normal, hormis le fait que la plupart des humains y avaient deux bras et deux jambes.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Louis-Bernard Robitaille (60)Voir plus


Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
.. ..