AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.18 /5 (sur 79 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bratislava-sous-les-Aisselles , le 16/07/1963
Biographie :

Luc Doyelle est un enfant de la Baule. Arraché à sa famille suite au crash du bus 144 détourné sur Naypyidaw par un commando poujadiste, il est recueilli par une panthère noire et un ours dans la jungle birmane.
La fin de l’adolescence ayant permis la disparition de quelques boutons d’acné, il décide de se confronter à la civilisation, s’établit au Cap d’Agde et organise des tournois de strip poker dans les camps naturistes de la région, accumulant durant ces années une véritable fortune. Fortune qui lui permettra, quelques années plus tard, de remporter le fameux prix Congourt pour son premier roman : « L’être et le nez en trompette ».
Aujourd’hui, Luc Doyelle vit retiré du monde à cinq minutes de La porte de Champerret et organise des combats de koalas dans les bas-fonds de Neuilly et Courbevoie.
La police n’a jamais pu le prendre en flagrant du lit.

+ Voir plus
Source : auteur
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
interview de Luc Doyelle par Valérie Bettencourt, au salon Facebouquins

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
AMR   09 septembre 2017
L'ennui du mort-vivant de Luc Doyelle
C’est un monde nouveau qui s’ouvre à toi, petit scarabée. Une terre où l’inconnu est à toutes les portes. Tu es valeureux, intrépide, véloce. Tu puniras les profanateurs de ta main juste et noble. Je suis derrière toi, je suis devant toi. Je te vois. Je t’accompagne.



[…]



Ils sont fourbes, petit scarabée ! Ils s’éparpillent, te sèment, te baladent, mais subiront la sentence divine quand l’heure sera venue. Une proie après l’autre ! Ne faiblis pas.



[…]



Frotte, petit scarabée, purifie ce corps putride, mais n’oublie pas ta quête. Tu as bien œuvré, et il reste tant de chemin à parcourir. Bientôt, tu connaitras le repos.



[…]



Je sens le doute s’instiller en toi, petit scarabée. Tu courbes l’échine sous le poids de ta tâche. Il reste tant à accomplir. Rappelle-toi : tous ceux qui se dresseront devant toi subiront ta justice. Relève la tête et termine ce que tu as initié.



[…]



Tu t’es assoupi, petit scarabée ? Tu as accompli un pas décisif, mais il reste tant à faire. Tu tiens la relique bien serrée contre toi. Tu es sage. Je te délivre maintenant de ce fardeau bien trop lourd pour tes épaules frêles. Ta mission n’est pas terminée pour autant. Prends des forces et termine ce que tu dois.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszs   03 octobre 2017
L'ennui du mort-vivant de Luc Doyelle
Mes pensées s’effilochent doucement, se cotonnent, sombrent et se fixent sur un petit bourdonnement aigu, léger, qui s’amplifie dans la chambre, se rapproche… Putain, il ne manquait plus que ça…

Un moustique en plein mois de février ! Le seul de tout le pays à avoir survécu à l’hiver, ou alors né trop tôt, et il est justement chez moi !

Mais pourquoi tant de haine ?

Les yeux fermés, je trace sa trajectoire mentalement, prêt à l’action au moment que je jugerai opportun. L’animal est fourbe et n’attaquera pas de front, il zigue, il zague, fait semblant d’hésiter, se place en vol stationnaire, repart, revient, s’approche. Son hurlement devient alors insoutenable. Il prend un malin plaisir maintenant à me vriller l’oreille droite.

Paf ! Ouille !

Ça m’a coûté une oreille, mais je vais pouvoir dormir tranquille. Je l’ai eu, ce salopard !

Mon esprit s’embrume à nouveau…
Commenter  J’apprécie          30
Azeline   20 janvier 2020
Moralité ! de Luc Doyelle
L'info du jour :

Vladimir Poutine a été arrêté en France, dans la ville de Vire, au motif qu'il faisait l'andouille. La guillotine a été remise en fonction pour l'occasion.

Le bourreau vient de faire son office, net et sans bavure.

Moralité :

Il étête un Poutine à Vire

Il étête un Poutine à Vire...
Commenter  J’apprécie          42
gabrielleviszs   05 janvier 2018
Qui veut la peau de Nestor Boyaux ? de Luc Doyelle
Aujourd’hui. Le temps s’étire comme Véronique et Davina avant une séance d’aérobic. Ma cellule accueille tous les matins quelques rayons de soleil, lorsque celui-ci daigne me faire l’honneur de sa présence. Je saute alors de ma couche et enchaîne quelques centaines de pompes et autant d’abdominaux. Bon, je vous l’accorde : quelques dizaines de pompes. Allez, quelques pompes, et c’est mon dernier mot. Je pense à l’Amie. Souvent. Je sais qu’elle m’attend, qu’elle sera là lorsque je sortirai. J’espère qu’elle sera là. Je me demande si elle sera là ! Alors je m’octroie à nouveau quelques centaines… quelques pompes. Les non sportifs doivent comprendre que la pompe est une merveilleuse invention consistant à puiser le sang du cerveau pour le pulser dans les triceps et pectoraux, mettant de ce fait quelques neurones au repos. Cela fonctionne aussi avec le vélo, ce qui explique que l’on puisse doper certains coureurs à l’insu de leur plein gré. Le phénomène est heureusement réversible. Ainsi, Arnold Schwarzenegger, lorsqu’il a cessé de pomper tous azimuts, est devenu gouverneur de Californie. Ce qui m’inquiète le plus est que l’Amie est frileuse à l’excès.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs   03 octobre 2017
L'ennui du mort-vivant de Luc Doyelle
Ni une, ni deux, Jief redevient professionnel et envoie ses hommes dans toutes les directions, puis appelle le central pour réclamer des renforts. Objectif : boucler le quartier et interroger la population. À une heure aussi matinale, il ne faut pas espérer de miracle, mais sait-on jamais ? Un cadavre faisant de la trottinette sur un chariot médical ne devrait pas passer inaperçu, que diable !

Pour ma part, je considère que je n’ai plus rien à foutre sur la scène du crime. Je me promets juste une chose : la prochaine fois que je découvre le corps de Kryptonite (c’est à dire avant la fin de la journée, tel que c’est parti), je le découpe en tranches, le pulvérise, l’atomise, le consume, bref, il disparaitra pour de bon.
Commenter  J’apprécie          10
LectureChronique2_0   20 août 2019
Qui veut la peau de Nestor Boyaux ? de Luc Doyelle
- Tu le connais, ce petit gars ?

- Ouais, c'est Rico, le fils de Thierry Rey.

- Le judoka ?

- Exact

- Je ne savais pas que Rico Rey était l'ami du petit des Jeunet.

- Tu t'es fait embaucher à Paris Match ? Ou alors tu es devenu paparazzo ?

- Ni l'un ni l'autre.

- Alors on s'en fout, non ?
Commenter  J’apprécie          10
croquelivres2A   01 septembre 2018
L'ennui du mort-vivant de Luc Doyelle
Tout autour de moi, un troupeau d’excités tente de réduire ma bagnole en compression césaristique. Les motards et scootards essaient d’arracher mes rétroviseurs d’un mouvement sec du coude, en toute discrétion. Les automobilistes, quant à eux, visent différents points de ma carrosserie. Fort heureusement, je suis détenteur d’un permis obtenu en plein centre-ville de Kinshasa, un vendredi soir à dix-huit heures, avec mention « survivor » délivrée par un ex-instructeur du huitième RPIMA. Pour parler simplement, je suis capable de piloter un trente-huit tonnes d’une seule main au milieu d’un champ de Panzers tirant à feu nourri, tout en pointant un lance-roquette par la vitre côté conducteur, sur un air de la Traviata à cent cinq décibels dans les enceintes. Autant dire, donc, que ces guerriers de pacotille périphériques me font doucement marrer, d’autant plus que ma Renault 10 a vu le jour sous Pompidou 1er, et que je n’ose même pas envisager une séparation, l’Argus m’ayant bien précisé que je devrais verser une fortune à l’acheteur dans ce cas précis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EliseinaBook   08 juillet 2018
Qui veut la peau de Nestor Boyaux ? de Luc Doyelle
- Je te signale que la femme de ménage vient demain...

- Justement, je ne veux pas qu'elle voie cette porcherie.

- D'accord, j'ai compris. Tu veux que la maison soit propre quand la femme de ménage y mettra les pieds. Pas bête ! J'aurais dû y penser.

- C'est ça, fous-toi de ma poire !
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs   05 janvier 2018
Qui veut la peau de Nestor Boyaux ? de Luc Doyelle
Ma vie me paraissait fragmentée, et ce n’était rien en comparaison de ce que l’Amie devait ressentir. Ces allers-retours n’arrangeaient pas mes affaires, d’autant plus que je n’avais aucune idée de la façon d’y mettre un peu d’ordre. Jusqu’ici, mon instinct d’auteur avait pallié mon manque de méthode, mais à présent, je naviguais en plein brouillard. J’espérais que mes pérégrinations m’ouvriraient la voie de l’inspiration. Je commençais toutefois à regretter de m’être engagé dans la voie du roman policier, si éloigné de mon univers. La rigueur n’était pas mon fort, et je voyais mal, si tant est que je parvinsse à aligner trois lignes de ce roman, proposer une structure suffisamment cohérente pour m’aligner face aux pointures du genre.
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   03 octobre 2017
L'ennui du mort-vivant de Luc Doyelle
Je sens le doute s’instiller en toi, petit scarabée. Tu courbes l’échine sous le poids de ta tâche. Il reste tant à accomplir.

Rappelle-toi : tous ceux qui se dresseront devant toi subiront ta justice.

Relève la tête et termine ce que tu as initié.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les BD de notre enfance ...

Tintin de Hergé, le premier tome ...

Vol 714 pour Sydney
Le Secret de la Licorne
Le Lotus bleu
Tintin au pays des Soviets

20 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , humour , bande dessinée françaiseCréer un quiz sur cet auteur