AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 82 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Vélizy Villacoublay , le 20/03/1983
Biographie :

Née dans les Yvelines en 1983, j'ai grandi dans une famille de nomades et d'artistes. Ma mère brésilienne m'a transmis le goût des voyages, mon père, artiste peintre, celui de l'art. Mon enfance a été mouvementée mais chacun à sa façon, ils m'ont transmis le goût de la liberté.

Après quatre ans au collège de Marciac immergée dans la musique et la culture afro-américaine, j'ai repris des études plus classiques : un bac littéraire et une maîtrise de littérature brésilienne (ma deuxième patrie). J'ai voyagé, vécu à l'étranger, multiplié les stages puis les piges dans les rédactions avant de créer ma première entreprise à 22 ans. Boulémique de lecture, d'aventures, d'histoires et un rien hyperactive, mon leitmotiv reste "si on n'essaie pas, on ne sait pas." Partir à la découverte de contrées lointaines ou à la rencontre de l'autre dans toutes ses dimensions sont mes grandes passions, auxquelles je m'adonne en écrivant et en voyageant.

Mais j'ai aussi été une serial entrepreneur. Après l'ouverture d'une première société à 22 ans - pas une grande réussite mais un tremplin pour la suite - en 2008, à 25 ans, c’est à Orléans que j'ai posé mes bagages pour y créer Twideco TV, ma deuxième entreprise. Les secteurs diffèraient (formation puis média) mais le même objectif demeurait : « transmettre ».

Enfin, après deux accidents de voiture, j'ai décidé de me consacrer pleinement à ma passion : l’écriture. Biographe d’entrepreneurs, j'ai publié deux ouvrages en 2012 chez Plume d’Eléphant dont Michel Garcia, Du Cheval à l’Eléphant (Michel Garcia est le PDG d’Everial et a créé en 1973 Jet Services).

Les Larmes Rouges du Citron Vert, chez Bookly Editions, est mon premier roman.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
A l'occasion de la Fête de la librairie indépendante, le 26 avril, Lucie Brasseur présentait son roman 'Les Larmes Rouges du Citron Vert'. L'équipe de France 3 Midi-Pyrénées a couvert l'événement à Rodez au sein de la Maison du Livre, principale librairie indépendante de l'Aveyron où Lucie Brasseur dédicaçait son premier roman, 'Les Larmes Rouges du citron vert' en matinée. L'après-midi, c'est à la librairie Privat à Toulouse qu'elle rencontrait les lecteurs de Midi-Pyrénées. - France 3
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
saphoo   01 juin 2020
Il était une fois la Fée Chabada de Lucie Brasseur
Parce qu'il n'y a pas d'histoires sans grand destin, il n'y a pas de livres sans grandes émotions.
Commenter  J’apprécie          50
saphoo   01 juin 2020
Il était une fois la Fée Chabada de Lucie Brasseur
Ecrire, c'est matérialiser le train ou l'avion pour partir en voyage sans bouger. C'est rompre les barrières de la raison et les limites du corps.
Commenter  J’apprécie          00
ChtiteEmilie   22 octobre 2018
Il était une fois la Fée Chabada de Lucie Brasseur
Les épouses allaient chez leur psy; les hommes chez leur pute. Dans un cabinet discret des professionnels attentifs, les uns et les autres se confiaient plus facilement qu’ils ne baisaient.
Commenter  J’apprécie          130
Yvonnele   18 septembre 2014
Les larmes rouge du citron vert de Lucie Brasseur
J'adore les livres. En vérité , ils sont le seul grand amour de ma vie.Les seuls à partager mes draps, l'intimité des cabinets, mes vacances, mes grasses matinées et à me tenir éveillée pour de longues nuits blanches. Inquiétants, troublants, drôles, charmants, sensuels... Les hommes ?... C'est une autre histoire. (page16)
Commenter  J’apprécie          80
myriampele   29 janvier 2014
Les larmes rouge du citron vert de Lucie Brasseur
Interdit de hurler que tout le monde s'en fout qu'il fasse beau ou pas. interdit de crier que derrière les persiennes fermées et le nez collé à nos PC, que le soleil brille ou pas, tout le monde s'en balance. Interdit. Journée inutile, encore une. mais pour la première fois en six mois, la seule journée inutile, utile. pour moi, au moins.
Commenter  J’apprécie          60
manue14   26 septembre 2017
Il était une fois la Fée Chabada de Lucie Brasseur
Guidant l’homme vers la chambre du motel où elle intervenait en professionnelle, elle lui fit déposer le montant de la consultation sur la commode et, dans un geste sensuel, fit tomber son manteau sur le sol. La fête pouvait commencer, les corps se répandre sur le matelas en libre-service.

- C’était quoi ton rêve de petite fille ? demanda Oscar avant même d’avoir ôté ses chaussettes.

- Je voulais être un nuage, répondit Maryline sans y penser, le retournant déjà pour faciliter le glissement de la fermeture éclair et l’éclatement des boutons.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar   27 octobre 2019
Les larmes rouge du citron vert de Lucie Brasseur
Dans ma cage à poule de 7m² je me sentais un peu, disons… à l’étroit. Vue sur cour, je n’ai pas beaucoup plus accès aux rayons du soleil, mais, désormais, je dispose d’un magnifique bureau de 250m². Bon, ok, il s’agit d’un open space où trente personnes s’entassent….J’ai gagné en surface utile mais perdu en intimité. Ils appellent ça la cohésion d’équipe, le DRH a même parlé de «Team building»… Si j’avais eu droit au chapitre, j’aurais probablement répliqué pompeusement, qu’à mon sens, il s’agissait plus d’une hideuse façon de donner du champ à la prolifération des ragots et autres blablatages futiles de mes collègues
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolar   27 octobre 2019
Les larmes rouge du citron vert de Lucie Brasseur
Bref, chez Téléjachète.com, devenu Téléjachète.com-groupe Scaab, les adeptes du blabla stérile sont au paradis. Avant le rachat, nous étions déjà cinquante sept répartis sur trois étages. Au rez-dechaussée, la compta, le marketing, le dév. Au premier, la prod, les commerciaux. Au dernier, sous les toits, le studio d’enregistrement. Après opération, une vague massive de recrutements a été opérée et plus de quarante-cinq personnes supplémentaires ont rejoint la structure en six mois. Alors, voilà, on a déménagé, dans un espace plus grand et plus lumineux fait d’open spaces et de longs couloirs. Mes collègues sont sympas, franchement, mais il n’y a rien à faire, je ne suis pas comme eux.
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean   22 février 2020
#MeFoot de Lucie Brasseur
Le sujet est très peu traité. Pourtant, ça explose ! De 40 000 à 200 000 licenciées en quelques années… Dans la presse, dans la rue, dans les arts, personne ne se saisit du sujet. Dans les footballeuses d’aujourd’hui, il n’y a pas une génération qui a eu des modèles pour se projeter. Maintenant, grâce aux Coupes du monde de 2011, 2015 et celle de maintenant, de 2019, il y a Wendy Renard et Eugénie Le Sommer que les enfants citent majoritairement. Mais ça reste un sujet peu traité. À partir du moment où y a rien sur le sujet, comment s’y intéresser ? C’est juste dingue…
Commenter  J’apprécie          20
luciebrasseur   07 février 2014
Les larmes rouge du citron vert de Lucie Brasseur
C’est à celui qui fera mieux que son voisin, celui qui récoltera le plus de fonds pour son ONG ou dénichera le projet le plus dramatique, entendez pathétique, à étaler à la face des cols blancs cravatés pendant qu’ils se goinfreront, à Stockholm, pensant aux tableaux chiffrés aux courbes croissantes et que défileront devant eux les présentations responsables et sociétales. Un gamin malnutri sur écran géant, pendant qu’on s’empiffre, ça donne bonne conscience.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Il était une fois la fée Chabada" de Laura Brasseur.

Comment s'appelle la co-détenue de Maryline ?

Anya
Tania
Soraya

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Il était une fois la Fée Chabada de Lucie BrasseurCréer un quiz sur cet auteur
.. ..