AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.46 /5 (sur 55 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Jamestown , le 22/03/1908
Mort(e) à : Los Angeles , le 10/06/1988
Biographie :

Louis L'Amour est sans doute le dernier des grands auteurs de westerns américains. C'est aussi l'un des plus fameux, avec Zane Grey et Max Brand. Auteur extrêmement prolifique (il a écrit plus de 100 romans), il a connu un succès considérable tout au long de son existence, et ses oeuvres ont été fréquemment adaptées au cinéma. On citera, parmi celles-ci, Hondo (1953) de John Farrow, avec John Wayne, adapté de The Gift of Cochise, Heller in Pink Tights (1960) de George Cuckor, avec Anthony Quinn et Sophia Loren, ou encore Shalako (1968) d'Edward Dmytryck, avec Sean Connery et Brigitte Bardot. Dans ses romans, Louis L'Amour a su adapter le modèle du roman western à l'imaginaire du western cinématographique.
La légende veut que les différents petits métiers qu'a fait Louis L'Amour à travers le monde (en Asie et Afrique) dans sa jeunesse (boxeur, marin, cow boy...) lui aient permis de rencontrer quelques unes des dernières grands figures de l'Ouest mythique. Plus probablement, des cours d'écriture à l'université et la lecture assidue, comme critique littéraire, de romans, ont dû le former à devenir un auteur. Après quelques tentatives avortées, Louis L'Amour fait ses premières armes de romancier peu après la seconde guerre mondiale dans les nombreux pulps qui fleurissaient à l'époque (True Gang Life, Thrilling Adventures, etc.), pour lesquels il écrit de nombreux récits d'action ressortissant de tous les genres à succès de l'époque. C'est en 1950 que paraît son premier roman-western, Westward the Tide. Il est suivi d'Hopalong Cassidy and the Riders of High Rock, écrit sous le pseudonyme de Tex Burns. Le personnage d'Hopalong Cassidy n'a pas été inventé par Louis L'Amour. Il l'emprunte à Clarence Mulford, qui l'avait créé en 1910. Il proposera quatre autres aventures prenant ce personnage pour héros (The Rustlers of West Fork,1951, The Trail to Seven Pines; 1951, et Trouble Shooter, 1952). Rapidement, le succès de Louis L'Amour est tel qu'il peut abandonner les publications bon marché et mal payées que sont les pulps pour des revues plus prestigieuses et proposer ses romans en ouvrage. Un contrat va le lier à l'éditeur Bantam pour trois volumes par an. C'est chez cet éditeur qu'il va publier son cycle d'aventures le plus important, celui des Sackett, dont le premier épisode, The Daybreakers, paraît en 1959. Cette série en 17 volumes narre la saga d'une famille de pionniers en route pour le Texas et le Nouveau Mexique.
+ Voir plus
Source : http://mletourneux.free.fr
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Louis L´Amour
Silena   17 février 2015
Louis L´Amour
Le temps viendra où vous croirez que tout est fini. C'est alors que tout commencera.





Commenter  J’apprécie          180
Louis L´Amour
Danieljean   03 février 2018
Louis L´Amour
Le temps viendra où vous croirez que tout est fini. C'est alors que tout commencera.
Commenter  J’apprécie          80
Wendat69   28 octobre 2019
L'Envol de l'aigle de Louis L´Amour
-Accepterez-vous de partager ce que vous tuerez?

-Je suis indien, et sioux. Nos chasseurs partageaient toujours. Mais vous n'avez aucun souci à vous faire, je vais partir, plus loin, et au printemps, je retournerai en Amérique.

Elle leva un sourcil ironique.

-Vous croyez que ce sera si facile?

Il haussa les épaules.

-Je ne dis pas que ce sera facile. Je dis que je le ferai.
Commenter  J’apprécie          50
Wendat69   27 décembre 2018
Hondo, l'homme du désert de Louis L´Amour
Ils formaient le Peuple. C'était leur nom. Quand les premiers Américains était venus, ils les avaient accueillis avec amitié. Et on leur avait fait la guerre. Alors, farouchement, ils avaient résisté.

Tous savaient qu'ils luttaient en vain. Ils voyaient les Blancs se succéder sans interruption. Ils comptaient leurs nombreux soldats, leurs nombreux poneys, toutes leurs provisions, et toutes leurs cartouches. Les Apaches savaient que leur heure était passée. Ils savaient que les Blancs leur prendraient cette dernière terre, mais ils ne plieraient pas. Après avoir combattu jusqu'à la fin, ils chanteraient leur chant de mort, et mourraient.
Commenter  J’apprécie          40
Wendat69   26 décembre 2018
Hondo, l'homme du désert de Louis L´Amour
Tout n'a qu'un temps, et la richesse n'est importante que pour ceux qui n'ont pas de caractère. La chose importante est de faire du mieux qu'on peut avec ce qu'on a.
Commenter  J’apprécie          50
giati   12 octobre 2014
Sitka de Louis L´Amour
Two canoes put out from shor and circled the "Susquehanna" just within hailing distance. There were four men in one canoe, two in the other, but no movement showed on the shor, although all knew Indians were there, studying the schooner. These Indians had suffered too much from the greed and rapacity of the Russians.

The dark green walls of the forest closed them in, and the schooner lay like a ship in a dream on the still, cold water.
Commenter  J’apprécie          40
giati   12 octobre 2014
Guns of the timberlands de Louis L´Amour
At the head of the street he slowed his horse to a walk and, his right hand resting on his thigh, he walked it down the street, sitting straight in the saddle.

It was midafternoon and the sun lay like a curse upon the town. Clusters of men in laced boots, each with a club, stood stock-still and watched him come.
Commenter  J’apprécie          40
giati   30 novembre 2014
How the West was won de Louis L´Amour
Perhaps never in the history of the world had there been so many officers assembled who knew more about the art of war and less about fighting. For there is a difference, and the difference is written in blood.

Battles are initiated by generals; they are won by company, platoon, or squad actions, and it is an Alice-in-Wonderland of all armies that soldiers are taught hours of meaningless maneuvers on the drill field until they move with beauty and precision...almost as a group of chorus girls.

Nobody ever thinks to teach them to fight. That, they must learn in the field if they survive long enough to learn.
Commenter  J’apprécie          30
Wendat69   29 décembre 2018
Hondo, l'homme du désert de Louis L´Amour
-Les Indiens racontent l'histoire, dit Hondo, d'un chasseur qui poursuivit un puma jusqu'à ce qu'il le rejoignit. Mais alors, ce fut le puma qui chassa le chasseur.

Mac Kay sourit.

-L'histoire est plus ancienne. On l'attribue à la première armée romaine qui lutta contre les Tartares. Le soldat romain se saisit d'un Tartare et cria. Son officier lui dit de revenir avec son prisonnier, et le soldat de répondre: il ne veut pas me lâcher!
Commenter  J’apprécie          30
giati   30 novembre 2014
How the West was won de Louis L´Amour
Ma had worried about Lilith, with her fancy notions, bu Sam had been closer to Lilith than any of them had been, and he was not worried. She was young, but there was in her a kind of steel he recognized. Lilith would make her own way, and in that way she was as much a pioneer as any of them, perhaps more than any of them, for her way would be different. In each generation there are some who break with tradition, and she was such a one.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Au ciné avec Elmore Leonard

A quelle heure part le train pour Yuma dans le film réalisé par Delmer Daves en 1957 d'après une nouvelle d'Elmore Leonard?

3 h 10 pour Yuma
10 h 30 pour Yuma
5 H15 pour Yuma

9 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , romans policiers et polars , littérature américaine , adapté au cinéma , cinema , cinéma americain , westernCréer un quiz sur cet auteur

.. ..