AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.55 /5 (sur 146 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 05/1968
Biographie :

Luc-Michel Fouassier est né en mai 1968, non loin des pavés parisiens.
Il est l'auteur de quatre recueils de nouvelles publiés aux éditions Quadrature : "Histoires Jivaro", "Les hommes à lunettes n'aiment pas se battre", "Deux ans de vacances et plus" et "Petites foulées au bord d'un canal".
Trois romans sont parus aux éditions Luce Wilquin, notamment "Le zilien", préfacé par Jean-Philippe Toussaint.
Son dernier roman, "Les pantoufles" est sorti en 2020 aux éditions de l'Arbre vengeur et a remporté un vif succès, salué par la critique (Libération, Le Monde, Le Matricule des anges...)

Bibliographie :
Les pantoufles (Folio)

Source : Babelio
Ajouter des informations
Bibliographie de Luc-Michel Fouassier   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

LA CHRONIQUE DE GÉRARD COLLARD - LES PANTOUFLES


Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
manU17   08 novembre 2018
Petites foulées au bord d’un canal de Luc-Michel Fouassier
Nous étions convenus de nous retrouver à Montargis, rive droite, au bout de la passerelle Gustave Eiffel. Sylvain avait dit que l’endroit était facile à dénicher, tous les pékins de Montargis connaissent la passerelle Gustave Eiffel. Tous, non. Il en reste encore quelques-uns pour ignorer l’existence de l’ouvrage métallique, tel ce type – casquette floquée aux armes d’un magasin de bricolage, baguette sous le bras – qui, lorsque je lui demande mon chemin, me répond par une moue évasive. Sa bouille de parfait ahuri me laisse à penser qu’il ne serait guère étonnant qu’il ne connaisse pas grand-chose non plus du chef-d’œuvre du même ingénieur, culminant à 320 mètres au-dessus de Paris.
Commenter  J’apprécie          100
julienraynaud   17 mars 2022
Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier
En pantoufles et complet-veston, je risquais de détonner un peu, voire de passer carrément pour un cinglé.
Commenter  J’apprécie          90
bgn   20 février 2022
Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier
On regarde sa montre, on constate qu’on est déjà en retard, on cherche le parapluie pliable, on vérifie que le portefeuille se trouve bien dans la poche intérieure de la veste, on dégotte le parapluie posé à même la moquette du couloir, on remarque un vilain petit duvet de poussière sur le dessus du meuble Ikea, on se demande s’il en est de même pour tous les autres meubles, on se dit qu’il serait peut-être souhaitable de changer de femme de ménage, on claque la porte de l’appartement. Puis, ayant snobé l’ascenseur, à l’instant où l’on quitte la moquette du palier pour le carrelage de l’escalier, au bruit étouffé de ses pas, on se rend compte qu’on a oublié de chausser ses mocassins.
Commenter  J’apprécie          50
armand7000   09 mars 2022
Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier
Brune se positionna face à moi et commença à tortiller du croupion sur la musique d'un tube disco des années soixante-dix où il était essentiellement question de naître pour être vivant. [...] Tu es extrêmement magnétique, on te l'a déjà dit ? me glissa Brune, en rapprochant son visage du mien. Enfin, crus-je entendre. Avec les décibels que vomissait la sono, je n'étais pas sûr. Elle avait tout aussi bien pu dire tu es extrêmement sympathique, énergique, hypnotique. Ou encore, érotique, maléfique, authentique, excentrique, olympique, hygiénique, enfin, quelque chose dans le genre. A mon grand regret, ça ne pouvait être aristocratique, trop de syllabes." (p.71)
Commenter  J’apprécie          20
towanda   15 novembre 2017
Fragments d'un fait d'hier de Luc-Michel Fouassier
Quand il revint s'asseoir à notre table, il posa devant nous une boîte en fer carrée avec le Mont Saint-Michel dessus, remplie de photos. On aurait dit la même que celle de ma mère, l'autre fois. J'ai pensé que dans tous les coins de France et de Navarre, les vieux clichés de famille devaient exhaler des relents de galette pur beurre.
Commenter  J’apprécie          20
Ritou   13 juin 2022
Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier
J’ai eu du mal à me laisser happer par cette histoire qui devrait être drôle. Ce qui m’a un peu bloqué dans cette lecture, je pense que ce sont les pointes d’humour qui sont en fait des jeux de mots autour des « pantoufles ». Certains sont vraiment drôles, d’autres me laissent perplexe car je dois relire plusieurs fois pour en comprendre le sens.



Néanmoins, j’ai aimé l’idée d’une nouvelle mode peu conventionnelle …
Commenter  J’apprécie          10
Neko57   27 mai 2022
Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier
Tandis que mon breuvage refroidissait, me vint à l'esprit une question essentielle à laquelle, étrangement, je n'avais pas encore pensé : devais-je, pour me rendre chez les Berthet, abandonner mes pantoufles?

Peinard, les panards dans des pantoufles. Je pris la décision de les garder.
Commenter  J’apprécie          00
cathulu   20 mars 2022
Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier
Je lui envoyai alors, en travers de la gueule, l'expression la plus sincère de mon indifférence.
Commenter  J’apprécie          10
DianeTats   12 janvier 2021
Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier
Comment tu vas, toi ? Je sentis un peu d’anxiété dans sa voix. Couci-couça, répondis-je. Je lève un peu le pied. Et en prononçant cette dernière phrase, je ne pus m’empêcher de sourire à l’idée que ça m’était d’autant plus aisé que je portais des pantoufles
Commenter  J’apprécie          00
Rustycat   16 septembre 2021
Les pantoufles de Luc-Michel Fouassier
Ce n'était pas désagréable de marcher dans la rue avec des charentaises aux pieds ,ça vous donnait la douce impression de fouler un tapis moelleux et silencieux de mousse, le dur trottoir revêtant les atours de sentier de sous-bois .
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura