AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.27/5 (sur 379 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 28/06/1974
Biographie :

Ludovic Metzker nait le 28 juin 1974 à Paris de parents issus de l’immigration Marocaine et Polonaise. Dès son plus jeune âge, il se passionne pour les récits imaginaires. A l’adolescence il découvre des auteurs aussi variés dans la manière d’écrire que dans les thèmes abordés, il écrira un premier essai ainsi qu’un recueil de nouvelles qui ne verront jamais le jour.
Hospitalisé en 2013 à l’âge de 39 ans pour une opération du dos, c’est avec une série télévisée anglaise de science-fiction que l’envie d’écrire lui revient et, avec le soutien d’un ami de longue date, il se met à imaginer un personnage capable de voyager dans le temps et se sert de l’histoire de l’humanité comme prétexte pour faire intervenir son héros.

En 2014, il écrit une histoire remettant en cause les erreurs de l’homme à travers le temps et imagine un monde dans lequel la Terre se révolterait et provoquerait la plus grande catastrophe. Dans la même année, il débutera l’écriture de deux autres livres qui verront le jour en 2016.

Amoureux d’histoire et de mythologie, Ludovic Metzker est surtout un passionné de cinéma et voue un amour pour les voyages et la culture des autres pays.
+ Voir plus
Source : www.ludovicmetzker.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Ludovic Metzker   (31)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (96) Voir plus Ajouter une citation
Un capital séduction incomparable aux canins. Eux, ils doivent se
contenter d’aboyer fortement là où le chat pousse un miaulement qui ferait fondre un iceberg. Zoé commence à poser la gamelle en disant des mots
doux comme, par exemple : je t’aime ! La jeune chatte se faufile entre ses
jambes et commence à poser son museau au-dessus du plat.
« Si ça se trouve, elle a acheté un truc immonde ! Ah non… C’est bon ! »
Disons que c’est ce que Zoé tente d’imaginer en voyant Roxette manger.
— Je ne sais pas comment tu fais pour manger cette merde ! commente
Zoé.
« Ce sont les chiens qui mangent leur merde ! Nous, les chats, on est un
peu plus classe ! » répondrait Roxette.
Commenter  J’apprécie          170
Aussi, lorsque le réveil vient à sonner une seconde et dernière fois, elle
s’étire pour de nombreuses raisons dont une, la principale : Roxette, sa
petite chatte adorée répétera, tel un miroir, les gestes de sa maîtresse en
étendant ses pattes. Mais Roxette a un petit truc en plus que n’ont pas les
humains et elle savoure cela avec un plaisir malsain : couchée sur Zoé, Roxette s’étire en faisant le dos rond et en plantant ses petites griffes dans sa nuisette. Après tout, elle aussi a droit à son petit rituel : les patounes. Ce
petit jeu de pattes sur le ventre ou sur le dos de Zoé est son instant à elle.
Son humaine aura beau lui dire que cela lui fait mal, qu’importe. Puis, Zoé
ne semble pas forcément rejeter sa petite chatte lorsqu’elle commence son
petit jeu.
Commenter  J’apprécie          61
Père a donné le libre jugement, la liberté de faire ou de défaire… Moi je constate que les animaux sont souvent plus humains que celui qu’on ose appeler « Homme » ! 
Commenter  J’apprécie          60
Ludovic Metzker
Ce ne sont pas les étoiles qui cessent de briller mais nous qui cessons de les regarder
Commenter  J’apprécie          60
Vivre auprès des nazis, cela ressemble à avoir un cancer. Nous savons que nous risquons de mourir et que bien souvent, c'est une question de temps.
Commenter  J’apprécie          50
Il se raconte que les chats ont un pouvoir en plus, qui ne serait pas à prendre à la légère. Les humains appellent cela la mignonnerie.
Un capital séduction incomparable aux canins. Eux, ils doivent se contenter d'aboyer fortement là où le chat pousse un miaulement qui ferait fondre un iceberg.
Commenter  J’apprécie          40
Et ne faites pas semblant d'être choquée! Si les assassins s'arrêtaient de tuer, vous seriez tous au chômage! Allez, avouez-le, vous prenez un certain plaisir à ouvrir ces putains de corps et à chercher le moindre indice......Psychopathes, nous le sommes tous, en quelque sorte! Votre métier Maëva, le voici: décortiquer des cadavres, fouiller dans les ventres et ouvrir des cerveaux.....Epargnez-moi cette pseudo pitié et ce respect nauséabond.

page 62
Commenter  J’apprécie          30
L’homme devient le pire des animaux dès lors qu’on lui confère une once de pouvoir ! Il devient chien qui aboie, tigre qui rugit férocement, moqueur comme une hyène, fier comme un aigle… Il oublie qu’en lui réside la capacité de penser, d’aimer, de pardonner ! Père a donné le libre jugement, la liberté de faire ou de défaire… Moi je constate que les animaux sont souvent plus humains que celui qu’on ose appeler « Homme » ! 
Commenter  J’apprécie          30
« En ce jour, voici que tu te présentes à moi, vierge de toute vie… J’entends les pleurs de ton cœur qui saigne la douleur de toutes ces pertes et au fond de ton âme, je ressens ce désir brûlant, comme le feu de l’enfer dans lequel je vis depuis l’éternité, de te venger ! Il est temps que ton nom fasse trembler l’injustice et mette à genoux ceux qui pense avoir le droit divin ! Dès à présent, toi et moi, nous voici unis à jamais pour combattre mille démons, car il est ici, le fils de l’Homme, celui qui pense répandre la haine au nom de ces dieux… Ils sont lâches et faibles… Admire-les… Ont-ils besoin de moi pour persécuter le souffle de la vie ? L’enfer se trouve ici, sur terre ! À toi de faire ce qu’il faut… au nom de John, tu répondras ! Au nom de John, ils sauront que nul démon ne peut résister à ma sombre colère ! »
Commenter  J’apprécie          20
N'entrez pas dans dans la maison du Diable
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Ludovic Metzker (254)Voir plus

Quiz Voir plus

Surnoms de personnages célèbres

"Le vert-galant"

Louis XV
Louis IX
Louis-Philippe Ier
Henri IV

15 questions
44 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}