AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.78 /5 (sur 259 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nimes , le 11/09/1970
Biographie :

Maïté Bernard est un écrivain français de romans noirs et de romans de littérature générale.
Elle a passé son enfance dans le sud de la France, et son adolescence à Buenos Aires. Elle a donc beaucoup voyagé dans le cône sud, notamment au Chili. Plus tard, ses études l’ont amenée à vivre aux États-Unis et enfin, à Paris. Bibliothécaire-documentaliste, elle a obtenu le prix du polar 2003 de Montigny-les-Cormeilles pour son premier roman Fantômes paru à la Série Noire.

Aux éditions Le Passage, elle a publié "Nîmes-Santiago" (2004), "Et toujours en été" (2007) et "Monsieur Madone" (2009).

Ajouter des informations
Bibliographie de Maïté Bernard   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Un après-midi au @Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis : « le plein de découvertes, de rencontres et sourires. » Merci à tous. Rendez-vous l?année prochaine ! Merci aux auteurs présents sur le stand Syros du @Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis le samedi 3 décembre après-midi de s?être prêtés au jeu de la caméra de Stanislas J @Florence Hinckel, @Yves Grevet, Maïté Bernard, @Nathalie Stragier, @Marie Leymarie, @Sam VanSteen, @Laurence Schack, @Carina Rozenfeld (les TipTongeurs @Tip Tongue, l?anglais and me).

+ Lire la suite

Citations et extraits (83) Voir plus Ajouter une citation
Ambages   11 avril 2016
Ava préfère les fantômes de Maïté Bernard
— Qu'est-ce qu'il aurait fallu que je dise ? Vas-y, apprends-moi le genre de conversation appropriée dans un pub. Et ne me dis pas que j'aurais dû parler du temps ! Qu'est-ce que ça a de si intéressant ?

— Quand même, ça décide de ta journée.

— Mais même pas ! Les Anglais savent qu'ils vivent dans un pays où il pleut, donc ils font ce qu'ils ont à faire, qu'il pleuve ou qu'il pleuve !
Commenter  J’apprécie          180
Myrtle   01 mai 2012
Ava préfère les fantômes de Maïté Bernard
- [...] Comment une jeune fille bien élevée qui n'aime pas se faire remarquer va convaincre un Viking, si furieux d'être mort qu'il n'a plus parlé à personne depuis huit cent ans, de lui adresser la parole?

Elle réfléchit, puis elle dit :

- Parce que je vais le lui demander poliment?
Commenter  J’apprécie          150
orbe   22 septembre 2013
Ava, tome 3 : La mort préfère Ava de Maïté Bernard
Règle numéro 21 de l'art du consolateur :

Parfois, il faut se faire aider pour aider. Mais parfois, il faut aider pour se faire aider. Et d'autres fois, il faut aider sans attendre de retour, comme il peut arriver qu'on doive accepter de l'aide sans se demander comment la rendre un jour. Encore quelque chose qui n'est pas simple.
Commenter  J’apprécie          140
mariecesttout   11 avril 2014
Et toujours en été de Maïté Bernard
Sur cette photo, il a un jean propre, une chemise blanche, belle veste, belles pompes. Mais il l'aime pas, il dit qu'il fait peur. Le jour où je l'ai prise, on avait eu une discussion sur nos parents. Il avait dit: " J'ai pas de passion, pas de plan, pas d'identité. Mon père est mort pour un idéal et moi j'ai souvent l'impression de ne pas être le sujet de ma vie. Je dis "je", "je", "je", je balance mon ego à la tête de tout le monde , je fais du bruit pour ne pas entendre le vide.
Commenter  J’apprécie          120
orbe   01 novembre 2015
Ava s'en va de Maïté Bernard
Angharad et Ava étaient de ces consolateurs qui pensent qu'il ne faut pas s'embarrasser de circonvolutions avec les fantômes et oser employer les mots "mort" ou "mourir", mais aussi présenter ses condoléances au défunt, de manière qu'il intègre tout de suite qu'il a vraiment perdu la vie.
Commenter  J’apprécie          110
Lesperanza   31 octobre 2020
Autobiographie d'une licorne de Maïté Bernard
- Peut-être que tu ne pleures pas parce que tu ne te le permets pas, dit-il gentiment. Peut-être que tu as peur de la violence des sanglots qui pourraient sortir. Peut-être que tu es en train de minimiser tes émotions, parce que personne n'est là pour t'aider en ce moment. Mais endormir une émotion, c'est risquer de les endormir toutes. Tu ne veux pas souffrir, donc tu ne souffres plus du tout, de rien, d'ailleurs tu ne sens plus rien. Les éternuements, c'est peut-être ton corps qui explose, qui ne supporte plus la pression que tu lui mets, qui te rappelle ce que tu refuses de sentir.
Commenter  J’apprécie          100
Lucillius   05 février 2018
Paris est tout petit de Maïté Bernard
Et je sais que je peux compter sur toi, que je peux te retrouver n'importe où dans Paris parce que...

Il va sûrement dire "Parce que tu es toujours là quand j'ai besoin de toi" mais, je ne sais pas pourquoi, je lance :

-Parce que "Paris est tout petit pour ceux qui, comme nous, s'aiment d'un aussi grand amour".

Il me regarde sans comprendre. Gênée, j'explique:

-C'est une réplique que tu avais dite dans le métro quand on revenait du musée Carnavalet...
Commenter  J’apprécie          100
orbe   07 septembre 2013
Ava, tome 2 : Ava préfère se battre de Maïté Bernard
- Peter Coin, mort de vieillesse, 1983.

- Roger Stone, crise cardiaque, 1954.

- Katarina Stone, morte de vieillesse, 1971.

- Mary Livcam, accident de voiture, morte en 1992.

- Joséphine Le Riche, emportée par la crue de 1812.

- Colin Lalande, emporté par celle de 1796.

- Beryl Lalande, morte dans mon sommeil, de vieillesse, en 1814.

- Clemency Puff, cancer, 2002.



C'était le tour des consolateurs. Elles se contentèrent de donner leurs noms.
Commenter  J’apprécie          90
Lesperanza   04 novembre 2020
Autobiographie d'une licorne de Maïté Bernard
- Se savoir aimé donne de la force pour tout.
Commenter  J’apprécie          110
zazimuth   27 mars 2014
Ava préfère les fantômes de Maïté Bernard
Peut-être était-elle trop sensible. (...) C'est ce qu'on reprochait à ceux qui voyaient ce qui ne se dit pas. (p.14)

Commenter  J’apprécie          100

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz du livre Ava préfère les fantômes

Où Ava passe t'elle ses vacances ?

En Afrique
Sur l'ile de Jersey
En Amérique
Elle ne part pas en vacances

7 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Ava préfère les fantômes de Maïté BernardCréer un quiz sur cet auteur

.. ..