AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 44 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Barcelone , 1958
Biographie :

Maïté Carranza est née à Barcelone en 1958. Elle est professeur de littérature et d'histoire de la Catalogne depuis 1980. Elle a deux fils, et vit en Catalogne, à Sant'Feliu de Llobregat. En 1987, elle a obtenu le Premio Serra d'Or pour La vie est pleine de risques. Elle a écrit depuis, d'autres romans pour les enfants, qui ne sont pas encore traduits en France. Quand on lui demande pourquoi elle écrit pour les enfants, on sent que ça la fait rire, elle dit que c'est naturel, spontané, qu'elle se sent proche de leur monde. Maïté Carranza est quelqu'un de très vivant, plein d'humour, d'énergie, comme ses personnages.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ptitelily01   11 novembre 2013
Paroles empoisonnées de Maïté Carranza
Je m’habillais pour lui et me coiffais pour lui, mais un jour où il s’est approché en douce dans mon dos et m’a embrassée dans le cou, j’ai hurlé comme une folle, comme s’il m’avait poignardée. Même moi, j’ai eu peur de ma réaction parce qu’elle a été instinctive. J’ai ressenti de la panique, comme la première fois qu’il a mis sa main sous ma jupe et que je l’ai violemment écartée. Martin se fâchait, bien sûr. Tu es une fille compliquée, il me disait, tu en fais des histoires. Et moi, je ne disais rien. La nuit, je rêvais de lui et je l’embrassais, mais quand il était près de moi et que je sentais sa main sur ma peau et la chaleur de son souffle excité, je frissonnais et mon corps devenait rigide comme un cadavre. Je restais froide comme un glaçon et j’inventais des excuses pour prendre mes jambes à mon cou. J’ai eu du mal à me détendre et à m’habituer à son contact, à ses lèvres qui folâtraient sur mon cou, qui me mordillaient, me chatouillaient le lobe tandis qu’il me murmurait des mots doux à l’oreille. Je n’ai jamais pu supporter qu’il soit dans mon dos, mais petit à petit, j’ai pu m’accoutumer à ses baisers et éprouver du plaisir à ses caresses. Je reconnais que j’étais amoureuse. Je n’en avais pas le droit, mais je l’étais, ou je voulais l’être. Et au moment où je pensais que oui, tout allait bien, que j’étais une fille comme les autres, ça a recommencé. Et cette fois, c’était sans retour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ptitelily01   23 juin 2013
Paroles empoisonnées de Maïté Carranza
Des comprimés pour se lever, des comprimés pour marcher, des comprimés pour dormir, des comprimés pour vivre. Elle présentait qu'il y avait trop de comprimés, que les comprimés lui dérobaient sa rage, étouffait son cri. Mais ils effaçaient aussi sa douleur.
Commenter  J’apprécie          30
ptitelily01   21 août 2016
Le clan de la louve, tome 1 de Maïté Carranza
Ces hallucinations se répétaient chaque nuit. Le chevalier et la dame l'observaient sans retenue. Chaque fois, il lui semblait qu'ils allaient dire

quelque chose, mais finalement ils se contentaient de la contempler en silence.
Commenter  J’apprécie          20
etoile05   15 janvier 2015
La Vie est pleine de risques de Maïté Carranza
Voici le premier "gros" livre que j'ai lu petite, mais il ne m'a pas du tout plu, j'ai eu beaucoup de mal à le lire et à le terminer. A l'époque, je n'ai pas compris grand chose à l'histoire ! Peut-être devrais-je le relire ??
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les auteurs jeunesse

Quel livre n’est pas de René Goscinny ?

Le petit Nicolas
Astérix et Obélix
La guerre des boutons
Lucky Luke

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , écrivainCréer un quiz sur cet auteur