AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.1 /5 (sur 62 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 02/03/1985
Biographie :

Louis-Henri de La Rochefoucauld est un écrivain français et un chroniqueur musical et littéraire pour les magazines GQ, Technikart et Schnock.

Titulaire d'une licence de philosophie de la Sorbonne, il a fait pendant trois ans des chroniques de livre à "Paris-Match".

Il est entré en littérature en 2010, avec "Les Vies Lewis", un roman paru chez Léo Scheer.

Source : http://bibliobs.nouvelobs.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jean-Michel Jarre & Louis-Henri de la Rochefoucauld La mystique est-elle l'avenir de la pop music ? Rencontre animée par Victor Pouchet Aux yeux de Louis-Henri de la Rochefoucauld, romancier et journaliste musical à Technikart, la musique tourne en rond – répétition de formes usées, impostures chics, nihilisme de masse l'accablent. Certains continuent pourtant d'espérer que les lendemains chanteront. Mais comment ? Sur son dernier album, « Equinoxe Infinity », Jean-Michel Jarre mise sur l'intelligence artificielle pour revivifier la création. Dans La Prophétie de John Lennon, roman satirique sur le monde de la pop, Louis-Henri de la Rochefoucauld imagine que la musique sacrée, modernisée, redevient la nouvelle avant-garde. Ces deux visions ne s'opposent qu'en apparence : une même forme de mysticisme les réunit – la croyance que nous pouvons voir plus loin que notre évier. L'avenir sera-t-il aux moines synthétiques ou aux robots ténors ? Réponse au cours d'une conversation qui ne manquera pas d'oxygène. À lire – Louis-Henri de la Rochefoucauld, La Prophétie de John Lennon, Stock, 2019. À écouter – Jean-Michel Jarre, « Equinoxe Infinity », Columbia, 2018. Le Mercredi 27 mars 2019 - 19H00
+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Louis-Henri de La Rochefoucauld
dancingbrave   01 mars 2017
Louis-Henri de La Rochefoucauld
(Sur la page de garde d’une brochure de l’ordre des Chartreux)

Vous n’y trouverez rien ou peu de chose de ce que le monde actuel apprécie, pas même le souci d’être différent.
Commenter  J’apprécie          216
cuisineetlectures   02 février 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
- Je suis une esclave, bien sûr. Aucun problème avec ça. Ma vie est complètement débile. Ou absurde. Les deux sans doute. Vous connaissez la fable de La Fontaine, "Le loup et les chiens" ?

- De ça non plus, je ne me souviens pas...

_ Il s'agit d'un loup qui n'a que la peau sur les os. Un jour il rencontre un chien bien gras, bien nourri. Celui-ci s'étonne que l'autre se laisse mourir de faim au lieu de goberger comme lui de franches lippées. Admiratif de l'embonpoint du chien, le loup lui demande ce qu'il faut faire pour jouir du même destin. Presque rien lui répond le chien : garder la maison du maître, en gros. Contre ça on reçoit maintes caresses et de bons os à ronger. Alors que le loup, conquis, accompagne le chien chez son maître pour partager son sort, il lui demande pourquoi sa nuque est pelée. Le chien botte en touche en disant que ce n'est presque rien, juste la marque du collier par lequel on l'attache... Il ne peut pas courir où il veut - mais qu'importe ? Le loup, qui parle un excellent français, l'estoque alors ainsi : "Il importe si bien, que de tous vos repas je ne veux en aucune sorte, et ne voudrais pas même à ce prix un trésor". Là le loup s'enfuit ; on dit qu'il court encore...

- Et ?

- J'ai redécouvert cette fable alors que je commençais à travailler et que ça me minait le moral... Je l'ai apprise par cœur, et l'ai recopiée sur des morceaux de tissu : dans chacun de mes tailleurs, j'ai cousu un de ces morceaux de tissu pour ne pas oublier ce qui est écrit. Mon mémorial de liberté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
dancingbrave   19 mars 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
Qui est le vieux garçon ? Un troisième sexe. Rien à voir avec les théories du genre, ce fatras ennuyeux pour harpies vindicatives et camionneurs repentants…

Non : le vieux garçon n’est ni homme ni femme, il ne chasse à courre ni les hommes ni les femmes – ni les honneurs. Il aime les feux de cheminée, les couchers de soleil, les chaussettes montantes, l’humour anglais et les vestes d’intérieur. La littérature, aussi. Et la contemplation.

Commenter  J’apprécie          174
dancingbrave   16 mars 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
(A propos du jockey-club) Pour être reçu dans ce club réservé aux hommes que Proust en personne tenait pour le plus fermé du monde, il fallait être parrainé par deux membres. Une campagne commençait jusqu’au ballotage, stressant : une boule noire annulait plusieurs boules blanches – d’où la charmante expression se faire blackbouler.
Commenter  J’apprécie          170
dancingbrave   07 mars 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
- Comme tu le sais, François, la passion de ma vie a été la France libre.

- La France libre ?

- Oui, la France libre dans son acception la plus large. La France libre d’hier et celle qui reviendra, je l’espère, un jour… Car nous sommes occupés, François. Tu ne t’en rends peut-être pas encore compte, tu es trop jeune, mais moi, ça me préoccupe : ce pays est contaminé par la médiocrité. Notamment celle des politiciens médiatiques, toute cette roture affublée de l’hermine. Ils sont mignons ces ouistitis, à se revendiquer sans cesse de notre héritage, à mes Compagnons et moi… Leur lavage de cerveau ne prendra pas sur les vieux singes comme nous, encore moins sur le grand babouin que je suis ! Comme si on ne voyait pas clair dans leurs mensonges, leurs palinodies, leurs finasseries. On dit qu’ils ont la langue de bois ? Pas que la langue, François. Tout le reste. Toutes les parties du corps sans exception. Le buste et les membres. Les tibias en bois. Les rotules en bois. Les cheveux en bois, les mèches et les tonsures. Et leurs ongles manucurés. Et puis les rides, les gestes, les appels du pied, les alliances, les soumissions, les trahisons : tout chez eux est en bois. Quand les températures deviennent rudes certains hivers, je m’en servirais volontiers pour ma cheminée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
dancingbrave   08 avril 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
Qui ne voit pas la vanité du monde est bien vain lui-même.

Commenter  J’apprécie          180
dancingbrave   17 avril 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
Et si la maladie d’Alzheimer était le meilleur remède à la folie de notre époque ? Grâce à elle, on s’envolait du plancher des vaches.

Commenter  J’apprécie          157
dancingbrave   22 avril 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
(Ce prêtre) avait appris à un perroquet à chanter du grégorien, et (son) volatile, qui avait une très belle voix, exaspérait les voisins – Voilà de l'activisme tel que je l'entendais, du terrorisme en tweed dans les clous.

Commenter  J’apprécie          133
hcdahlem   29 mai 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
Je ne vois pas comment pourrait durer une entourloupe pareille, mon petit François. Nous ne sommes pas tous sous hypnose. Il y aura bien un jour quelqu’un pour libérer notre France libre, celle du panache, de cette vilaine partie de poker menteur. Quelqu’un qui les prendra poliment par le colback, les moules à gaufres – et ramènera à la porte du saloon tous ces bluffeurs à têtes molles. Qui sifflera la fin de cette tyrannie de niquedouilles ? Je l’ignore, mais il aura tout mon soutien. Qui sait si ce ne sera pas un type de ta génération ? Toi ? N’oublie jamais, François, que nous étions là avant tout le monde, que nous avions une brillante situation dès l’an mil, que nous avons participé aux croisades, que nous ne sommes pas tombés de cheval à Azincourt… Personne, ici, ne doit nous intimider.
Commenter  J’apprécie          110
dancingbrave   08 mars 2017
Le club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauld
Cet homme était une boule de nerfs. Avec un tigre dans le moteur. Son ombre peinait à la suivre.

Commenter  J’apprécie          120
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Auteurs proches de Louis-Henri de La Rochefoucauld
Lecteurs de Louis-Henri de La Rochefoucauld (74)Voir plus


.. ..