AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques de Louis Postif (4)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Le Secret de la falaise
  21 octobre 2017
Le Secret de la falaise de Louis Postif
C'est le vilain petit canard, le livre qui vient mettre fin à une longue liste d'ouvrages passionnants, dévorés goulument sans reprendre souffle.

Après lui, l'on peine à se replonger tout de suite dans quelque page.

L'on traîne un ennui littéraire qui semble sans fin.

L'on revient, hébété, à la vie réelle.

Bah ! Il faut aller au boulot !

Hum ! le frigo est vide !

Ah ! L'on dort à côté de quelqu'un !

L'on fouille désespérément la pile de livres de secours sans décidément n'y être attiré par aucun.

Bref ! C'est la morosité, la grisaille et le spleen !

"Le secret de la falaise" est un vilain petit canard.

Son récit est lent, sans véritable rebondissement et l'ennui, très vite, s'installe à sa lecture.

Il peine à captiver, à retenir l'intérêt de son lecteur.

Il semble écrit en temps réel et les allées et venues, les petites contingences auxquelles sont soumis les personnages viennent froidement délayer le suspens.

Beaucoup de pas pour rien ! pourrait-on dire !

Lorsqu'aux deux tiers du bouquin, l'action s'accélère un peu, il trop tard.

L'épilogue est trop près.

Il était d'ailleurs attendu et convenu.

Il est sans aucune surprise.

Pourtant le "pitch" était prometteur !

James Cameron, dans une vieille boutique londonienne, avait déniché la première édition de "Crudités" de Coryat, un récit de voyage publié en 1611.

Aussitôt, un dénommé Skinner lui avait proposé une forte somme pour la racheter.

Le livre avait appartenu à Howard Franklyn, l'avant-dernier descendant d'une très ancienne famille devenue propriétaire de l'abbaye de Bredbridge après la dissolution du clergé par Henri VIII.

A la première page de l'ouvrage, avait été inscrit un cryptogramme mystérieux ...



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
L'Oeuf de jade
  29 avril 2015
L'Oeuf de jade de Louis Postif
Une délicieuse et étrange impression de sentir un mystère flottant au-dessus des pages du roman d’aventure comme émanant directement du sous-continent aux deux cents langues, ce pot-pourri de races. 1930, l’indépendance sonne la fin de l’empire, l’Inde représente les mystères de l’Orient, les pouvoirs immenses de la pensée et du spirituel.



L’agent, Cottswold Ommony, toujours accompagné de son impressionnant Irish Wolfhound, démissionne et poursuit une recherche personnelle : Que sont devenus sa sœur Elsa et son mari Terry disparus en cherchant la vallée de l’Abor, ? D’ou vient ce fragment d’œuf de jade aux propriétés mystérieuses réclamé par un Lama tibétain et son chéla, "un de ces fous délicieux qui sont en réalité trop sains d’esprit pour que nous autres pauvres mortels puissions les comprendre".



S’ensuit un voyage dangereux vers Tilgaun, au Nord-Est de l’Inde à la limite de la Chine dans les montagnes vertigineuses et le fleuve immense, le Brahamapoutre, ou l’on rencontrera des agents du service secret, des agents doubles, un curieux Brahmine Bhat, une troupe de théâtre itinérante, la trop belle Vasantaséna, le Sirdar qui bien que membre du Service Secret prêtait la main à obscurcir la piste signalée par lui-même.



Allez, essayez ce livre d’un auteur au pouvoir évocateur comparé en son temps à un Rudyard Kipling car "vous aurez à pénétrer un secret préservé pendant des milliers d’années. On affirme l’existence des Maîtres qui gardent les secrets et en laisse échapper un tout petit peu de temps à autre."


Lien : http://quidhodieagisti.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Fils du soleil
  11 avril 2017
Fils du soleil de Louis Postif
Il s'appelle David Grief. Il est fort, intrépide, la moustache blonde et le corps doré par le soleil des mers du Sud, généreux avec qui le mérite, ami précieux, ennemi implacable, négociant avisé, aventurier et justicier. Vous le trouverez quelque part entre la Polynésie et les Salomon, sur un navire ou sur une île, recherchant un trésor, luttant contre un cyclone ou disputant une partie de cartes, à moins qu'il ne soit engagé dans quelque négociation diplomatique avec un chef indigène ou occupé à règler quelques comptes avec un prédateur indélicat.

Jack London nous conte ses aventures à travers huit nouvelles - huit nouvelles indépendantes les unes des autres mais liées par un même univers, un même héros solaire un peu trop idéal pour être réellement attachant mais indéniablement sympathique. Ce n'est pas ce que l'auteur a écrit de plus profond, loin de là, mais ce voyage tumultueux à travers les îles du Pacifique Sud n'en est pas moins très réjouissant, tantôt drôle, tantôt cruel, plein de rebondissements et de personnages hauts en couleurs, pirates modernes, chefs de tribus irréductibles, fils de famille dévoyés, chercheurs de perles à demi déments, rois alcooliques et reines au poing solide. Avec en prime un coup d’œil assez superficiel mais intéressant sur la multitude de peuples qui habitent ces contrées lointaines.
Lien : http://ys-melmoth.livejourna..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Fils du soleil
  11 février 2016
Fils du soleil de Louis Postif
David Grief est un héros, un justicier des temps modernes.

Il a été assez malin, filou pour détecter et amplifier des marchés de commerces avec des plantations, du coprah . Maintenant c'est un négociant avec une grosse fortune qui sillonne les océans. Nous découvrons avec ces huit nouvelles un homme qui aime par-dessus tout la justice. J'aime en particulier la nouvelle "Plumes-du-Soleil" où il démantèle un trafic de billet avec finesse et doigté en une semaine. Plumes-du-Soleil est devenu chancelier du roi Toui-Toulifau sur l'île de Fitou_Iva en Polynésie où il a inventé une nouvelle monnaie avec un billet en papier comme en Angleterre. Toute la population est ruinée avec ce billet sauf bien-sûr le roi qui ne voit rien venir tellement il est soûl de genièvre. David Grief va monter un procès et réussir à anéantir cette monarchie avec l'aide de la reine. Whatelse !
Commenter  J’apprécie          00


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

et mon tout est un homme

Le livre est écrit sous forme de lettre ou rapport , à qui est-elle adressée ?

Au préfet
Au Dr Marek
Au président de la république

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Thème : Et mon tout est un homme de Boileau-NarcejacCréer un quiz sur cet auteur