AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.34/5 (sur 31 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) : 1962
Biographie :

Madoka Mayuzumi, née en 1962, d’un père lui-même haïjin, fut l’hôte de la Maison de la Culture du Japon, le 21 mars 2008, où elle présenta l’art du haïku et lut ses poèmes, accompagnée au koto par Fuyuki Enokido. Une plongée dans l’univers des mots, des sonorités du Japon. En 2010, elle est nommée "ambassadrice de la culture japonaise en France".

Elle devient célèbre en 1994, quand ses poèmes reçoivent le prix de l’éditeur Kadokawa. Remarquables par leur sensibilité romantique et urbaine, ses haïkus bousculent la tradition poétique en traitant de thèmes contemporains (l’amour, la ville), en utilisant des mots étrangers.

La parution de son premier livre “Face B de l’été” (B-men no natsu) en 1994 a connu un succès sans précédent pour un recueil de haïku. Depuis, elle ne cesse de sensibiliser la jeunesse japonaise à cette forme poétique traditionnelle.




+ Voir plus
Source : nekojita.free; Éditions Picquier
Ajouter des informations
Bibliographie de Madoka Mayuzumi   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
La montagne à gravir
je la fais attendre
pour cueillir des églantines

Je voudrais passer ma vie à musarder, non à avancer vers un but précis. Ainsi, les activités de traverse, comme cueillir des églantines au lieu de m'attaquer tout de suite à la pente, ne seraient plus du " temps perdu ", mais des activités à part entière, dans une vie pleinement vécue.
Commenter  J’apprécie          440
Madoka Mayuzumi
Elle se fait belle
la montagne
dans le miroir du lac
Commenter  J’apprécie          440
Madoka Mayuzumi
La marée s'est retirée
oubliant le ciel étoilé
dans le creux d'une roche

(" Haïkus du temps présent")
Commenter  J’apprécie          402
Arborant sa dernière teinte
l'hortensia
ne cesse de trembler

La " dernière teinte " est celle que les pétales garderont jusqu'au bout, tout en continuant de trembler, de plus en plus fragiles, sous le vent, la pluie et le soleil.
Commenter  J’apprécie          340
La marée s'est retirée
oubliant le ciel étoilé
dans le creux d'une roche
Commenter  J’apprécie          310
Étoile filante -
un amour
à destination inconnue
Commenter  J’apprécie          305
Il caresse à regret
sa planche de surf éraflée -
l'été s'achève
Commenter  J’apprécie          230
Rose d'hiver -
à la serrer de trop près
on disperse ses pétales
Commenter  J’apprécie          190
Madoka Mayuzumi
Nuits de fleurs de cerisier
Un petit peu de mensonge
dans la réponse

Extrait de "Anthologie Du rouge aux lèvres - Haijins japonaises" - traduit et présenté par Dominique Chipot et Makoto Kemmoku - Editions Points Seuil, 2008
Commenter  J’apprécie          170
Dans une flaque de soleil
puis sous un rayon de lune
la violette!
Commenter  J’apprécie          151

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Madoka Mayuzumi (45)Voir plus

Quiz Voir plus

Qu'est-ce qu'un ...?

Je voudrais m'acheter un focaccia. Dois-je aller ...? Indice: photo du quiz.

chez un aquariophile
dans une jardinerie
dans un magasin de bricolage
chez un boulanger

1 questions
3 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}