AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.65 /5 (sur 658 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Poitiers , le 07/11/1967
Biographie :

Luc Blanvillain est un écrivain français.

Après des études de lettres, à Orléans et à Tours, il passe les concours de l’Éducation nationale et devient professeur de lettres. Il enseigne à Verneuil-sur-Avre, en Normandie, puis au Lycée Félix Le Dantec à Lannion , dans les Côtes-d'Armor, depuis 2007.

En 2008 paraît, chez Quespire éditeur, son premier livre, "Olaf chez les Langre".

En 2010, il se tourne vers la jeunesse et lui offre, toujours chez Quespire, "Crimes et jeans slim", une satire policière des mœurs adolescentes. Depuis, il a publié plusieurs romans pour la jeunesse, dont "Un amour de geek" (Plon, 2011), "Roméo moustique sympathique" (2017), "Le grand fauve" (2018).

Il se régale à mettre en scène élèves, parents et enseignants, ce trio infernal qu’il fréquente assidûment. Dans ses romans, il aborde souvent les thèmes des adolescents, des problèmes familiaux, de la croyance fanatique et de l'indiscipline. Il s'inspire de ses enfants mais aussi des jeunes qu'il observe dans ses classes.

Père de trois enfants, il vit à Saint-Martin-des-Champs (29).
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Luc Blanvillain   (24)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Collection LOVE IN BOX, 3 nouveaux romans : Lou, Emma, Juliette ! Pour les découvrir, cliquez ici : https://www.fleuruseditions.com/collection/index/index/id/1070 En savoir plus Un mail mystérieux... 3 auteurs : Sophie Laroche, Luc Blanvillain, Emmanuel Trédez 3 romans : Lou, Emma, Juliette ! // En librairie le 7 mai - Dès 12 ans //


Citations et extraits (136) Voir plus Ajouter une citation
orbe   08 août 2013
Un amour de geek de Luc Blanvillain
il faut suivre l'exemple de gens comme Jésus, Gandhi ou Luther King. Ne jamais répondre. Tendre l'autre joue. Quand on te fout un gnon, tu balances de l'amour.

- Tu sais comment ils ont fini?

- Je sais. Massacrés. Tous les trois. Mais quand même
Commenter  J’apprécie          170
gouelan   10 décembre 2015
Journal d'un nul débutant de Luc Blanvillain
Sur le moment, ses paroles m'avaient juste émerveillé, mais à la différence des chewing-gums, les mots ont plus de goût quand on les mâche longtemps.
Commenter  J’apprécie          170
berni_29   19 juin 2021
Le répondeur de Luc Blanvillain
Comme à chaque fois qu'il tombait amoureux, sa vie lui apparaissait sous un jour grotesque et futile.
Commenter  J’apprécie          153
Ziliz   25 février 2014
Wifi-Génie, une aventure de Fabien Dotcom de Luc Blanvillain
J'ai toujours rêvé d'un ordinateur qui soit aussi facile à utiliser qu'un téléphone. Mon rêve s'est réalisé : je ne sais plus comment utiliser mon téléphone. (p. 139)

- Bjarne Stroustrup, informaticien.
Commenter  J’apprécie          141
SeriallectriceSV   19 octobre 2020
Le répondeur de Luc Blanvillain
Baptiste avait souvent envisagé cette question de la célébrité. À certains égards, il lui fallait même reconnaître qu'il l'avait désirée. Mais il n'avait jamais fait l'effort de se la représenter, de s'en figurer les implications. Né à la fin du XXème siècle, il avait intégré l'idée qu'elle constituait un état sans contour net ni causes précises. Il y avait eu une époque, déjà terriblement lointaine, son enfance ou celle de ses parents, au cours de laquelle elle était perçue comme la récompense publique d'un mérite, d'un talent. Il y avait eu des scientifiques célèbres, des écrivains célèbres puis des acteurs, des chanteurs, des mannequins célèbres.

Ensuite, progressivement, étaient apparues les célébrités.

En inversant les causalités, la renommée s'était quintessenciée. On n'était plus célèbre parce qu'on avait tourné dans un film. On devenait acteur parce qu'on était célèbre.
Commenter  J’apprécie          120
Cigale17   18 juillet 2020
Le répondeur de Luc Blanvillain
Au réveil, saisi d’une impulsion philanthropique, il lika sur Facebook les statuts de ses amis. Fabien dénonçait un projet félon du gouvernement. Tony relayait une pétition en faveur des migrants et Yannick, un ancien collègue qui ne faisait pas mystère de son admiration pour Élisabeth Levy ironisait sur l’écriture inclusive. Concernant ce dernier, au terme d’un bref débat intérieur, il substitua au pouce bleu une émoticône souriante, parfaitement amphibologique, susceptible d’être interprétée comme une adhésion distanciée ou de suggérer une ironie bonhomme. Baptiste se méfiait, certains de ses contacts lui prêtant des affinités avec la nébuleuse néo-réac parce qu’il avait, une fois, exprimé dans un commentaire des réticences à propos d’un éditorial des Inrockuptibles. (p. 125)
Commenter  J’apprécie          120
Pattyberglund   25 juillet 2021
Le répondeur de Luc Blanvillain
Il se mit à suer dans sa chemise à fleurs. Bientôt, il fut trop tard pour les faux-fuyants, on était dans la rue terne de l'écrivain, avec ses grandes et lourdes maisons sans histoires, sans vie, par où était-on passé? Comment en était-on arrivés là?
Commenter  J’apprécie          00
hcdahlem   10 janvier 2020
Le répondeur de Luc Blanvillain
Il n’en revenait pas. Un producteur, il aurait pu comprendre. Mais un écrivain? Peut-être l’un de ceux qu’il admirait le plus, un auteur aussi célèbre que discret, Goncourt à la toute fin du vingtième siècle, prosateur raffiné dont la voix douce et rare illuminait certaines fins d’après-midi d’automne, sur France Culture. Par quelle fantaisie du destin Pierre Chozène avait-il pu se retrouver dans sa loge ? C’était inimaginable.

— Tous mes livres?

Chozène paraissait sincèrement épaté. Pourtant, il écrivait peu. Un roman tous les quatre ans, en moyenne. Une demi-douzaine en tout, traduits dans vingt langues.

— J’ai commencé par hasard, dans une librairie, les premières lignes du Voyage d’été… p. 11-12
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz   24 avril 2021
Le répondeur de Luc Blanvillain
A peine sorti de l'adolescence, il possédait une conscience aigüe de la finitude et de l'urgence. Il savait que des vies entières pouvaient se dérouler sans événement. Celle de ses grands-parents, qui habitaient dans une petite ville du Cher, était rythmée par la télé, le jardin, l'ouverture et surtout la fermeture des volets électriques, à heures fixes, été comme hiver. Le ronronnement des volets électriques lui avait déclenché très tôt des crises d'angoisse, quand, par malheur, on l'envoyait passer quelques jours chez eux, pour les vacances.

(p. 17-18)
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz   29 avril 2021
Le répondeur de Luc Blanvillain
- Mais que voulez-vous que je réponde aux gens ? Je ne les connais pas.

(...)

- J'y ai pensé. Je me suis... écouté parler au téléphone.

- Et ?

- Je ne dis presque rien. J'approuve. Je confirme. J'encourage. Des fois je mange un truc en même temps. (...) Je me suis aperçu que les gens m'appelaient presque toujours pour me parler d'eux. D'eux-mêmes. Ils ne me posent aucune question. Ils... s'épanchent. Ils ont besoin d'une oreille. La mienne. Je dois avoir un côté psy.
Commenter  J’apprécie          112

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Luc Blanvillain (847)Voir plus


Quiz Voir plus

Quiz-Journal d'un nul débutant

En quel classe est le personnage principal ?

En 6ème
En CM2
En 1ère
Au brevet

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Journal d'un nul débutant de Luc BlanvillainCréer un quiz sur cet auteur