AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.37 /5 (sur 38 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Ismaïla (Egypte) , le 01/01/1948
Biographie :

Fils de la romancière Andrée Chedid, Louis Chedid est un chanteur et un réalisateur français de clips vidéo.

Chanteur à la fois engagé et discret, Louis Chédid aborde des thèmes graves avec une distanciation qui fait son succès.

Il a publié un premier roman chez Flammarion en 1991 "40 berges blues" et en 2015, un recueil de nouvelles "Des vies et des poussières" chez Calmann-Levy.


Ajouter des informations
Bibliographie de Louis Chedid   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Émilie et Matthieu Chedid partagent un lien affectif particulier à leur grand-mère, Andrée Chedid, autrice. C'est pourquoi ils se sont alors lancé le projet de réadapter l'un de ses contes, pour les enfants d'aujourd'hui : "Grandes Oreilles Tout Oreilles". Émilie aux illustrations, Matthieu à la musique... Et un certain Louis Chedid à la narration. À l'occasion d'un Versus La Claque Fnac, la fratrie évoque les secrets de ce joli projet. Ils nous partagent leurs souvenirs personnels de ce conte, parlent de cette grand-mère pas comme les autres, leurs préférences en termes d'histoires pour enfants ainsi que le processus créatif familial, côté graphisme et côté musique, à l'oeuvre sur ce livre-album. En bonus : une interprétation improvisée de "Grandes oreilles", tiré du livre audio "Grandes Oreilles Tout Oreilles". Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac #LEclaireurFnac #RDVFnac #MatthieuChedid #EmilieChedid #GrandesOreillesToutOreilles #M #LaClaqueFnac

+ Lire la suite

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Louis Chedid
Ziliz   01 juin 2016
Louis Chedid
Anne, ma soeur Anne,

Si j'te disais c'que j'vois v'nir,

Anne, ma soeur Anne,

J'arrive pas à y croire, c'est comme un cauchemar...

Sale cafard



Anne, ma soeur Anne,

En écrivant ton journal du fond d'ton placard,

Anne, ma soeur Anne,

Tu pensais qu'on n'oublierait jamais, mais...

Mauvaise mémoire



Elle ressort de sa tanière, la nazi-nostalgie

Croix gammée, bottes à clous, oui toute la panoplie.

Elle a pignon sur rue, des adeptes, un parti...

La voilà revenue, historique hystérie



Anne, ma soeur Anne,

Si j'te disais c'que j'entends,

Anne, ma soeur Anne,

Les mêmes discours, les mêmes slogans,

Les mêmes aboiements



Anne, ma soeur Anne,

J'aurais tant voulu te dire, p'tite fille martyre :

Anne, ma soeur Anne,

Tu peux dormir tranquille, elle reviendra plus,

La vermine



Mais beaucoup d'indifférence, de patience malvenue

Pour ces anciens damnés au goût de déjà-vu,

Beaucoup trop d'indulgence, trop de bonnes manières

Pour cette nazi-nostalgie qui ressort de sa tanière... comme hier



Anne, ma soeur Anne,

Si j'te disais c'que j'vois v'nir,

Anne, ma soeur Anne,

J'arrive pas à y croire, c'est comme un cauchemar...

Sale cafard



- Anne ma soeur Anne (album 'Anne ma soeur Anne', 1985)

♪♫ http://www.dailymotion.com/video/xib2mg_louis-chedid-anne-ma-soeur-anne-acoustic-tv5monde_music
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Louis Chedid
cuisineetlectures   24 mars 2016
Louis Chedid
Tu Peux Compter Sur Moi



1-Si jamais tu cherches un refuge

Une place où personne ne te juge

Tu trouveras toujours chez moi

Un endroit qui ressemble à ça



2-Si jamais tu sens le besoin

De parler à quelqu'un

De mettre des mots sur tes peurs

Si tu en as gros sur le cœur



Refrain : Tu peux compter sur moi (X4)



3-Je n'ai pas de bagages magiques

Docteur miracle, tout le cirque

Mais si tu pars à la dérive

Je serai là quoi qu'il arrive



4-Ce n'sont pas des paroles en l'air

Ni de promesses à la légère

Mais ma déclaration d'ami

Peut-être un peu d'amour aussi



Refrain



5-Quelle que soit la raison

Ni pourquoi, ni comment

Ni pour combien de temps

Tu peux compter sur moi (X8)



Reprise du 1, du 2 et du 4
Commenter  J’apprécie          320
Louis Chedid
sabine59   21 avril 2018
Louis Chedid
L'on entend sans écouter

On s'évite, on passe à côté ,

Combien de chaleurs gaspillées,

Combien de rendez-vous manqués .



Derrière les gens et les visages,

Derrière les mots, derrière les phrases,

Il existe un autre langage,

D'autres lumières, d'autres images,

Lorsque tout le vernis s'en va,

Il y a vous, il y a moi.
Commenter  J’apprécie          280
le_Bison   23 avril 2016
Des vies et des poussières de Louis Chedid
Les larmes qui coulent sont amères, mais plus amères encore celles qui ne coulent pas.
Commenter  J’apprécie          250
koalas   02 juillet 2016
Ces mots sont pour toi... de Louis Chedid
Mon moi et moi

Depuis des lustres, je me traine

Ce rabat-joie schizophrène,

Apôtre de la raison,

Empêcheur de tourner en rond,

un moraliste, un censeur

Qui a le plaisir en horreur...

Pour moi qui pense le contraire,

La vie est un enfer.



Mon moi et moi,

C'est vraiment pas cool,

Pauvre de moi, des fois

J'lui mettrais des coups de boule,

Sans arrêt à

Me poser des questions qui m'embrouillent :

Comment, pourquoi ?

Un vrai casse-couille.



Il dit que trop manger, ça fait grossir,

Qu'à trop boire, trop fumer, on va prématurément vieillir,

Qu'il faut travailler pour réussir.

Quand je suis fatigué, il pousse des soupirs,

Jamais assez comme ci, jamais assez comme ça,

Reproches, réprimandes, en veux-tu ? en voilà !

Comment ai-je pu tomber sur ce malade mental

Qui prend son pied à me traiter comme un animal ?



Mon moi et moi,

C'est vraiment pas cool,

Pauvre de moi, des fois

J'lui mettrais des coups de boule,

Sans arrêt à

Me poser des questions qui m'embrouillent :

Comment, pourquoi ?

Un vrai casse-couille.



Depuis le temps que je me tape

Ce dangereux psychopathe,

Je ne me fais plus d'illusions,

Aucun espoir de guérison,

Mon moi et moi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
le_Bison   18 avril 2016
Des vies et des poussières de Louis Chedid
Le mensonge, c’est comme la cigarette, le café, l’alcool, le sexe ou la drogue. Quand on y a pris goût, on ne peut plus s’en passer.
Commenter  J’apprécie          190
le_Bison   09 mai 2016
Des vies et des poussières de Louis Chedid
Quelques mois plus tard, je fus appelé par le ministère des Armées à faire mes trois jours pour mieux évaluer mon aptitude à la chose militaire. Quelle guigne ! Je venais à peine d’en terminer avec les obligations scolaires et voilà qu’on voulait me contraindre à végéter plusieurs mois dans des casernes au fin fond des provinces glaciales l’hiver et pluvieuses le reste de l’année. Se lever aux aurores, défiler en rang d’oignons, crapahuter dans la boue et la poussière, porter les armes, se coucher à l’heure des poules dans des dortoirs nauséabonds. Seules distractions : fumer des cigarettes bas de gamme, boire de la piquette et, après avoir avalé un repas sans goût, se taper un film des Charlots à la cantine sur un drap tendu en guise d’écran. Attendre une permission pour retrouver les plaisirs du monde extérieur et, comme un prisonnier en semi-liberté revenir encore plus déprimé.
Commenter  J’apprécie          170
le_Bison   01 mai 2016
Des vies et des poussières de Louis Chedid
Mise en bière, veillée funèbre, habits noirs, mines grises, sermon dithyrambique. Un cimetière de banlieue en automne. Le ciel pleurniche, tandis que Valentin l’ectoplasme, léger comme une plume, vole, danse, rit au-dessus de l’assistance endeuillée en chantant : « Liberté, liberté chérie ! »
Commenter  J’apprécie          180
Louis Chedid
Kickou   01 avril 2020
Louis Chedid
Hier je me couche en déprime, sombre.

Ce matin je me lève avec cet air là dans la tête (ça doit vous arrivez aussi ?)

Elle est pas belle la vie ? Allez à tue-tête ! ... Avec les vagues et les mouettes, à la fin... : https://www.youtube.com/watch?v=D76clY-xDgo



J'préfère mourir en buvant la tasse

Que de finir à Alcatraz

D'me faire bouffer par les requins

Que d'être mordu par leurs chiens

Pour qui ne connaît que la brasse New York

C'est pas la porte en face

Ni l'océan un promenoir

Mais tant qu'y a de la vie, y a de l'espoir

Je me suis fait la belle, je me suis fait la belle

Je me suis fait la belle

Je me suis fait la belle, je me suis fait la belle

Je me suis fait la belle

Je me souviens de mon enfance

Loin d'Alcatraz et des potences

Et je chante en faisant la planche

Au milieu de la mer immense

Je me souviens que quand j'étais gosse

J'mettais des pièces dans les juke-box

Et j'écoutais du rock 'n' roll

Plutôt que d'aller à l'école

Je me faisais la belle, je me faisais la belle

Je me faisais la belle

Je me faisais la belle, je me faisais la belle

Je me faisais la belle

Et si un jour j'arrive au port

Si ce jour là, j'respire encore

J'irai couvrir de baisers

La Statue de la Liberté

Je me suis fait la belle, je me suis fait la belle

Je me suis fait la belle

Je me suis fait la belle, je me suis fait la belle

Je me suis fait la belle...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
le_Bison   31 mars 2016
Des vies et des poussières de Louis Chedid
- T’as remarqué l’abbé Maringot, comme il adore tripoter les petits. Quel enc… celui-là ! Faudrait l’balancer à la flicaille, qu’ils le mettent au gnouf. Mais si j’en parle à mes vieux, ils me talochent direct. Des vrais fins de race ces deux-là, avec leur tennis au Racing Club, leurs tableaux de maître, leurs soirées à l’opéra, leurs galas de charité, leur chauffeur albanais et leur bonne portugaise, ils me dégoûtent, quelle honte ! Quant à ma sœur, cette pute, l’autre nuit, elle m’a surpris avec un journal de femmes à poil dans mon lit et depuis elle me fait du chantage, quelle salope ! Ah si j’avais des couilles, je l’aurais butée depuis belle lurette. Mais ça doit être les liens du sang, j’y arrive pas. Faut dire qu’elle est large comme un sumo, la pouffiasse. Mais j’ai pas dit mon dernier mot. Un jour, je serai plus costaud qu’elle et alors là ! Badaboum !, ça va chauffer pour son matricule à la grosse.
Commenter  J’apprécie          142

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Mouvement littéraire

1924-1966?

Réalisme
Surréalisme
Naturalisme
Classicisme

11 questions
71 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur