AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.95 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) : 1915
Mort(e) : 1986
Biographie :

Fille d'un auteur dramatique espagnol bien connu, Luisa-Maria Linarès est née à Madrid. Mariée à dix-neuf ans à un officier de marine, restée veuve à 21 ans avec deux enfants, à la guerre civile, elle commence à écrire pour gagner sa vie - et ses romans connaissent presque tous une double fortune; en librairie et au cinéma. Son premier ouvrage, Sous la coupe de Barbe-Bleue, paru en 1940, a été adapté par la Télévision française sous le titre Comment ne pas épouser un milliardaire et a fait l'objet de trois films en Espagne, en Italie et au Mexique. Les films tirés de son second et de son troisième romans ont reçu deux ans de suite le Premier Prix national du Cinéma espa-gnol. L'Autre Femme a également été porté à l'écran. Au total, une vingtaine de films, trois adaptations théâtrales, de nom-breuses adaptations télévisées ont été tirés de la trentaine d'ouvrages publiés par Luisa-Maria Linarès, dont l'oeuvre a été traduite en une dizaine de langues et a paru aussi dans de nombreux journaux et magazines français et étrangers.
+ Voir plus
Source : livre de poche
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Jcequejelis   18 novembre 2011
Chaque jour a son secret de Luisa-Maria Linares
ll n'y a rien de tel que d'être amoureux, n'est-ce pas ? En réalité, qu'est-ce que l'amour ?

- D'après Victor Hugo, c'est de l'égoïsme à deux.

- Le plus orgueilleux des despotes, d'après Stendhal. Et, d'après moi, une peur insensée. »

Olga intriguée :

- Peur ?

- L'amour, c'est la crainte. Crainte de perdre cet être que nous considérons comme indispensable à notre vie. Crainte de ne pouvoir exister sans lui. Peur de faire quelque chose qui tuerait l'amour. Crainte, peur, crainte. »



110 – [Le Livre de poche n° 3315, p. 145]
Commenter  J’apprécie          20
Jcequejelis   18 novembre 2011
Chaque jour a son secret de Luisa-Maria Linares
Un jeune homme fort curieux. Il s'est forgé une philosophie à usage personnel. D'après lui, chaque jour a son secret. Un secret merveilleux, enivrant, capable de créer une joie ineffable, si seulement nous nous donnions la peine de regarder de près...



111 – [Le Livre de poche n° 3315, p. 34]

Commenter  J’apprécie          20
Jcequejelis   18 novembre 2011
Chaque jour a son secret de Luisa-Maria Linares
Les catastrophes ont ceci de surprenant qu'elles modifient totalement la conception de la vie. Du moment qu'une chose est utile, elle ne paraît plus abjecte. C'est sans doute ridicule de se cramponner tellement à sa propre existence ; mais c'est ainsi.



112 – [Le Livre de poche n° 3315, p. 19]
Commenter  J’apprécie          20
lovelybook   20 mars 2015
Unis pour l'aventure de Luisa-Maria Linares
Elle s'agenouilla contre la couchette et y resta longtemps immobile, presque aussi immobile que le cher compagnon qui venait de les quitter. Ses larmes, des larmes brûlantes, coulaient sans répit.

Elle ne savait que faire. Elle pleurait, envahie par une tristesse déchirante. Elle comprit qu'elle venait de perdre son plus sincère et son meilleur ami.

Il était mort seul, pour comble d'amertume. Sans autre compagnie que le bon chien fidèle... Il avait été "Orphelin" jusque dans la mort.

La voix qui chantait si joyeusement cet après-midi s'était éteinte pour toujours. La guitare resterait muette.
Commenter  J’apprécie          10
lovelybook   20 mars 2015
Unis pour l'aventure de Luisa-Maria Linares
Les promesses d'une femme doivent s'écrire sur l'eau ou sur le sable. Catulle.
Commenter  J’apprécie          20
lovelybook   20 mars 2015
Unis pour l'aventure de Luisa-Maria Linares
C'étaient trois bandits très gentils

Remplis de péchés tout petits...
Commenter  J’apprécie          20
lovelybook   20 mars 2015
Unis pour l'aventure de Luisa-Maria Linares
Quand le bonheur s'en va

Il faut recommencer encore...



Oui, il fallait recommencer.

Puisque le bonheur s'en allait.
Commenter  J’apprécie          10
Jcequejelis   18 novembre 2011
Chaque jour a son secret de Luisa-Maria Linares
« La beauté d'Elena est incroyable, disait Sheila, les yeux fixés sur l'horizon lointain. Les êtres aussi beaux font toujours souffrir, même involontairement. Chaque fois qu'ils se regardent dans le miroir, ils doivent se vouer un culte à eux-mêmes. »



109 – [Le Livre de poche n° 3315, p. 229]
Commenter  J’apprécie          00
Jcequejelis   18 novembre 2011
Chaque jour a son secret de Luisa-Maria Linares
... par les fenêtres, les petits flocons de neige qu'on voyait tomber, faisaient penser aux confettis de quelque carnaval rustique.



108 – [Le Livre de poche n° 3315, p. 241]
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
58 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur