AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.03 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : Maroc
Né(e) à : Rabat , le 13 mars 1933
Mort(e) à : Rabat , le 13 juin 2014
Biographie :

Mahdi Elmandjra (arabe : المهدي المنجرة) est un professeur et écrivain marocain en sciences humaines et sociales.

Le professeur Mahdi Elmandjra a fait ses études universitaires aux États-Unis à l'université Cornell (licence en biologie et en sciences politiques) et les continua en Angleterre où il obtint son doctorat (Ph.D. éco.) à la London School of Economics (université de Londres).

Il commence sa carrière en 1958 comme professeur à l'université Mohamed-V de Rabat.

Il a été nommé après directeur général de la radiodiffusion télévision marocaine et Premier conseiller de la Mission permanente du Maroc auprès des Nations unies à New York. Il a occupé plusieurs hautes fonctions au sein de l'ONU (entre 1961 et 1981) y compris celles de chef de la division Afrique, de sous-directeur général de l'UNESCO pour les sciences sociales, les sciences humaines et la culture et de sous-directeur général pour la prospective.

Il a également été président de la Fédération mondiale des études du futur (entre 1977 et 1981), président de Futuribles International2 et il est président-fondateur de l'Association marocaine de prospective et de l'Organisation marocaine des droits de l'homme. Il est membre de l'Académie du royaume du Maroc, de l'Académie africaine des sciences3 et de l'Académie mondiale des arts et lettres.


Il a obtenu plusieurs décoration ou prix :

-France : Prix de la vie économique (1981)
-France : Ordre des Arts et Lettres (1984)
-Japon : Ordre du Soleil levant (1986)
-Médaille de la Paix de l'Académie internationale d'Albert Einstein (1995)
-France : Prix de la Fédération mondiale des études sur le futur (1995)
+ Voir plus
Source : wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Mahdi Elmandjra   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation

L’analphabète d’aujourd’hui est celui qui ne sait pas désapprendre pour pouvoir apprendre à réapprendre. Je pense que la nécessité de mettre à jour ses connaissances est une cause majeure de l’exode des compétences. Jamais la définition du savant par le Général de Gaulle n’a été aussi pertinente: "un savant est celui qui connaît l’étendue de son ignorance". Je crois que le sous-développement peut se définir aujourd’hui comme une situation où l’on combat les compétences nationales innovatrices et créatrices et où l’on encourage la somnolence professionnelle et la médiocrité docile qui facilitent la corruption, l’abus des droits humains et la servilité devant les grandes puissances.

Commenter  J’apprécie          2310

Pourquoi y a-t-il pauvreté? Il faut comprendre les causes de la pauvreté et ne pas se contenter de quelques élans de charité. La charité ne remplace pas l’âme charitable. Il ne peut y avoir développement avec cette charitable. Il ne peut y avoir développement avec cette charité. Arrêtez votre aide. Gardez votre aide pour vous…cessez de donner des miettes aux gens pour qu’ils ne se révoltent pas.

Commenter  J’apprécie          1340

L'humiliation de toutes les humiliations c'est lorsqu'on ne sait plus ce qu'est l'humiliation.

Commenter  J’apprécie          800

Aujourd’hui, on a à faire à une crise à trois dimensions. Il y a une crise du beau et de l’esthétique et ce n’est pas à un japonais à qui je vais expliquer ce que le beau signifie. La deuxième crise est une crise de rêve car le rêve a été transformé en cauchemar. La troisième dimension est d’ordre civilisationnel. Je ne saurais vous dire d’où viendront les solutions mais je suis optimiste. Gramsci disait qu’il faut avoir le pessimisme de la raison et l’optimisme de la volonté.

Commenter  J’apprécie          710

la libération ne vient jamais de l'extérieur. Il s'agit là d'une leçon que la plupart des peuples arabo-musulmans devront tirer d'une seconde occupation, à coté de celle de la Palestine qu'ils endurent depuis longtemps. Je pense que ce sera la fin de l'organisation de la libération de la Palestine, sous sa forme actuelle. Parce qu'elle aura trop donné sans rien recevoir en retour, sans obtenir des résultats concrets pour les palestiniens qui souffrent de la plus grande injustice de l'histoire contemporaine.

Commenter  J’apprécie          690

Les cultures sont les bases de la paix. Aucune culture, par définition, ne naît agressive ou pour combattre une autre. Et l'histoire nous a appris que quand une culture prend le pouvoir, elle essaie d'imposer son système de valeurs aux autres. C'est pourquoi il y a conflit. Mais si on respecte les règles élémentaires de la communication culturelle et de la diversité, je crois alors que les causes des conflits seront minimisées.

Commenter  J’apprécie          670

Ces dirigeants méritent vraiment ces peuples? Pour l’histoire, la réponse est négative. Désormais le plus grand mal c’est l’humiliation: les dirigeants se prosternent et imposent à leurs peuples de s’incliner deux fois, l’une pour eux et l’autre pour le colonialisme et le sionisme.

Commenter  J’apprécie          590

Quand des responsables d'un pays comme les États-Unis se lèvent et disent: "Il faut que vous arrêtiez la violence", ils ne précisent pas laquelle? Vous financez à plus de trois milliards de dollars par un pays armé jusqu'aux dents qui pratique un terrorisme d'État et vous demandez à cette jeune fille qui ne peut plus tenir, de ne pas commettre un acte de sacrifice en lequel elle croit. On appelle cela du terrorisme et l'autre on ne l'appelle pas, on l'observe, ou on l'appelle de l'autodéfense.

Commenter  J’apprécie          530

La sécheresse des cerveaux est plus grave que celle de la nature. Comment peut-on arriver à un tel stade de démagogie et faire l’éloge de la sécheresse est liée au climat mais aussi à un ensemble de valeurs surtout dans les zones arides. La sécheresse va à l’encontre des désirs des sociétés. Toute personne qui connaît l’âme rurale et sa relation avec la nature ne saurait avancer une pareille insanité.

Commenter  J’apprécie          520

Quand vous voyez la graine du mal qui pousse à son aise sous vos yeux et donne son fruit où le symptôme est criard, vous n'avez pas à vous étonner de ce qui s'en suit.

Commenter  J’apprécie          490

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

La Princesse de Clèves

De quoi traite principalement "La princesse de Clèves" ?

d'un complot
de la guerre entre catholiques et protestants
de la passion amoureuse
du libertinage

12 questions
2240 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur