AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.37 /5 (sur 38 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Rouyn-Noranda , le 02/01/1943
Biographie :

Louise Desjardins est une poète et romancière québécoise.

Elle a fait une maîtrise en littérature canadienne comparée à l’université de Sherbrooke et elle a enseigné la littérature pendant plusieurs années au niveau collégial.

Traductrice de poésie, poète et romancière, elle a surtout publié des recueils de poésie, dont La 2e avenue, précédé de Petite sensation, La minutie de l’araignée et Le marché de l’amour (Hexagone, 1995), finaliste au prix du Gouverneur général en 1995.

Son roman, La Love, publié chez Leméac en 1993, lui a valu le Grand Prix du Journal de Montréal et le prix des Arcades de Bologne (Italie). Son deuxième roman, Darling, a paru chez Leméac en 1998, et elle a publié chez Leméac également, la biographie de la chanteuse Pauline Julien, La Vie à mort.

En 2001, elle a fait paraître Cœurs braisés, un recueil de nouvelles, aux Éditions du Boréal. Et un recueil de poésie, Ni vu ni connu, est paru en 2002 aux Éditions de la Courte échelle inc.

En 2004, c’est Momo et Loulou, écrit en collaboration avec Mona Latif-Ghattas, qui a paru aux Éditions du Remue-Ménage. Et le dernier né en 2005, So long, roman paru aux Éditions du Boréal.
+ Voir plus
Source : www.electriques.ca
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Louise Desjardins lit des poèmes inédits


Citations et extraits (8) Ajouter une citation
bilodoh   18 mai 2014
So Long de Louise Desjardins
Comment faire pour reconnaître l’amour des films et des romans, celui qui est censé durer jusqu’à la mort pour le meilleur et pour le pire ? Pourquoi faut-il toujours recommencer ? (p.81)
Commenter  J’apprécie          160
bilodoh   23 octobre 2017
L'Idole de Louise Desjardins
Ça me fascine, ce besoin de partir. Une insatisfaction de la vie, tout simplement, peu importe où l’on se trouve. La vie qu’on croit toujours meilleure loin de chez soi. Loin de cette terre, vers le nord ou vers le sud, on a besoin d’air. D’infini.



(p.85)

Commenter  J’apprécie          130
bilodoh   23 octobre 2017
L'Idole de Louise Desjardins
Une cicatrice, c’est une cicatrice. Elle couvre une blessure sans la nier.

La vieillesse, comme une cicatrice de la vie.



(p. 134)
Commenter  J’apprécie          130
Lali   10 janvier 2013
Silencieux lassos de Louise Desjardins
Tu déambules dans le dédale de tes histoires

Tu les consignes avec application

Dans un cahier de charges

Tu comptabilises à la virgule près

Tes avoirs et tes naufrages
Commenter  J’apprécie          60
bilodoh   18 mai 2014
So Long de Louise Desjardins
Quelle bêtise de rester dans un village perdu. On a beau marcher sur l’or,

l’or, même pur, ne se mange pas. (p. 18)
Commenter  J’apprécie          40
Lali   12 février 2011
La minutie de l'araignée de Louise Desjardins
Il me caresse les pieds, et je comprends soudain les passages de livres que je ne comprenais pas. Personne ne m’avait caressé les pieds auparavant. Pas comme ça en tout cas.
Commenter  J’apprécie          30
dandoune   20 février 2020
Rapide-Danseur de Louise Desjardins
Le deuil de ma mère s'est accompli cette fois-là dans l'église de Val-Paradis, le deuil de ce qu'il y avait de meilleur en elle, de sa capacité de nous projeter dans l'art, de nous enseigner l'envers des choses, de refuser le main stream de la vie. En écoutant Prokofiev, j'ai compris aussi que c'était un piège, et que ma mère nous enfermait paradoxalement dans son monde tout en nous enseignant ses chemins de liberté totale. Le non-conformisme pur et dur est une exigence quasi religieuse. Un cloître dont on ne peut s'échapper. Avec ma mère, impossible de se relâcher, de se permettre un instant d'être comme ces gens qui sont comme tout le monde, qui ne cherchent pas à être uniques et qui font leurs achats chez Walmart. À force de vouloir être absolument libre, on se barricade.
Commenter  J’apprécie          00
Lali   07 septembre 2014
Silencieux lassos de Louise Desjardins
Là-bas tout en haut

Des outardes organisées

Déploient leur vol en V

Au-dessus de nos leurres



Elles vont au sud ou au nord

Ne s’ancrent nulle part

Dans le cimetière du ciel
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
160 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur cet auteur